FORUM FERMÉ


Partagez| .

An unwaiting trip ♣ Uranie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 36
ϟ PSEUDO : Mr.Pinpin
ϟ AVATAR : Sebastian Stan
ϟ CRÉDITS : Rusty Halo
ϟ MES COMPTES : /
ϟ ÂGE : 27 ans
ϟ SANG SORCIER : Mêlé
ϟ PROFESSION : Capitaine de la Brigade Rouge
ϟ ANCIENNE MAISON : Serpentard
ϟ PATRONUS : Paon
ϟ ÉPOUVANTARD : Un elfe de maison
ϟ STATUT MATRIMONIAL : Célibataire
ϟ POINTS RP : 12304

MessageSujet: An unwaiting trip ♣ Uranie Ven 17 Juil - 19:06


An unwaiting trip
Uranie & Rowan

Voilà maintenant 5 ans qu'il avait prit ce piège de feu qui lui avait donné un aller-retour pour Saint-Mangouste, ainsi que de nombreuses cicatrices sur le visage et le corps. Cinq ans qu'il c'était fait soigner par Miss Hamilton et c'était d'ailleurs sûrement à cause de son incompétence qu'il devait retourner chaque année dans cet hôpital de malheur pour des analyses de routine. Non mais sérieusement, c'était peut être la dernière visite, mais si il y avait eu des anomalies, ils l'auraient détectés des la première année ? C'était une perte de temps ! Et évidemment il devait faire ça avec le médicomage qui s'était occupé de lui à l'époque c'est à dire cette petite peste d'Hamilton. Il avait beau faire des efforts chaque années, il y avait quelque chose qui coinçait. En plus il avait une dette envers elle, enfin du moins c'est ce qu'elle lui répétait tout le temps. Non il n'avait pas de dette, c'était son métier après tout ! Lui avait chassé les mages noirs à ses risques et périls pour protéger la population et pourtant il n'avait rien demandé en retour. Excepté son salaire évidemment. La seule chose à peu près positive c'est qu'Uranie n'était pas si désagréable à regarder. Mais son comportement prenait vite le dessus et elle devenait en quelques secondes insupportable cette sang-mêlé. Il avait rendez-vous à 10h sans compter le retard que les médicomages avaient toujours donc il ne serait pas prit en charge avant Midi si il avait de la chance.

Une fois douché et habillé l'ex-Auror sortit de chez lui. Il n'aimait pas tellement son village semi-magique et regrettait franchement le centre de Londres. Mais il n'avait pas le choix et avait dut se réfugier dans ce petit village afin d'échapper aux Red Thunder. Il ne pouvait vraiment pas les voir ceux là.. Il en avait traqué et tué et maintenant il était obligé de se cacher. Rowan se mit dans une petite rue sombre et transplana juste devant les portes de Saint-Mangouste. A sa montre il était 9h57. Il entra donc dans l’hôpital et se présenta à la réception. Il ne put s'empêcher de draguer un peu la réceptionniste et d’enchaîner les sourires charmeurs. Elle avait l'air d'être une fille facile celle là. L'effet qu'il avait sur les femmes avait toujours amusé Rowan et des qu'il en avait l'occasion il exerçait son talent. Enfin bref, si les circonstances avaient été différentes il en aurait profité pour récupérer son numéro, mais il voulait partir au plus vite de cet hôpital de malheur. Il s'acheta un café et alla s’asseoir dans la salle d'attente du premier étage. Il n'y avait pas grand monde, mais aucun signe d'Hamilton pour le moment. Fallait quand même avouer que le café était bon, alors que la nourriture ici était abjecte. Après vingt bonnes minutes d'attente il se fit conduire dans une salle.

"Le docteur Hamilton arrive tout de suite."

Rowan haussa les épaules en guise de réponse et s'assit sur le lit qui trônait au milieu de la pièce. Cinq minutes encore à attendre et il vu Uranie entrer dans la chambre. Enfin ! Elle allait lui dire qu'il n'avait rien du tout et qu'il pouvait s'en aller maintenant. Et à jamais surtout ! Il fit un sourire sarcastique et la salua avant de rajouter.

"Toujours aussi ponctuelle Uranie."

Et voilà qu'il venait de lancer le jeu. En fait du plus loin où il se souvenait, ils ne s'étaient jamais parlé normalement et posément. Et ce n'était pas plus mal comme ça.

"S'il te plait fais vite qu'on en finisse de ces rendez-vous annuels"





crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 122
ϟ PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
ϟ AVATAR : jenna coleman
ϟ CRÉDITS : tearsflight
ϟ MES COMPTES : pas schyzo les mecs

ϟ ÂGE : vingt-sept ans que tu arpentes londres.
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, aucune idée d'où te vient le peu de sang moldu. mais, c'est le dernier de tes soucis.
ϟ PROFESSION : médicomage, plus qu'une vocation.
ϟ ANCIENNE MAISON : la noble maison de rowena serdaigle, les aigles érudits et sages.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois d'épicéa, crin de licorne, vingt-quatre virgule dix-huit centimètres, prédisposée aux soins de guérison.
ϟ PATRONUS : un lapin, allez savoir pourquoi.
ϟ ÉPOUVANTARD : ta soeur te lançant un avada kedavra pour l'avoir dénoncé. alors que oui, elle est cracmole.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, libre comme l'air. ça fait bien longtemps qu'un homme a partagé ton lit.
ϟ POINTS RP : 12409

MessageSujet: Re: An unwaiting trip ♣ Uranie Ven 17 Juil - 20:39

❝ an unwaiting trip + rowanie ❞ Journée chargée à Sainte Mangouste, tout ce qu'il y a de plus banale pour une médicomage. Tu as vu les patients défilés par centaines depuis le début de ta garde. Il y en a pour tous les goûts, en passant par le simple sortilège d'amnésie, très difficile à inverser jusqu'à l'accident de travail. Et en parlant d'accident de travail, tu te rappelles encore très bien de celui de Rowan Breslinn, au temps où la carrière d'auror existait encore. Il a été exécrable une fois remis sur pied et toi, tu as été obligée de jouer la carte de la bienveillance et de la gentillesse. Métier oblige. Mais l'envie de le remettre à sa place à chaque fois qu'il usait de ses cordes vocales, ne te manquait pas. Tout aurait pu s'arrêter là si seulement cet idiot n'avait pas été autant brûlé. Il lui faut des visites annuelles pour vérifier que tout va bien. Les blessures causées par des sortilèges peuvent avoir des conséquences sur le long terme et bien évidemment, c'est toi qui te charges du cas Breslinn. De quoi égayer ta journée. Ironie quand tu nous tiens, tu ne nous lâches plus.

Les aiguilles de l'horloge frôlent les dix heures. Tu termines avec l'adolescente aux migraines atroces et tu n'as aucune envie d'aller à ton prochain rendez-vous. En même temps, qui le voudrait ? S'occuper de Breslinn revient à dégnomer un jardin. Aussi pénible, aussi ennuyant. À la réflexion, tu crois que tu préférerais t'occuper des gnomes que de l'ancien serpentard. Ils sont bien plus sympathiques. L'ex-auror, lui, ne l'est pas. Il est vil et sournois. Tu as beau y réfléchir, tu ne lui trouves aucune qualité flagrante. De la mauvaise volonté, diront certains. Pour toi, tes pensées respirent la vérité. Alors, tu marches à contre coeur vers la chambre où t'attend ton bourreau. Tu te traînes. La volonté n'y est pas. Cependant, tu es bien obligée d'accomplir ton devoir de médicomage. Être neutre, objective, mettant tout sentiment de côté. Sur le chemin, une infirmière t'interpelle, te demandant des informations capitales pour renseigner une famille. Tu lui réponds. De toute manière, tu es déjà suffisamment en retard sur tes rendez-vous. Alors, une minute de plus ou de moins, ça ne changera pas le cours de l'Histoire, ni le caractère de ton patient.

Tu arrives finalement devant la chambre où tes collègues ont installé Rowan Breslinn. L'horloge de la salle d'attente indique vingt bonnes minutes de retard et c'est en prenant une profonde respiration que tu entres dans la pièce, ta blouse blanche habillant ta tenue. Il est là, installé posément sur le lit hospitalier, ce sourire empli de sarcasmes toujours sur ses lèvres. Tu dois dors et déjà te faire violence pour retenir une remarque acerbe. Alors, tu souris avec bienveillance, le saluant, écoutant ses remarques sur ta ponctualité. Tu ne dois pas rentrer dans son jeu, penses-tu. Répondre gentiment et poliment, comme la bonne médicomage que tu es. En dehors de l'hôpital, tu le détestes. Ici, tu dois le traiter comme n'importe quel patient. Cependant, sa familiarité ne te plaît pas. Ici, tu n'es pas Uranie, celle qu'il aime tant provoquer à chaque fois qu'il la croise. Non, dans cette pièce, tu es bien plus que cela. Tu es médecin. Il te doit un minimum de respect de par ta position de soignante, comme tu lui dois respect, confidentialité et équité, le tout dans une éthique qui se veut irréprochable. « Ici, ça sera Docteur Hamilton, Monsieur Breslinn. » Annonces-tu d'une voix légère. Tu imagines pertinemment que ce manque de répondant risque de l'agacer, mais tu te dois de rester neutre le plus longtemps possible. Même si tu es certaine que d'ici dix minutes, tu auras perdu toute patience. Rowan continue sur sa lancée, t'expliquant qu'il n'a qu'une hâte, que tout cela se termine. Tu vois très bien son impatience. Il ne souhaite pas être ici. Toi non plus d'ailleurs. Plus ce rendez-vous sera long, plus vous serez embêtés. Autant en finir le plus rapidement possible. « Si vous aviez été un peu plus vigilant il y a cinq ans, vous ne seriez pas là à l'heure qu'il est. Estimez-vous heureux, les séquelles auraient pu être bien pires. » Comme si cette perspective peut le rendre heureux, sachant qu'il est coincé dans cette salle avec toi qui ne réponds à aucune de ses provocations. « Je vais vous examiner, les habituels examens de contrôle. Inspection de vos cicatrices, palpation, diagnostic. Enfin, j'imagine que vous avez l'habitude. » Tu expliques brièvement et lui intimes de retirer son t-shirt pour que tu puisses commencer ton examen. Autant ne pas perdre une seule seconde.


show me the stars
The most important leaf in human history. It’s full of stories, full of history, and full of a future that never got lived. Days that should have been, but never were, passed onto me. This leaf isn’t just the past, it’s a whole future that never happened.-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1647-uranie-every-christmas-is-last-ch
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 36
ϟ PSEUDO : Mr.Pinpin
ϟ AVATAR : Sebastian Stan
ϟ CRÉDITS : Rusty Halo
ϟ MES COMPTES : /
ϟ ÂGE : 27 ans
ϟ SANG SORCIER : Mêlé
ϟ PROFESSION : Capitaine de la Brigade Rouge
ϟ ANCIENNE MAISON : Serpentard
ϟ PATRONUS : Paon
ϟ ÉPOUVANTARD : Un elfe de maison
ϟ STATUT MATRIMONIAL : Célibataire
ϟ POINTS RP : 12304

MessageSujet: Re: An unwaiting trip ♣ Uranie Sam 18 Juil - 11:02


An unwaiting trip
Uranie & Rowan

Le docteur Hamilton, comme si il avait besoin de l'appeller ainsi. Ils se connaissaient depuis une bonne dizaine d'années, certes ils se détestaient, mais de là à s’appeler par leurs noms de famille. Soit, après tout Rowan s'en fichait et il fallait avouer que de se faire appeller Monsieur Breslinn, ça claquait ! Il continua avec son sarcasme et lui fit comprendre avec un nouveau sourire. En fait, si ils étaient partis sur de différentes bases, Rowan était persuadé qu'ils auraient put faire d'excellents amis, parce qu'au final ils n'étaient pas si différents. Certes Rowan ne la considérait pas comme son égal, mais malgré tout, si ils y avaient mit de la bonne volonté, ils auraient put bien s'entendre. Cela amusait surtout le Brigadier rouge de se lancer dans des joutes verbales avec elle et au final il y prenait presque du plaisir. C'était d'ailleurs sûrement ce qui allait lui manquer le plus dans cet hôpital. Mais au final, le hasard avait l'air de toujours vouloir les réunir, c'était un peu comme une mauvaise blague. Par contre il espérait que pour ce dernier rendez-vous Uranie ai un peu plus de répondant et entre un peu plus dans son jeu. Après tout, cela ressemblait à des adieux et il préparait quelque chose de grandiose. L'idée n'était pas de lui pour dire vrai, mais il fallait avouer que cela relevait du génie. Rowan était sacrément fier de lui pour le coup et allait bientôt pouvoir mettre son plan à exécution. Sa remarque sur sa vigilance de l'époque, elle aurait put la garder pour elle, mais apparemment miss Hamilton était d'humeur joueuse. Il suffisait de la titiller un peu pour qu'elle rentre complètement dans son jeu. Rowan le savait très bien parce qu'il l'avait fait des millions de fois. Au final il arrivait toujours à ses fins surtout en ce qui concernait les pétages de plombs d'Uranie. Il répondit avec un ton toujours aussi posé et toujours aussi cinglant.

"C'est vrai que si j'étais tombé sur un médicomage compétent à l'époque, je ne serais peut être pas ici aujourd'hui. Mais après tout, docteur Hamilton, vous avez peut être fait exprès pour avoir ce petit plaisir annuel, car dans le fond vous ne me détestez pas tant que ça ?"


Bien sûr qu'elle le détestait il en était persuadé et c'était réciproque, mais de dire des choses aussi absurdes avait énormément de chance de l'exaspérer. Il se mit à rire légèrement et croisa les bras. Il évita toutes remarques sur la palpation, celles là étaient bien trop faciles. Rowan s’exécuta et retira son t-shirt pour laisser apparaître son torse musclé. Il lui lança un regard significatif lorsqu'elle commença à le toucher mais eu tout de même un mouvement de recul ainsi qu'un petit gémissement de douleur lorsqu'elle toucha celle sur son bas ventre. Il fallait avouer qu'elle était toujours un peu douloureuse et qu'il évitait de la toucher. Pas de quoi faire toute une histoire si ? C'était bien le genre d'Uranie de lui faire faire des examens un peu plus poussés rien que pour lui casser les pieds. Il fit un léger sourire qui lui n'avait rien de sarcastique avant de reprendre la parole.

"D'ailleurs, comme c'est sûrement la dernière fois que l'on va se voir tous les deux, je voulais te remercier pour ce que tu as fait il y a cinq ans. Certes y a eu des froids entre nous depuis toujours et j'avoue être souvent en tort. Mais bon, maintenant que c'est fini je peux me confier."


C'était un mensonge et c'était ça son plan. La déstabiliser avec des choses gentilles et il n'y avait rien à dire sur son jeu d'acteur. Il était quasiment sûr qu'Uranie n'y croirait pas et chercherait ce qu'il avait derrière la tête. Il se mit à rire intérieurement en attendant sa réaction.





crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 122
ϟ PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
ϟ AVATAR : jenna coleman
ϟ CRÉDITS : tearsflight
ϟ MES COMPTES : pas schyzo les mecs

ϟ ÂGE : vingt-sept ans que tu arpentes londres.
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, aucune idée d'où te vient le peu de sang moldu. mais, c'est le dernier de tes soucis.
ϟ PROFESSION : médicomage, plus qu'une vocation.
ϟ ANCIENNE MAISON : la noble maison de rowena serdaigle, les aigles érudits et sages.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois d'épicéa, crin de licorne, vingt-quatre virgule dix-huit centimètres, prédisposée aux soins de guérison.
ϟ PATRONUS : un lapin, allez savoir pourquoi.
ϟ ÉPOUVANTARD : ta soeur te lançant un avada kedavra pour l'avoir dénoncé. alors que oui, elle est cracmole.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, libre comme l'air. ça fait bien longtemps qu'un homme a partagé ton lit.
ϟ POINTS RP : 12409

MessageSujet: Re: An unwaiting trip ♣ Uranie Sam 18 Juil - 20:50

❝ an unwaiting trip + rowanie ❞ Tu es là depuis seulement quelques minutes, mais Rowan ne t'épargne pas avec ses sarcasmes. Heureusement que tu es sa soignante et que ton code de déontologie te demande de faire face aux différentes situations avec neutralité, sinon, il se serait déjà pris le maléfice de Chauve-Furie en pleine tête. Tu dois rester zen le plus longtemps malgré tous ses commentaires douteux à ton égard. L'entendre critiquer tes compétences de médicomage t'énerve au plus au point. Tu essaies de ne rien montrer, de garder ton habituel sourire sur tes lèvres. Mais, là, il va trop loin. Tu sens ta colère s'embraser, tel un feu ardent. Comment peut-il oser juger tes compétences en médicomagie ? Surtout que tu ne te permets pas de lui dire comment faire son fichu métier. Tu as beau le détester, jamais, tu ne jugeras la qualité de son travail ; boulot pour lequel il a été formé en conséquence. Tout comme tu as appris le métier de médicomage. Tu n'as pas les mots pour décrire le ressentiment profond qui t'habite. Tu prends toujours soin depuis ces cinq dernières années à le soigner correctement, sans prendre la peine de répondre à ses provocations. Mais, celle-ci te titille. Quelque chose remue au fond de ton cœur. Tes nerfs font transmettre les informations de synapses en synapses et ton cerveau t'ordonne immédiatement de lui balancer ton poing dans la figure. Seulement, tu te contrôles et les paroles que tu prononces, sont empreintes d'une telle vigueur que tu culpabilises de lui offrir sur un plateau d'argent, ce qu'il souhaitait depuis le début. Te mettre hors de toi. « Si tu penses être capable de faire mieux que moi dans mon domaine de prédilection, je te laisse ma place Breslinn, vu que tu sembles penser que tu es plus intelligent et compétent que le commun des mortels. » Tu lui lances un regard noir. Si tu pouvais, tu l'assassinerais du regard. Son commentaire sur tes compétences est passé en travers de ta gorge, coincé profondément dans ta trachée, comme un arrière-goût acide qui te rappelle à quel point tu détestes cet individu. « Mais, tu ne tiendrais pas dix minutes. Et puis, la prochaine fois, qu'il t'arrive une merde, rappelle-moi d'aggraver ton cas. Avec un peu de chance, tu deviendrais assez aimable pour te faire apprécier du reste de la population. Ça serait un mal pour un bien. Tu servirais enfin à quelque chose. » Ton ton est sec, froid, laissant clairement comprendre que ses remarques malvenues ne sont pas très bien accueillies. Tu soupires, tentant de rassembler tes esprits, essayant d'éteindre ce feu qui danse au fond de tes entrailles. Finalement, tu te lances dans l'examen annuel de Rowan Breslinn.

La palpation ne se montre pas très concluante. Les cicatrices sont toujours aussi visibles et tu te rappelles de l'état dans lequel tu as dû le sauver. Les séquelles auraient pu être terribles et il a sincèrement eu de la chance. Tes mains se baladent sur son torse nu, caressant doucement les cicatrices qui agrémentent ses muscles. Tes doigts les touchent gentiment, cherchant la moindre inflammation qui aurait pu faire son apparition depuis l'an dernier. Les sortilèges, tout comme les potions, sont traîtres. Et quand quelque chose se passe mal, on ne peut jamais prévoir quelles en seront les conséquences même cinq ans après. Tes mains expertes s'aventurent son bas-ventre. Tu es concentrée. Son torse musclé contre tes paumes ne te déstabilisent en rien et tu imagines que les blondinettes telles que la femme de l'accueil, elles, seraient ravies de l'avoir entre leurs mains. Pas toi. Tes phalanges effleurent cette longue cicatrice et un gémissement de douleur franchit la barrière des lèvres de l'ancien vert et argent. Tu te stoppes immédiatement, lui lançant un regard inquisiteur. Tu insistes un peu, palpes cette marque sur son corps, à la recherche du moindre indice qui révélerait ses maux. Aucune rougeur, aucun œdème. Alors, tu te redresses. « Des symptômes qui accompagneraient la douleur ? Maux de tête, hypotension, n'importe quoi depuis la dernière fois ? Tu as reçu un mauvais coup à cet endroit ? » Tu l'interroges. Tu as laissé tomber le vouvoiement depuis qu'il t'a énervée. Tu trouves cela étrange, cette façon dont la cicatrice lui fait mal. Après cinq années, tu veux bien qu'il y ait des conséquences tardives, mais sa cicatrice devrait être aussi silencieuse que les autres. Surtout pour cette dernière visite médicale. Tu remplis le dossier, l'écoutant te répondre avant de lui faire un petit sourire et de lancer : « D'ailleurs, tu devrais te remettre au Quidditch. Ce laissé-allé pourrait avoir des répercussions sur ta guérison bientôt terminée. Et je suis persuadée que tu n'as pas envie de continuer à me côtoyer.» Tu marques une pause avant de reprendre, un sourire moqueur sur les lèvres : « Ah non, c'est vrai. T'as un problème avec les balais. Quel dommage. ». Sarcasme, sarcasme et encore sarcasme. Tu as toujours aimé lui rappeler à quel point il était pitoyable dans ce domaine. C'était toujours bénéfique de le voir rager dans les couloirs de Poudlard, lui portant l'uniforme scolaire, toi celui des poursuiveurs. Au moins, tu as eu la gentillesse de ne pas insinuer que tu serais meilleure que lui dans son job. Contrairement à ce prétentieux petit con.

La suite est trop inédite pour que tu y croies. Lui, te remerciant pour ce que tu as fait pour lui, il y a cinq ans. Lui, reconnaissant qu'il est souvent en tort dans cette histoire de guéguerre ridicule. Tu ne sais d'ailleurs toujours pas d'où lui vient ce besoin irrépressible de t'emmerder depuis votre entrée à l'école. En tout cas, c'est vite devenu réciproque et ça ne s'est jamais arrêté. Alors, l'entendre de sa bouche te paraît bien trop sympathique de sa part. Cette gentillesse ne lui est pas familière. Du moins, avec toi. Quelque chose cloche, il prépare un mauvais coup. Tu le sens à des kilomètres. S'il croit t'avoir avec sa manipulation à deux gallions, ça ne fonctionne pas avec toi. S'il est manipulateur, toi, tu as l'avantage d'être perspicace. Et puis, entre nous, c'est toi qui as été réparti à Serdaigle à vos onze ans, pas lui. Te considérer ainsi, avec une naïveté incroyable, le rend bien plus idiot que tu le pensais. « Qu'est-ce que tu mijotes Breslinn ? Si tu crois que je vais me laisser attendrir avec tes gentilles paroles, tu te trompes. Je ne suis pas une de ces femmes que tu arrives à manipuler avec quelques entourloupes. Soit tu joues franc jeu, soit tu me laisses faire mon boulot. Tu choisis.» Cet entretien risque de durer bien plus longtemps que tu ne le pensais, à ton plus grand désarroi.


show me the stars
The most important leaf in human history. It’s full of stories, full of history, and full of a future that never got lived. Days that should have been, but never were, passed onto me. This leaf isn’t just the past, it’s a whole future that never happened.-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1647-uranie-every-christmas-is-last-ch
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 36
ϟ PSEUDO : Mr.Pinpin
ϟ AVATAR : Sebastian Stan
ϟ CRÉDITS : Rusty Halo
ϟ MES COMPTES : /
ϟ ÂGE : 27 ans
ϟ SANG SORCIER : Mêlé
ϟ PROFESSION : Capitaine de la Brigade Rouge
ϟ ANCIENNE MAISON : Serpentard
ϟ PATRONUS : Paon
ϟ ÉPOUVANTARD : Un elfe de maison
ϟ STATUT MATRIMONIAL : Célibataire
ϟ POINTS RP : 12304

MessageSujet: Re: An unwaiting trip ♣ Uranie Dim 19 Juil - 21:01


An unwaiting trip
Uranie & Rowan

Il avait beau détester Uranie, il adorait vraiment beaucoup son esprit faible et ses réactions explosives. Il se mit à rire un peu lorsqu'elle lui demanda de faire son travail pour lui prouver que c'était un métier difficile. Rowan le savait, bien sûr que le métier de médicomage était difficile et c'était évident que le brigadier rouge aurait été incapable d'exercer ce métier, mais après tout lorsque l'on choisissait un métier il fallait savoir accepter la critique. Après tout, il n'y a que la vérité qui blesse et cette mise sur la défensive témoignait de son manque de confiance en elle. Pour être franc, il savait très bien qu'elle n'était pas une mauvaise médicomage, après tout elle l'avait soigné de manière remarquable, mais c'était tellement bon de la voir enrager ainsi lorsque l'on se permettait de juger ses compétences. Le regard assassin qu'elle lui lança dans la seconde qui suivait le combla de bohneur. Oui c'était un sacré enfoiré, mais il était vraiment fier de lui. Il lui lança un petit sourire moqueur lorsqu'elle lui déclara que la prochaine fois elle agraverait son cas. Très honnêtement il y croyait dur comme fer, mais quel était le nombre de chances qu'il avait de se retrouver entre ses mains ? De toutes manières il faisait profil bas pour le moment et n'avait aucunement l'intention de prendre des risques pendant quelques semaines. La plupart des Red Hunter connaissaient sa tête et en ce moment ils étaient à la tête du ministère. Malgré ce que lui disait sa raison, il continua à l'embêtter un peu. Rowan savait qu'elle savait qu'il n'aimait guère les moldus, alors il se dit qu'elle prendrait vraiment mal sa prochaine tirade.

"Oh ne t'en fais pas Miss Hamilton, la prochaine fois j'irais dans un hôpital moldu vu comment tu m'a soigné. Puis je ne te laisserais pas l'occasion de m'achever."


En plus sa palpation lui faisait un mal de chien lorsqu'elle passait sur son bas-ventre. Elle lui demanda alors si il y avait eu des symptomes quelconque. Rowan se concentra un peu pour essayer de trouver quelque chose. Certes de temps en temps il avait de fortes migraines mais à part ça pas grand chose d'inhabituelles. Mais il ne voyait pas le rapport entre les migraines et son mal de ventre. Il continuait de réfléchir et ne savait pas trop quoi dire. Il releva les yeux vers Uranie et c'était peut être la première fois qu'il était franc avec elle.

"Je t'avoues que je sais pas.. Ca m'arrive d'avoir des migraines très fortes.. Après il y a forcément des moments ou j'ai mal quelque part mais je pense pas que ce soit lié.."


Il se mordit la lèvre et montra un endroit un peu plus haut sur ventre. La dernière fois qu'il s'était battu en duel il avait reçu un Diffindo à cet endroit. Une grande coupure mais elle avait cicatrisée assez rapidement. Mais il se devait d'être honnête avec elle, c'était son médicomage malgré tout. Il lui raconta donc brièvement le duel et le coup qu'il avait prit. Il attendait la moquerie d'Uranie le sourire aux lèvres. Sa petite blague sur les balais et le Quidditch l'agaça un peu mais il se refusa à lui montrer un signe de fébrilité. Il haussa un sourcil et décida d'ignorer cette dernière. Rowan ne voulait pas entrer sur ce terrain là, car il risquerait de s'énerver. Bon elle n'était pas si bête qu'elle en avait l'air, elle avait bien compris qu'il se foutait de sa gueule. Mais c'était parfait, c'était exactement ce qu'il voulait. Il croisa les bras et lui lança un regard qui se voulait sincère.

"Ecoute Hamilton, je sais très bien que tu n'est pas une fille naïve et je joue franc-jeu, je te le jures ! Je voulais me faire pardonner et au moins faire un petit quelque chose pour finir sur une bonne note. Allez dis moi, qu'est ce que tu veux que je fasse ? N'importe quoi ! Enfin presque, mais presque tout"






crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 122
ϟ PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
ϟ AVATAR : jenna coleman
ϟ CRÉDITS : tearsflight
ϟ MES COMPTES : pas schyzo les mecs

ϟ ÂGE : vingt-sept ans que tu arpentes londres.
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, aucune idée d'où te vient le peu de sang moldu. mais, c'est le dernier de tes soucis.
ϟ PROFESSION : médicomage, plus qu'une vocation.
ϟ ANCIENNE MAISON : la noble maison de rowena serdaigle, les aigles érudits et sages.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois d'épicéa, crin de licorne, vingt-quatre virgule dix-huit centimètres, prédisposée aux soins de guérison.
ϟ PATRONUS : un lapin, allez savoir pourquoi.
ϟ ÉPOUVANTARD : ta soeur te lançant un avada kedavra pour l'avoir dénoncé. alors que oui, elle est cracmole.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, libre comme l'air. ça fait bien longtemps qu'un homme a partagé ton lit.
ϟ POINTS RP : 12409

MessageSujet: Re: An unwaiting trip ♣ Uranie Jeu 23 Juil - 20:59

❝ an unwaiting trip + rowanie ❞ Sa remarque sur tes compétences reste en travers de ta gorge, laissant un arrière-gout d'amertume qu'il t'est impossible à enlever. Alors, tu réponds, tu t'énerves. Tu lui donnes ce qu'il souhaite depuis le début de cet entretien. Il sait où toucher, où ça fait mal. Et ça, ça te met hors de toi. Tu t'es promis depuis cinq longues années de ne pas rentrer dans son jeu, du moins pas sur ton lieu de travail. Tu avais réussi, jusqu'à aujourd'hui où la goutte a fait déborder le vase déjà bien rempli. Tu n'as qu'une envie, lui enlever ce fichu petit sourire moqueur qui trône sur ton visage, signe de ta défaite cuisante. Par la barbe de merlin, quel salopard ce mec ! Cependant, il continue. Il en rajoute, te laissant clairement comprendre qu'un moldu aurait été bien plus compétent pour le soigner. Et bien évidemment, ça fait rugir le monstre dans ta poitrine. Il hurle de colère. Ton regard s'assombrit et d'un ton suffisant, tu réponds : « Bah bien sûr, toi avec des moldus ?!  Laisse moi rire. Tu ne laisses même pas un né-moldu t'approcher alors des moldus ?! Ça serait la fin du monde pour toi !» Tu sais que tu as raison. Rowan Breslinn est ce genre de personnes obnibulé par la nature du sang des gens. Pour lui, les sorciers nés de parents moldus ne méritent pas la moindre attention ; sont de race inférieure. Peut-être qu'un jour, tu lui feras un cours sur l'histologie du sang, comparant son sang de merde à celui d'un homme tout aussi intelligent que lui, mais né-moldu. Peut-être que ce jour-là, il comprendra qu'il est le pire des crétins.

Tu fais tes examens habituels, tu le palpes, cherchant le moindre signe qui indiquerait que sa guérison n'est pas totalement aboutie. Pas que tu l'espères de tout ton coeur, au contraire, plus vite il sera entièrement guéri, plus vite il sortira de ta vie. Mais quelle médicomage serais-tu si tu laissais ton patient sortir alors qu'il n'est pas entièrement soigné? Tu l'interroges. Il te parle de ses migraines et tu notes mentalement de lui prescrire une potion qui l'aidera à travers les inconvénients des migraines. Il te raconte cette histoire de diffindo. Il a beau te dire que cette blessure a cicatrisé rapidement, tu te permets de la regarder, de l'analyser. Cependant, nada. Rien. Tu es incapable de dire d'où lui vient la douleur de son bas-ventre. « Il semble que tu n'as rien. Mais, je vais quand même faire quelques analyses au cas où. Si dans le cas contraire, les analyses ne révèlent rien ; il faudra ménager cette partie. Je vais te donner une potion pour tes migraines également, ainsi que des anti-douleurs. » Tu annonces d'un petit air solannel avant de lui jeter un regard qui lui laisse clairement comprendre que Rowan a intérêt de prendre les médicaments que tu lui donnes s'il ne souhaite pas revenir pour un énième examen de routine.

Pendant que tu écris dans son dossier médical d'un coup de plume, l'ancien Serpentard t'annonce quelque chose à laquelle tu ne t'attendais pas. Comme quoi, il sait qu'il est coupable, qu'il a des remords pour les longues années qu'il t'a fait subir à Poudlard, et cetera, et cetera… Tu ne le crois pas et tu lui dis, sans détour. Tu n'es pas idiote. Tu sais pertinemment qu'il ne regrette rien de ce qu'il te dit et pourtant quand il t'affirme qu'il est bien sincère, tu aimerais le croire, lui laisser une chance. Mais, tu te rappelles très bien de la première fois où il a déclaré la guerre et le sentiment que tu viens d'éprouver, s'envole en un instant. Tu fronces ton petit nez retroussé et sans ménagement, tu déposes d'un geste brusque le dossier sur la table à tes côtés. Tu croises les bras, t'accoles contre celle-ci et tu l'écoutes te dire ce à quoi il est prêt pour se pardonner. Ton regard s'adoucit, du moins, en apparence et d'un geste gracieux, tu t'approches de lui. « Rowan... » C'est étrange la manière dont ta voix prononce son prénom pour la première fois avec  autant de gentillesse et de tendresse que tu t'étonnes presque. Surtout que tu sais pertinemment ce qu'il se cache derrière tout ça. Ta bouche vient caresser son oreille et d'une voix douce, tu lui murmures : « Tout ce que je veux ? C'est le choix le plus simple au monde. » Un regard doux, une voix timide. Comme si toutes ses années à le détester cacher en réalité un sentiment bien plus profond que la haine que tu éprouves pour lui. Ton regard s'attarde sur sa bouche et tu te mords la lèvre. Et au moment où il s'y attend le moins, tu te décides d'agir . Brusquement, ton pied écrase le sien et tu reprends le regard froid et dur que tu dissimulais si bien. « Tu la fermes Breslinn, c'est clair ?! C'est tout ce que je veux, tu la fermes et tu me laisses faire mon boulot ! J'ai aucune envie d'éterniser ce rendez-vous médical ! » Avec un haussement d'épaules, tu t'éloignes, te foutant pertinemment de la douleur qui s'élance dans le pied de ton patient. « Sauf si tu veux que je te fasse hospitaliser et que je laisse le Docteur Siemens s'occuper  de toi. Et crois-moi, tu préférerais m'avoir moi que la vieille sorcière née-moldue qui ferait de tous ses patients son casse-croûte. » Tu es persuadée qu'il sait de qui tu parles. Il l'a déjà croisée lors de son hospitalisation peu de temps après sa brûlure. Cette femme au visage ingrat, aux yeux de vipère qui prenait plus de plaisir à le mater nu malgré ses blessures sévères lors des examens que regarder l'état de ses os. Et vu la tête qu'il faisait quand il la voyait à l'époque, tu ne doutes pas que ça ait changé. Puisqu'elle n'a pas changé d'un poil.


show me the stars
The most important leaf in human history. It’s full of stories, full of history, and full of a future that never got lived. Days that should have been, but never were, passed onto me. This leaf isn’t just the past, it’s a whole future that never happened.-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1647-uranie-every-christmas-is-last-ch
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 36
ϟ PSEUDO : Mr.Pinpin
ϟ AVATAR : Sebastian Stan
ϟ CRÉDITS : Rusty Halo
ϟ MES COMPTES : /
ϟ ÂGE : 27 ans
ϟ SANG SORCIER : Mêlé
ϟ PROFESSION : Capitaine de la Brigade Rouge
ϟ ANCIENNE MAISON : Serpentard
ϟ PATRONUS : Paon
ϟ ÉPOUVANTARD : Un elfe de maison
ϟ STATUT MATRIMONIAL : Célibataire
ϟ POINTS RP : 12304

MessageSujet: Re: An unwaiting trip ♣ Uranie Ven 31 Juil - 18:03


An unwaiting trip
Uranie & Rowan

Quand Hamilton lui disait qu'il n'avait rien, bizarrement il n'y croyait pas trop mais soit il savait très bien qu'il devait ménager cette partie il n'était pas idiot. Les anti-douleurs c'était une bonne idée par contre, parce que ça lui arrivait de péter de sacrés câbles à cause de ses migraines. Il regarda Hamilton de ses grands yeux verts alors qu'il se foutait carrément de sa gueule. Elle l'avait compris,il en était sûr, elle avait beau être insupportable, elle ne pouvait pas être idiote à ce point. Seul un moldu aurait cru cela. Lorsqu'elle prononça son nom il soupçonna tout de même une pointe de gentillesse. C'était une sacrée comédienne mais soit, il la laissa faire son petit numéro. Uranie arriva à sa hauteur avec une sacrée grâce et Rowan eu un léger mouvement de recul lorsqu'elle porta ses lèvres à son oreille. Fallait pas déconner non plus, elle était jolie, mais elle ne pouvait pas tout se permettre non plus. Il eut tout de même un soupçon de frisson quand elle lui dit que ce qu'elle voulait c'était le choix le plus simple du monde. Pour dire vrai Rowan ne savait pas si ce frisson était dut à Uranie ou dut à la sensation d'avoir quelque chose si près de son oreille. Sa voix était douce et il fallait aussi avouer qu'elle avait de beaux yeux et il encra son regard dans le sien avec un soupçon de sympathie. Tout à coup une douleur frappa son pied et et il se mordit la lèvre pour contenir sa douleur. Mais quelle.. bordel elle lui avait fait mal. Ah elle voulait qu'il la ferme hein ? Rowan n'avait pas l'intention de s'énerver,ça lui ferait bien trop plaisir, non il ferait exactement le contraire. Ses remarques seraient de plus en plus désagréables, elle allait comprendre la Hamilton. Il jura en la regardant s'éloigner. Un sourire mesquin se dessina sur son visage lorsqu'elle lui parla de la sorcière née-moldu. Ben voyons, comme si il allait se laisser osculter par une.. eurk. Il regarda Uranie en oubliant totalement son pied et remit son t-shirt.

"Oh tu sais Ur' rien n'est pire que tes consultations."

Il avait aussi laissé tomber le "Docteur Hamilton", ça ne lui allait vraiment pas. Encore si elle avait été compétente, mais là un simple Ur suffirait. Rowan lui lança un regard plein de mépris et croisa les bras. Qu'elle lui file ses médicaments qu'il puisse se casser, parce que là il en avait vraiment marre. Malgré tout il baissa doucement les épaules, pas d'énervement Rowan.. Il ne changea tout de même pas son regard et s'appuya contre le mur.

"File moi donc les médicaments que je puisse me casser, parce que tu pollues un peu mon air."

Allez Hamilton, fais vite par pitié.





crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 122
ϟ PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
ϟ AVATAR : jenna coleman
ϟ CRÉDITS : tearsflight
ϟ MES COMPTES : pas schyzo les mecs

ϟ ÂGE : vingt-sept ans que tu arpentes londres.
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, aucune idée d'où te vient le peu de sang moldu. mais, c'est le dernier de tes soucis.
ϟ PROFESSION : médicomage, plus qu'une vocation.
ϟ ANCIENNE MAISON : la noble maison de rowena serdaigle, les aigles érudits et sages.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois d'épicéa, crin de licorne, vingt-quatre virgule dix-huit centimètres, prédisposée aux soins de guérison.
ϟ PATRONUS : un lapin, allez savoir pourquoi.
ϟ ÉPOUVANTARD : ta soeur te lançant un avada kedavra pour l'avoir dénoncé. alors que oui, elle est cracmole.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, libre comme l'air. ça fait bien longtemps qu'un homme a partagé ton lit.
ϟ POINTS RP : 12409

MessageSujet: Re: An unwaiting trip ♣ Uranie Dim 2 Aoû - 21:50

❝ an unwaiting trip + rowanie ❞ La douleur se lit sur son visage alors que ton pied écrase brutalement le sien. Tu ne peux décrire le sentiment de joie qui t'envahit et c'est avec un petit sourire mesquin que tu lui demandes de la fermer. Son regard s'obscurcit pendant que tu continues à annoncer qu'il vaudrait mieux pour lui de faire ce que tu lui intimes s'il ne souhaite pas rester dans cet hôpital. Il tente en vain de cacher la colère qui monte en lui. Tu as beau le détester, tu le connais à merveille. Tu connais la moindre de ses réactions et ses yeux parlent pour lui. Même s'il tente de te montrer qu'il est loin d'être énervé, tu sais que ton agissement l'a particulièrement agacé. Tu continues sur ta lancée en lui parlant de la sorcière née-moldue, connaissant pertinemment l'aversion profonde qu'il éprouve envers les gens comme elle. Pourtant, il continue à te faire croire que rien ne peut être pire que tes consultations. « Vraiment ? Alors, tu ne verras aucun inconvénient à rester en observation pour la nuit et te faire surveiller par le Docteur Siemens, n'est ce pas ? » Tu croises tes bras, l'observes du coin de l'oeil et lui lances un regard dubitatif. Qu'il ne te prenne pas pour une idiote. Tu sais pertinemment qu'il préfère que tu t'occupes de lui bien qu'il te déteste qu'une femme au sang souillé s'occupe de lui, comme il le dirait si bien.

Rowan se lève et s'accole contre le mur, en exigeant que tu lui donnes ses fichus médicaments pour qu'il puisse s'en aller. C'est tout ce que tu veux qu'il s'en aille. Tu as l'impression que ces rendez-vous annuels sont devenus de plus en plus ennuyants au fil des années. Et tu sens enfin la libération arrivée. Tu ne reverras plus Breslinn, plus jamais. Et le monde sorcier est tellement grand que tu es persuadée qu'au plus grand jamais, tu ne le recroiseras dans ta vie. Merci Merlin d'avoir exaucé tes prières. Ce mec est une vraie plaie. Alors tu écris sur un bout de parchemin ta prescription en répondant sans contrainte au petit pic qu'il vient de te lancer : « Te polluer l'air ? Aux dernières nouvelles, tu es sur mon lieu de travail, donc, ça serait plutôt l'inverse. » Tu te retournes, lui tend le bout de papier et avec un regard inquiet, tu lances : « Tu as reçu un sortilège à la tête récemment ? Tu n'es pas très vif d'esprit si tu veux mon avis. » Un sourin mesquin se dresse sur ton visage et tu remets ton stéthoscope à sa place avant de te diriger vers la porte. « Ah, non, c'est vrai. J'oubliais. Tu as toujours eu un petit problème cognitif. » Comme tu viens de l'énoncer à la perfection, l'ex-auror a toujours eu, selon toi et en toute subjectivité, des petits problèmes intellectuels. Il t'est donc logique de lui réexpliquer clairement la prise de ses médicaments. Au cas où il aurait des problèmes de lecture. « Les anti-douleurs sont à prendre selon les besoins. Quand tu es pris d'une migraine, tu en prends une gorgée de la potion le matin et une autre le soir, pendant les repas. C'est très important. Ca permet une meilleure distribution du principe actif et donc un effet thérapeutique beaucoup plus rapide et efficace. Pour ta cicatrice, tu ménages cette partie. Et à la première douleur suspecte, tu te présentes à l'accueil du service. Quelqu'un s'occupera de toi et je ferais en sorte de lui transmettre ton dossier. » Tu marques une petite pause et prends la direction de la porte, prête à lui ouvrir. « Je n'ai pas besoin de t'indiquer où se trouve l'apothicaire le plus proche, j'imagine ? » Pour toi, cette phrase est synonyme d'adieux. Et tu es bien heureuse d'en avoir fini avec cet idiot ambulant.


show me the stars
The most important leaf in human history. It’s full of stories, full of history, and full of a future that never got lived. Days that should have been, but never were, passed onto me. This leaf isn’t just the past, it’s a whole future that never happened.-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1647-uranie-every-christmas-is-last-ch
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: An unwaiting trip ♣ Uranie

Revenir en haut Aller en bas

An unwaiting trip ♣ Uranie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» An unwaiting trip ♣ Uranie
» Trip à trois!
» Very Bad Trip
» [1748] Follow me as I trip the Darkness [Leene]
» Tournoi des V1: Hannah de la Larme d'Aphrodite (Selena)// Cassandros d'Uranie (Lousodès)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEUDEYMON :: 
Londres, la capitale anglaise
 :: St Mungo's Hospital for Magical Maladies and Injuries :: 
ϟ le 1er étage
-