FORUM FERMÉ


Partagez| .

(where there's desire) ☆ neverâh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
ADMIN ∞ we rule the world
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 87
ϟ PSEUDO : dark skies (lia)
ϟ AVATAR : nina dobrev.
ϟ CRÉDITS : @furiedheart. + tumblr
ϟ MES COMPTES : clélia la jolie française, et neferâh la louve.

ϟ ÂGE : ⊰ vingt-quatre ans.
ϟ SANG SORCIER : ⊰ fruit d'incestes et de mariages consanguins, lignée remontant du fond des âges. elle est de sang-pur.
ϟ PROFESSION : ⊰ demoiselle en détresse, courageuse guerrière, terrible louve, elle n'a pas d'autres métiers. elle pourrait malgré tout, être une excellente tueuse à gages. elle est le bras-droit de victoire starkweather.
ϟ ANCIENNE MAISON : ⊰ elle n'a jamais été scolarisée, et à suivit ses études chez elle, dans la pyramide familiale.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE :
ϟ PATRONUS : ⊰ un dragon noir des hébrides.
ϟ ÉPOUVANTARD : ⊰ elle a peur de l'amour, et de ressentir des émotions humaines.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : ⊰ célibataire, elle n'a jamais connu l'amour et ses tendres baisers. elle ne le sait pas encore, mais son coeur va palpiter, son coeur va rebondir dans sa poitrine à une vitesse folle, quand elle croisera les yeux du ténébreux mcfadey.
ϟ POINTS RP : 11433

MessageSujet: (where there's desire) ☆ neverâh Ven 17 Juil - 23:46


~~~
where there's desire,
there's gonna be a flame,
where there's a flame,
someone's bound to get burned.

elle s'agenouille devant sa sœur, et lui sourit timidement. « tu veux de la melonade? » dit la petite fille. sa sœur accepte et lui tend son verre. elles se mettent à rire aux éclats, alors que les constellations au dessus d'elles ne cessent de scintiller. puis la bête approche, dangereuse et sauvage. elle hurle à la lune, sa mère. elle hurle à sa meute, signalant sa position. et les petites sont effrayées. alors le loup attaque, il court, il saute, et il pose ses babines sur le bras délicat de la petite neferâh. elle se réveille en sursaut. son front est transpirant, et ses cheveux ont frisés d'eux-même sous la chaleur de son corps. elle se lève, agilement. et marche à pas de loup vers la salle de bain. là, elle s'étend dans la baignoire, laissant couler l'eau à ras-bord. elle n'avait pas apprécié de bain, depuis bien trop longtemps. bien trop longtemps pour qu'elle s'en souvienne d'ailleurs. elle avait l'habitude de voir les catacombes se nettoyer d'elle-même, d'avoir sa propre douche installée près de son lit double, mais elle n'avait jamais eu de baignoire. un luxe qu'elle n'avait apparemment pas le droit d'avoir. ses cheveux se fondent dans l'eau, et elle en ressort au bout de quelques heures. elle se sèche les cheveux, les laisse tomber sur ses épaules, et elle décide de les lisser aujourd'hui. afin de paraître plus naturel, plus douce. parce qu'elle a déjà prévu sa journée, la louve. elle sait déjà ce qu'elle va faire, chacun de ses mouvements. elle a même été jusqu'à calculer chacune de ses respirations. elle enfile un débardeur qui met en avant sa poitrine généreuse, et enfile un pantalon qui lui colle aux jambes. elle enfile ensuite ses chaussures à talons, les noires, ses préférées. puis elle transplane pour se rendre au ministère. elle a désormais comprit les principes du transplanage, la gamine. parce qu'avant, elle n'y arrivait pas. elle pensait qu'il suffisait d'agiter les bras. mais nephtys avait été gentille avec elle, et elle lui avait montré comment faire. même si au début, la louve avait prit ça pour des moqueries. elle n'aimait pas quand les gens venaient l'aider. elle n'avait pas besoin d'aide. ce n'était pas une demoiselle en détresse. la seule et unique personne, de qui elle avait accepté l'aide, avait été neville. parce que neville était spécial. tout du moins, c'était ainsi qu'elle le voyait. parce qu'il dégageait quelque chose de différent. différent des autres personnes qui entouraient neferâh. elle en était certaine, car elle n'aurait pas ses palpitations en le voyant. elle ne se sentirait pas, comme elle se sent avec lui. elle n'aurait pas le besoin constant de se dire, qu'elle devait le protéger. comme lors de la prise au ministère. il avait été là pour elle, surveillant ses arrières. et elle en avait fait de même. elle avait même assommé un mangemort à main nue, qui s'apprêtait à annihiler son ami. neville représentait beaucoup pour neferâh. c'était inéluctable. elle ne savait juste pas ce qu'elle ressentait réellement à son égard, ne sachant pas mettre de mots là-dessus. elle parcoure les couloirs du ministère, prenant un ascenseur puis un autre. elle entre enfin dans une salle, et le trouve là. « hey, je ne te dérange pas? » elle était douce avec lui, étrangement. elle ferme la porte derrière elle, puis dépose sa veste en jean sur une chaise non loin d'elle. elle s'avance ensuite vers lui, de sa démarche féline, puis passe une main dans ses cheveux. elle pose ensuite sa main sur le bras de neville, d'un geste doux et rassurant. « tu vas bien ? » elle dit ça parce qu'elle le voit à sa mine distante, qu'il n'est pas dans son état habituel. qu'il est distant. d'autant plus qu'elle le sait, que mafalda lui a parlé récemment. elle sait ce que cette rousse fait ressentir à neville. et neferâh, elle le pense. mafalda est fourbe, et elle sait manipuler comme personne. mais elle ne dira rien neferâh, pas tant que neville ne lui en a pas parlé. si il lui en parle un jour. elle passe une main dans ses cheveux à lui. tactile, elle l'est. beaucoup. elle a ce besoin de toucher les gens de qui elle est proche. et neville, elle est proche de lui. parce qu'après tout, il l'a vu au plus bas. et il a été là pour elle, pour sécher ses larmes. elle sort sa baguette ensuite neferâh, et elle murmure quelque chose en arabe. elle réfléchit toujours à voix haute, et souvent en arabe, l'égyptienne. manie qu'elle a prit dès toute petite, avant même d'être enfermée dans les catacombes familiales. elle vise la chaise, et bouge sa baguette dans les airs. elle se transforme alors, en un grand tapis malléable, parfait pour les entraînements. elle lui avait promit qu'ils s'entraîneraient au corps à corps. il était donc temps. la louve se retourne vers le sorcier, et plonge son regard de feu dans les prunelles brunes du jeune homme. « si tu as besoin de te défouler, je suis à ton entière disposition. » elle ne s'en rend pas compte, mais sa phrase émet de nombreux échos subliminaux. elle lui sourit, d'un sourire sincère, et continue à le toiser de ce regard enjôleur dont elle seule connaît le secret.

hj; c'est vraiment nul, désolée.



daughter of the moon
I GOT ALL I NEED WHEN I GOT YOU AND I, I LOOK AND AROUND ME AND SEE SWEET LIFE. I'M STUCK IN THE DARK BUT YOU'RE MY FLASHLIGHT. YOU'RE GETTIN’ ME, GETTIN’ME THROUGH THE NIGHT. CAN'T STOP MY HEART WHEN YOU'RE SHININ’ IN MY EYES~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(where there's desire) ☆ neverâh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bite me, it's a naughty desire ▬ Melody
» ANTONIO DIT TONIO EX UFO ADOPTE
» La vouivre
» Evans Pau = KP premier ministre
» Ces vérités étranges qui parfois vous traversent l'esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEUDEYMON :: 
Londres, la capitale anglaise
 :: Ministry of Magic :: 
ϟ les départements
-