FORUM FERMÉ


Partagez| .

WE CAN BE KING AND QUEEN OF THE MOONLIGHT (seamella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 64
ϟ PSEUDO : malfoy, émilie.
ϟ AVATAR : max irons.
ϟ CRÉDITS : (av)@astoria/(sign)@tumblr
ϟ MES COMPTES : .
http://33.media.tumblr.com/94891569e0863bd06425ab5bd0b7a887/tumblr_n5li8eWNpq1t4tbqro6_250.gif
ϟ ÂGE : vingt et une années mêlant habilement haine, passion et désarroi.
ϟ SANG SORCIER : mêlé, statut autrefois sans importance, désormais teinté de honte.
ϟ PROFESSION : chien de voldemort, loyal petit soldat semant mort et destruction.
ϟ ANCIENNE MAISON : celle des or et rouge, des courageux selon la légende.
ϟ PATRONUS : un renard, intelligent et rusé. vivace, discret et difficile à attraper.
ϟ ÉPOUVANTARD : il ne sait pas. il ne sait plus, en réalité.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : coureur de jupons, séducteur invété. coeur pourtant pris au piège d'un regard brun.
ϟ POINTS RP : 12631

MessageSujet: WE CAN BE KING AND QUEEN OF THE MOONLIGHT (seamella) Dim 12 Juil - 18:10


~~~
we are turning into dust,
playing house in the ruins of us
running back through the fire
when there's nothing left to save

© tumblrbroken strings.


La lune brillait haut, dans le ciel, tandis que tu prenais place auprès du lit de la Tamise. La nuit nimbait les flots de reflets noirs peu encourageants. Tu te demandais parfois si d'étranges créatures vivaient au sein du fleuve courant à travers tout Londres. Tu étais totalement perdu dans tes pensées, ne faisant pas attention à ce qui se passait autour de toi. Tu aurais pu tomber dans une embuscade sans même t'en rendre compte. Tes pieds avançaient machinalement. Tu venais parfois te réfugier au bord de la Tamise, lorsque ton âme semblait avoir envie de se scinder en deux. Il y avait cet homme que tu étais, le soldat froid et manipulateur, distant et ayant perdu toute humanité. Et puis il y avait cet autre, celui qui avait été berné par les rebelles. Le Seamus Finnigan de Poudlard, celui que tout le monde semblait porter dans son cœur. Tu savais que tu avais été lui mais le fait était que tu n'arrivais plus à t'identifier à lui. Et pourtant, il y avait tout ces sentiments qui tourbillonnaient en toi. Ton intérieur était un véritable foutoir. Tu ne comprenais plus rien. La seule chose que tu savais, véritablement, c'était que tu avais envie de la voir. Besoin de la voir, en vérité. Tu voulais plonger tes yeux dans les siens, savoir si tes sentiments pour elle étaient toujours intacts. Constater ce qu'il en était des siens. La serrer contre toi. L'embrasser. T'enivrer de l'odeur de sa peau et de la douceur de ses lèvres. Mais tu savais que tes plans risquaient bien d'être contrariés. Cedrella avait toujours eu une âme rebelle et tu étais persuadée qu'elle n'était absolument pas dévouée au service de Lord Voldemort. Une espionne, probablement. Mais c'était parce qu'elle ne savait pas. Personne ne lui avait encore ouvert les yeux. Mais toi, tu allais le faire. Tu le pouvais. Tu lui expliquerais que l'on vous avait toujours assoupi de mensonges. Qu'Harry, Ron et Hermione étaient en vérité les véritables ennemis de la paix et de la liberté. Que Lord Voldemort était un puissant sorcier, sage et intelligent. Oui, lorsque Cedrella comprendrait tout cela, tu étais persuadé qu'elle te rejoindrait. Et qu'ensuite, vous alliez pouvoir régner ensemble sur ce monde de la nuit dans lequel tu vivais désormais. Tu lui avais donné plusieurs rendez-vous, qu'elle avait toujours refusé. Tu ne savais pas ce qui avait changé. Peut-être revenait-elle enfin à la raison. Tu avais entendu dire qu'elle était fiancée mais tu n'y croyais pas vraiment. Tu ne voulais pas y croire, en réalité. La jeune brune était la femme que tu avais toujours désiré. Celle pour laquelle ton palpitant s'accélérait inlassablement. Tu voulais la voir avec toi. Et tu étais prêt à tout pour cela. Même à l'emmener de force afin de lui rabâcher ce que tu savais, désormais. Ta vie au sein des partisans de Lord Voldemort était bien solitaire. Toi qui avait toujours été entouré, cela changeait diablement ton quotidien. Mais cela était le prix à payer pour connaître la vérité, tu le comprenais bien. Et tu ne regrettais rien de ton ancienne vie. Là où tu n'étais qu'un trublion hyperactif, à qui l'on ne confiait jamais de responsabilités. Avec Voldemort, tu avais l'impression d'être considéré. Et cela te faisait un bien fou. Tu avais des hommes sous tes ordres et tu occupais des places stratégiques lors des batailles vous opposant aux Red Thunders, ce groupe même que tu avais fondé, autrefois. Tu patientais tranquillement, le regard posé sur les étoiles. Tu étais bien plus calme, depuis ta nouvelle allégeance. Plus posé et réfléchi. Tu étais un tout autre homme, en réalité. Et alors que tu désespérais quelque peu de voir la jeune femme arriver, tu aperçus une silhouette se diriger dans ta direction. Même avec le capuchon de sa cape rabattu sur son visage, tu l'avais reconnue. Sa démarche féline ne trompait pas. « Je pensais que tu ne viendrais plus. » Tu reportas regard sur les flots de la Tamise, tâchant de conserver ce masque de froideur qui était désormais imprimé sur ton visage. Ainsi, elle était là. Enfin. Tu sentis ton estomac se nouer tandis que ta chaleur corporelle avait légèrement augmenté. Toujours le même effet, même après tout ce temps. « Cela fait longtemps, Cedrella. » Bien trop longtemps même, à ton goût. « Es-tu enfin prête à écouter ce que j'ai à te dire ? » Es-tu enfin prête à rentrer avec moi ?


sinners and saints
✻ "we were born sick", you heard them say it. my church offers no absolution, she tells me 'worship in the bedroom'. the only heaven i'll be sent to is when i'm alone with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 55
ϟ PSEUDO : herondale (clara)
ϟ AVATAR : adelaide kane
ϟ CRÉDITS : rosewins (avatar)
ϟ MES COMPTES : cedrella

ϟ ÂGE : vingt et un ans
ϟ SANG SORCIER : pur
ϟ PROFESSION : juriste au bureau international des lois magiques au ministère
ϟ ANCIENNE MAISON : la maison de godric gryffondor
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : elle est taillée dans du bois d'acajou, contient un croc de dragon et mesure vingt-cinq centimètres. prédisposée aux sortilèges offensifs
ϟ PATRONUS : une panthère
ϟ ÉPOUVANTARD : ses proches, tous massacrés jusqu'au dernier par une figure de son passé
ϟ STATUT MATRIMONIAL : son coeur n'appartient qu'à elle mais elle est officiellement fiancée pour servir ses intérêts
ϟ POINTS RP : 12618

MessageSujet: Re: WE CAN BE KING AND QUEEN OF THE MOONLIGHT (seamella) Lun 13 Juil - 0:20


~~~
save your advice, 'cause i won't hear
you might be right, but i don't care
there's a million reasons why i should give you up
but the heart wants what it wants

© tumblrselena gomez.

« Tu vas finir par le réduire en morceaux si tu continues comme ça. » Souriant avant même d'avoir posé son regard sur son amie, Cedrella plia machinalement le parchemin qu'elle tournait entre ses doigts avant de le ranger dans un pan de sa cape. Le coeur serré, elle observa Clélia avec un maigre sourire. Elle aurait pu tenter de dissimuler son malaise mais la jeune femme n'en voyait pas l'intérêt avec son amie. Elle ne la connaissait que depuis quelques mois et pourtant, Cedrella avait l'impression qu'elle avait toujours été présente dans sa vie. Une impression qui n'avait fait que se confirmer au fil des semaines. La Rowle n'était pas du genre à accorder sa confiance si aisément mais Clélia l'avait amplement mérité. Soulagée en constatant que cette dernière n'allait pas insisté, la brune posa ses prunelles sur la lune qui brillait déjà haut dans le ciel. Il devait déjà être là. Le coeur au bord des lèvres, la jeune femme hésita un instant avant de quitter l'appartement qu'elle partageait avec la Desroses. Cedrella ne comprenait pas pourquoi elle acceptait de le revoir. Ce n'était pas la première fois qu'il la contactait. La brune avait d'ailleurs pensé qu'il comprendrait et qu'il arrêterait de la harceler si elle ne lui répondait pas. Elle aurait du se douter que cela ne le refrénerait pas. Avançant parmi les ombres de la ville, le coeur de Cedrella rata un battement quand elle l'aperçut finalement, près de la rive. Seamus. Par Merlin, il n'avait pas changé même si elle savait pertinemment qu'il n'était plus lui-même. Rabattant son capuchon comme si cela allait la protéger de cette évidence, la jeune femme ne tarda pas à arriver à sa hauteur. Plongeant son regard brun dans celui du Finnigan, c'est avec appréhension qu'elle lui fit face. C'était troublant de dévisager ainsi celui qui avait fait battre son coeur durant tant d'années. Celui qui le faisait toujours battre malgré elle. Observant Seamus avec attention, Cedrella fronça les sourcils en constatant les changements évidents qui s'étaient produits. Si l'homme qui se tenait devant elle lui ressemblait trait pour trait, un aura sombre émanait de lui. Tout son corps était tendu à l'extrême et aucune émotion ne filtrait sur son visage. Seule une lueur dangereuse scintillait dans son regard. Tout espoir était donc véritablement perdu. Cedrella avait naïvement pensé qu'il s'était infiltré dans le camp adverse, prétendant qu'il l'avait rejoint. Une rêverie qui s'était immiscée sournoisement dans son esprit et qui venait de disparaître, ne laissant derrière elle que de la déception. « Je pensais que tu ne viendrais plus. » Par Merlin, elle avait vraiment hésité à le retrouver. La raison avait livré un combat acharné contre les émotions contraires qui l'habitaient. Cedrella ne pouvait pas revoir Seamus puisqu'il les avait tous trahis. Mais le simple son de sa voix lui avait manqué à un point inimaginable. Elle comprenait désormais pourquoi les moldus avaient coutume de dire qu'on ne réalisait réellement la valeur des choses qu'une fois qu'on les avait perdu. Si par le passé, elle s'était retrouvée séparée de Seamus à de nombreuses reprises, autant physiquement qu'amoureusement, elle avait au moins la certitude de le retrouver un jour. C'était différent maintenant puisqu'il s'était perdu. Certains rebelles pensaient pouvoir le ramener à la raison. Même s'il ne l'avouait pas, Neville portait aussi cet espoir de retrouver un jour son ami d'autrefois. La Rowle n'était pas aussi candide. Seamus avait été trop loin pour pouvoir se rétracter. « Je ne pensais pas venir. » répliqua-t-elle tout en haussant les épaules. Cedrella se surprenait elle-même par la froideur avec laquelle elle avait répondu au Finnigan. La jeune femme était blessée et c'était ainsi qu'elle le montrait. A ses yeux, ce n'était pas le Seamus de son passé qui se trouvait avec elle mais bien un inconnu. Un inconnu qui devait arrêter d'espérer la revoir un jour. C'était insupportable et leur proximité l'était d'autant plus. Cedrella sentait le souffle du jeune homme caresser sa peau. Il était si proche que cela en était douloureux. Il était à portée de main mais il était hors de question qu'elle cède. Pas comme cela. Pas si facilement. « Cela fait longtemps, Cedrella. » Une éternité ponctuée de rencontres fortuites avant le choc ultime. La jeune femme aurait tout donné pour se retrouver un instant avec son Seamus. Savoir qu'elle ne le retrouverait jamais rendait les choses bien difficiles, surtout quand il lui faisait face à l'instant même. Dardant sur le Finnigan un regard lourd de sens, Cedrella sentit les mots se bousculer dans son esprit. « Pas assez longtemps à mon goût. » souffla-t-elle. La jeune femme aurait pu lui concéder la vérité et lui avouer qu'il lui avait manqué. C'était par arrogance qu'elle avait finalement choisi de mentir. Elle n'aurait pas supporté de devoir paraître si faible devant ce monstre qu'il était devenu. Cedrella ne savait pas ce qu'il attendait d'elle mais il était certain qu'il allait avoir du mal à la convaincre. Elle n'allait pas se fier aux apparences, même s'il faisait resurgir des émotions des méandres de son âme. « Es-tu enfin prête à écouter ce que j'ai à te dire ? » Cedrella n'avait absolument aucune envie de l'entendre louer son maître si vénérable. Il était d'ailleurs évident que c'était ce qu'il voulait faire et elle n'allait pas lui en laisser l'occasion. Sa simple venue était sensée mettre un terme à cette mascarade. Un petit jeu qui ne durait que depuis trop longtemps déjà. « Epargne moi ton discours. Je suis ici pour te demander d'arrêter. » Fixant son interlocuteur avec hargne et détermination, la volonté de Cedrella ne flancha pas, muée par toute la colère et la rancoeur qu'elle accumulait depuis ce fameux jour au Ministère. « Arrête de me contacter. C'est parfaitement inutile sachant que je passe mon temps à t'ignorer. » Surtout à arrêter de penser à lui. Cela la hantait. Même si elle s'était fait une raison, elle n'arrivait pas à comprendre comment tout cela avait pu arriver. Comment il avait pu devenir ce monstre sans coeur à la solde de Lord Voldemort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

WE CAN BE KING AND QUEEN OF THE MOONLIGHT (seamella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Event : Valentine's Day - King & Queen.
» Suis-moi si tu oses - King&Queen
» lion king spirit of war
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEUDEYMON :: 
Londres, la capitale anglaise
 :: In the muggle's world :: 
ϟ la tamise
-