FORUM FERMÉ


Partagez| .

eden ϟ peut-on réellement tout effacer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 266
ϟ PSEUDO : addie
ϟ AVATAR : nico tortorella
ϟ CRÉDITS : avatar: ♣ cheschire cat
ϟ MES COMPTES : nope

ϟ ÂGE : vingt-deux ans
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, de par sa mère désormais décédée
ϟ PROFESSION : potionniste au département de l'héritage du sang sorcier
ϟ ANCIENNE MAISON : poufsouffle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : composée de bois d'acajou, contient un dard d'acromentula, mesure 27,5 centimètres, prédisposée aux sortilèges offensifs
ϟ PATRONUS : jadis une panthère noire. dorénavant, quelques bribes d'argent
ϟ ÉPOUVANTARD : le noir complet
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire
ϟ POINTS RP : 14311

MessageSujet: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Sam 18 Juil - 22:25



eden cian wise
-  IL Y A PARFOIS CE SENTIMENT QUI M'ENVAHIT, TEL UN VIEIL AMI, RÉCALCITRANT. JE NE SAURAIS L'EXPLIQUER, SEULEMENT QU'IL IMPOSE AU FOND DE MON ÊTRE UN SENTIMENT D'OUBLI, UNE ÉTRANGE SENSATION DE MANQUE -

ÂGE, LIEU ET DATE DE NAISSANCE — Le sorcier est âgé de vingt-deux ans, et emmagasinera une nouvelle année de vie au printemps prochain, le 13 mai. D'autre part, il est né en Irlande, à Cork, la ville de la rébellion.PROFESSION —Cela fait environ deux ans qu'il a intégré le Département de l'héritage du sang sorcier, au bureau des potionnistes, tout en entretenant un certain lien avec celui qui surveille les nés-moldus. Autant dire que c'est davantage son patrimoine génétique que ses actions qui lui a attiré ce poste. Étrangement, Eden ne s'y sent pas réellement à sa place, il souhaiterait hautement faire autre chose. Son rôle le désintéresse royalement, il le fait uniquement car il sent le devoir de l'effectuer, par dette, par idéologie, par tradition. Néanmoins, à la première occasion, il n'hésiterait pas à le laisser tomber. NATURE DU SANG — Un sang-mêlé ruisselle dans ses veines, enlacé de quelques particules lyncanthropiques qui imposent son infortune de quelques années. La famille Wise s'annonçait pure, avant sa génération. Cependant, sa mère a fait "basculer la balance", comme l'illustre joliment son père. BAGUETTE — Elle est composée de bois d'acajou, contient un dard d'acromentula, mesure 27,5 centimètres, et se trouve prédisposée aux sortilèges offensifs. L'on répète que c'est la baguette qui choisit son maître, et Eden s'avère très fier de posséder celle-ci. Il estime qu'elle reflète adéquatement sa personnalité et répond impeccablement à ses besoins.STATUT MATRIMONIAL — Il est célibataire. Son paternel souhaiterait le voir engendrer quelques descendants, mais le sorcier semble trouver qu'il manque toujours quelque chose aux femmes qui traversent son chemin. Il y a toujours ce "je-ne-sais-quoi" qu'il recherche sans vraiment trop comprendre, sans pouvoir définir, et qu'il ne parvient jamais à dénicher.  ANCIENNE MAISON — Il a arboré les nobles couleurs de la maison d'Helga Poufsouffle, contrairement à ses frères aînés qui ont atterrit dans une maison manifestement plus "reluisante". Fait dont son père lui en veut toujours, d'ailleurs. PATRONUS —Il fut un jour où Eden possédait les ressources nécessaires à matérialiser son patronus qui prenait alors la forme d'une panthère noire. Il n'arrive plus à le faire apparaître sous sa forme corporelle depuis presque trois années, devant se contenter de misérables nuées d'argent. EPOUVANTARD —Le noir complet. Il y aurait tant à dire sur cette terreur, qu'il vaut certainement mieux ne rien dire du tout. CICATRICES ET MARQUES VISIBLES — Son corps est recouvert de cicatrices, gracieuseté de Fenrir Greyback. Le garçon a été réellement mutilé par le féroce loup-garou, comme s'il avait furieusement forcé le lycanthrope à le déchiqueter, comme s'il en avait demandé jusqu'à la limite de l'imaginable de ses griffes et de ses crocs. Eden a encore du mal à comprendre comment Greyback a pu tant le charcuter, pourquoi il s'est tant acharné sur lui. C'en est impressionnant qu'il ait survécu. PARTICULARITÉ — Une lycanthropie qui a engendré une perte de mémoire profonde, bien que ses souvenirs lui reviennent progressivement, tantôt sournoisement, tantôt brutalement. GROUPE — Wandering Soul

introduction

Je suis né dans une famille de sorciers. Il était hors de question pour mes parents que le monde des moldus nous approche. Mon père, James Wise, représentait tout de son patronyme qu'il arborait avec une des plus grandes fiertés. Les Wise ont toujours été réputés pour composer une famille emplie d'une ambition intarissable. Ceux-ci sont prêts à tout pour parvenir à leurs fins. La pureté de leur sang était d'ailleurs impeccable, jusqu'à ce que mon père épouse ma génitrice. Je sais pertinnement que les raisons qui l'ont poussé à former cette alliance doivent être d'une importance cruciale, pour avoir failli à perpétuer la nature d'un sang si précieux à ses yeux.

Mes parents ont engendré trois descendants, et je suis le dernier de ces derniers. Tandis que je vois en mes frère Sean et Connor une copie parfaite de mon père, j'ai toujours eu ce sentiment que pour ma part, je bifurquais. Je n'ai jamais été atteint de cette ambition intarissable, celle-ci ayant été remplacée par ce que certains nommeraient par la suite une loyauté sans égale. Une fidélité sans limite. Un don de soi extraordinaire, pour supporter des valeurs, des idéaux, ou mêmes des personnes. J'ai toujours senti qu'il y avait quelque chose en moi qui manquait atrocement pour que j'appartienne à cette famille avide de pouvoir. Quand mes frères excellaient à Poudlard et avaient été répartis sans surprise à Serpentard, j'étais celui dont les résultats empruntaient d'inlassables montagnes russes et qui s'était retrouvé dans la maison de Poufsouffle. Je faisais davantage ce qui me plaisait, que ce qui m'aiderait à obtenir l'avenir le plus glorieux. Quelque chose que mon père ne sut jamais me pardonner. Pour être honnête, j'ai le sentiment que j'ai commis une quantité importante d'agissements à Poudlard que mon père méprise sans relâche. Mais ceux-ci, je ne m'en souviens tout simplement plus. Ca fait trois ans que je cours après ces souvenirs, parfois je les effleure, mais il demeure incapable de les saisir.

Je suis un lycanthrope. J'ai subi une attaque férocement furieuse de la part de Fenrir Greyback. Feu Fenrir Greyback. Je n'ai jamais su ce qui s'était passé lors de cette nuit, mais mon corps est marqué autant physiquement que mentalement par cette dernière. Ma peau est couverte de cette rage que le loup-garou a déversé sur mon corps, et ma mémoire semble avoir été effacée par la violence de son agression. J'ai laissé cette nuit-là ma qualité d'homme, ainsi que mon passé.

Personne n'a jamais compris comment j'avais survécu. Personnellement, je m'interroge sur le pourquoi de cette vie. Cela fait trois ans que je me trouve à la place d'un homme qui me semble éloigné, un homme qui joue avec mes sentiments, mes émotions. Un homme dont seul l'instinct primaire paraît être resté encré, si bien que j'ai constamment ce sentiment perturbant que quelque chose manque, que quelque chose ne colle pas dans ma vie. Une incohérence fantomatique, tel un bras amputé qu'on invoque toujours, machinal. J'ai la sensation désagréable d'être un imposteur dans mon existence même, et honnêtement, c'est un véritable démon qui me hante depuis mon retour à la conscience.

Docile, j'ai appris à vivre avec ce monde en guerre. J'ai appris à voiler ma nature de loup-garou à quiconque excepté mon père et son proche mangemort qui a su me prendre sous son aile. J'ai intégré un poste au Ministère, dans lequel je pourchasse les nés-moldus en vue de les livrer à ceux qui se doivent de les annihiler. J'ai appris à ne pas contester les choix de notre gouvernement, à le juger normal, le défendre, et blamer ceux que le combattent.

Mais franchement, parler de moi, de ma personnalité, de mes manies, de mes façons de vivre frise l'impossible. J'ai du mal moi-même à répondre à ces questions. Je peux juste vous livrer que mon existence a été délimitée en deux parties cruellement distinctes : l'une dont je ne me souviens que très peu, et l'autre où je la chasse perpétuellement en quête de réponses plus qu'ardues à acquérir.



Harry Potter est mort il y a plus de trois années déjà. Voldemort et ses partisans se sont alors emparés du Ministère, le pouvoir fut corrompu. Qu'as-tu pensé de cette période? Quel rôle as-tu joué? Dès le début de sa scolarité à Poudlard, malgré la position politique de ses parents qui soutenaient Voldemort et ses idéaux, Eden s'est toujours placé du côté des Résistants. Il a toujours milité pour rétablir une justice entre chaque sorcier et lutter contre ce régime sectaire, sanguinaire, cruel. Lorsque la grande purge eut lieu, bien que son sang le protégeait ainsi que son nom de famille, Eden a fuit en compagnie de Saoirse, son amour né-moldu. Il n'a pas hésité à sacrifier sa vie pour la protéger lors d'une attaque qui les rendit tous les deux lycanthrophes, et ôta la mémoire à Eden. Suite à cela, c'est chez son père que le jeune homme, au seuil de la mort, fut déposé. Le patriarche Wise profita de la situation pour convertir à nouveau sa progéniture à ses idéaux, et le placer en tant que pro-Voldemort. Ainsi, c'est un rôle mitigé qu'Eden effectua durant cette sombre période. De cœur chez les Résistant, puis après machinalement chez les mangemorts. Il n'a jamais effectué de grandes actions lorsqu'il était du côté du Ministère, néanmoins, se contentant de demeurer dans l'ombre et faire son travail de potionniste, sentant au fond de lui que quelque chose n'allait pas, qu'une partie de lui manquait.
Les résistants ont repris le Ministère et Voldemort a fui à Poudlard. Que penses-tu de cette situation? Va t-elle durer? Soutiens-tu les résistants et leurs combats? Les penses-tu capable de tenir? Lorsque certains de ses souvenirs revinrent, Eden fut outré de constater qu'il n'avait été que le pantin de son paternel. Il fut dégoûté de se réaliser si manipulé, et également soulagé, en quelque sorte, de mettre une raison sur ses états d'âme confus qui le hantaient depuis des années. Secrètement, Eden soutient les Résistants, et la promesse qu'il a fait de Saoirse de ne pas mettre en jeu la position sécuritaire qu'il avait a fait en sorte qu'il entretient un rôle minime pour les deux camps. Toutefois, il est satisfait de la prise de pouvoir des résistants, et espère de tout son coeur qu'elle durera. Que le monde des sorciers reprendra de sa valeur, de sa justice. Je les soutiens dans leurs combats autant qu'il me l'est possible, et je les pense capable de tenir, pour la simple et bonne raison qu'ils ont la justice derrière eux.
Quel est ton souvenir le plus douloureux? Celui qui te hante jour et nuit? Tu en a forcément un, tout le monde ayant été amené à faire des choses horribles... Souvenir. Eden traque ses souvenirs, tente de démêler une mémoire défaillante qui le nargue jour et nuit. Le garçon se noie dans des bribes de souvenirs, heureux comme malheureux. Au final, ils le persécutent tous. Peut-être celui qui a le plus de vérité, et donc qui peut l'atteindre le plus, compose en sa première transformation en lycanthrope. Mais ce qui hante véritablement le jeune sorcier, ce n'est pas un souvenir en particulier : c'est la perte de toute sa mémoire. Ce qui le tient éveillé chaque nuit à fouiller dans une mémoire peu réactive, c'est cette sensation de vide, d'oubli, de manque, qu'il est inapte à combler, incapable d'assimiler comme élucider. C'est ça, le fléau d'Eden. Ce n'est pas un souvenir, c'est l'absence, l'incohérence ou même le flou de ces derniers.
Malgré tout ce qu'il s'est passé, penses-tu que tout peut redevenir comme avant? Avant Voldemort, le martyr des nés-moldus, la résistance, la mort de Harry, lorsqu'il faisait bon vivre en Grande-Bretagne? Je ne pense pas que tout peut redevenir comme avant. La population sorcière demeura marquée à tout jamais de ces instants de guerres, de ces crimes, de ces tortures, de ces cauchemars. Toutefois, je crois en un avenir meilleur, j'ai la foi en un futur où chaque sorcier aura sa place dans la société, peu importe leurs origines. Je suis persuadé qu'un monde meilleur est possible, voire peut-être même plus sûr que celui que l'on avait avant, car chacun se souviendra comment notre passé a basculé vers l'enfer, et militera pour que cela ne se reproduise plus jamais.


addie

ÂGE (FACULTATIF) — curieux Ϟ PAYS/RÉGION — canada Ϟ CONNEXION  — 4/7 environ Ϟ AVATAR — nico tortorella Ϟ AVIS SUR LE FORUM — ouf, je l'ai déjà dit maintes fois ! Ϟ COMMENT ES-TU ARRIVÉ(E) ICI — j'étais présente à la première version du forum Ϟ MON PERSONNAGE — [] inventé ; [x] scénario d'un membre ; [] prédéfini du forum Ϟ SOUHAITES-TU ÊTRE PARRAINE? —  [] oui [x] non. Ϟ UN DERNIER MOT — très beau boulot sur cette dernière version.
feudeymon © 2014




I try to keep myself out of your bad dreams.
I wanna hunt like David. ✻ “I keep kicking at the curb with my worn out shoes and I keep running into stranger's that say I know you. I wanna hunt like David, I wanna kill me a giant man, I wanna slay my demons, but I got lots of them, I got lots of them.”


Dernière édition par Eden Wise le Jeu 23 Juil - 18:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1055-eden-peut-on-reellement-tout-effa
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 266
ϟ PSEUDO : addie
ϟ AVATAR : nico tortorella
ϟ CRÉDITS : avatar: ♣ cheschire cat
ϟ MES COMPTES : nope

ϟ ÂGE : vingt-deux ans
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, de par sa mère désormais décédée
ϟ PROFESSION : potionniste au département de l'héritage du sang sorcier
ϟ ANCIENNE MAISON : poufsouffle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : composée de bois d'acajou, contient un dard d'acromentula, mesure 27,5 centimètres, prédisposée aux sortilèges offensifs
ϟ PATRONUS : jadis une panthère noire. dorénavant, quelques bribes d'argent
ϟ ÉPOUVANTARD : le noir complet
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire
ϟ POINTS RP : 14311

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Sam 18 Juil - 22:25




un homme, une bête


26 avril 1990


Un feu rugit dans ma poitrine, lèche mes poumons qui militent pour suivre le rythme efreiné de mes petites jambes. Mes chaussures mordent difficilement le terrain boueux, glissant, mais je n'y prête guère attention, tout comme l'enfer qui martèle ma poitrine. Ce sont mes yeux, et l'horreur qu'ils dépeignent qui me font vivre, survivre. Qui me propulse dans cette scène où seules les pulsions savent me régir. Les mètres s'effacent, mes cheveux d'un noir de jais barrent mon front tandis que mes petits poings transpercent l'air avant qu'ils ne s'abattent sur une personne bien réelle.

« Eden, Eden ! » L'homme perd l'équilibre, mais refuse de lâcher prise. Il tient solidement le garçonnet entre ses bras, essuie vigoureusement les coups et hurlements de ce dernier.

J'ai le sentiment que mon cœur y est, au sein de ce feu saillant. J'ai la sensation qu'il a depuis plusieurs minutes fondé un trou béant en ma poitrine pour la rejoindre. Le bruit des flammes avides dévorant le bois de l'ancienne demeure résonnent dans mes oreilles, mais c'est le bruit de l'explosion qui domine mes tympans, les persécute. Je me débats de toutes mes forces, comme si ma vie en dépendait, comme si peu importe les probabilités, peu importe le futur, il fallait que je m'élance dans ce feu assassin. Puis, les perles roulent sur les joues rougies de l'enfant. Des perles angoissés, colériques. La force me perds et mon oncle se redresse, ses bras encerclant catégoriquement mon corps. Son visage me semble tordu, éreinté par la douleur et la fatigue d'avoir lutté contre tout l'instinct, toute la volonté, toute l'impulsivité d'un gamin de dix ans. Je serre solidement ses bras, m'y rattachant alors que la vérité s'impose en moi, agressive, acerbe. Je finis par cogner de nouveau mon oncle, sous la force d'un sanglot. Des mots acides restent piégés dans ma gorge, alors je me contente de frapper.

J'ai toujours voulu blâmer quelqu'un pour le décès de ma mère, mais je sais pertinemment qu'il m'en est impossible, et que s'il faut réellement rejeter la faute sur un individu, je ne peux que la rejeter sur elle. J'avais presque onze ans quand elle est morte, deux mois plus tard je recevais ma lettre m'annonçant que je me devais d'intégrer Poudlard en septembre. Ma mère m'a offert beaucoup d'elle, peut-être même trop. Alors que mes frères sont deux copies parfaites de mon paternel, aspirant aux mêmes ambitions, j'ai toujours été celui qui provoquait un écart. J'étais loyal, émotif, impulsif, buté. J'ai les cheveux de jais des espagnols, héritage de la famille de ma mère. J'ai les yeux clairs des irlandais. Et je partage à son égal sa passion pour l'alchimie et les potions qui a tué celle qui m'a donné la vie.

Poudlard - 1990-1997


Enfoncé dans un de fauteuils de la salle commune de Poufsouffle, je tentais de rétablir le compte de missives envoyées à mon père depuis le début de ma scolarité. Un sourire amusé étira mes lèvres alors que je concendais à rester sur le nombre « beaucoup » pour me plonger sur un devoir de potions. Je n'étais pas un bon élève. Non, contrairement à Connor et Sean qui excellaient en tout et réjouissaient le paternel tout en se fondant un avenir brillant, j'étais celui qui ne se focalisait uniquement sur ce qui lui plaisait et se battait plus que ne rendait ses devoirs. J'avais même vu ma baguette se faire confisquée pour quelques jours. J'avais le sang chaud, paraît-il. Les maîtres s'entendaient à dire que j'étais un élève avec du potentiel, mais que le caractère freinait. Un élève qui obteniait des O en Potions et Défense contre les Forces du Mal, mais jonglaient entre les notes excellentes et catastrophiques pour les autres matières. Ca les énervait, ça, devoir faire face à un gamin intelligent mais qui était bien trop impulsif pour se poser. Pour eux, j'étais totalement imprévisible, surtout depuis que j'avais lancé un sortilège en pleine Grande Salle à mon frère aîné pour m'avoir provoqué et insulté un de mes amis.

Les choses se sont calmées quand je suis entré en deuxième année. Le corps professoral jugeait que c'était un impact de mon père qui s'était imposé en moi pendant les vacances estivales, mais il s'agissait en réalité de quelque chose de prodigieusement différent. Une personne, pour être plus exact. Une élève d'un an plus jeune que moi, aux cheveux de braise, qui s'était vue répartie à la maison des Poufsouffle. Il m'est difficile de penser que j'ai rencontré Saoirse que le jour de la rentrée de ma deuxième année à Poudlard, car lors de cette même soirée, après une heure ensemble qui m'était parue telle une poignée  de minutes, j'avais le sentiment certain que je l'avais connue toute ma vie. C'était ridicule, mais il y avait quelque chose, entre nous. Quelque chose que je n'avais jamais experimenté avec les autres élèves, avec mes amis, avec des membres de ma famille. Il y avait ce lien étrange, cette union qui me faisait sentir à l'aise avec elle, qui me faisait sentir bien – tout simplement bien. Avec Saoirse, j'étais persuadé que je n'avais pas besoin de me forcer à devenir quelqu'un qu'elle apprécierait, que je n'avais pas à altérer ma personnalité d'une manière ou d'une autre comme je le faisais constamment avec les autres. Et puis, elle ne semblait pas attendre quoi que ce soit de moi, elle paraissait se combler de qui j'étais naturellement. En somme, avec cette fille-là, et uniquement avec celle-ci, je pouvais être moi-même, être 100% moi-même, et être fier de ce que j'étais. Je n'ai jamais été aussi heureux qu'à ses côtés. Et bientôt, elle devint indispensable à ma vie.

Mais bien sûr, tout était trop simple.



Haletant, je passais une manche jaune zébrée de noir sur mon front ruisselant de sueur. Un large sourire étirait mes lèvres, et je grimaçais à peine lorsque j’exerçais une pression un peu trop forte sur l'ecchymose qui se formait déjà aux racines de mon cuir chevelu. Je m'extirpais des vestiaires de l'équipe de Quidditch de Poufsouffle pour m'élancer dans la foule, en quête de la seule personne avec qui je souhaitais partager ma victoire. « Saoirse ! » Quelques élèves se retournèrent, mais je parvins enfin à dénicher celle de mes convoitises. Je riais doucement alors qu'elle me félicitait sur le match et remémorait avec dynamisme certains événements phares de celui-ci. Une légère grimace étira ses lèvres alors qu'elle effleurait du bout des doigts la blessure que j'arborais, et je secouais vigoureusement la tête pour lui affirmer que ce n'était rien.

« Eden ! » La voix se voulait dure, instaurant une certaine menace qui pourrait vite faire place à l'énervement. Je me retournais pour reconnaître un de mes frères aînés. Celui-ci lança un regard des plus dédaigneux à l'adresse de mon interlocutrice pour ensuite me bousculer légèrement en arrière. « T'es franchement pas normal. Papa refuse que tu traînes avec cette fille-là. Sean et moi on lui a tout raconté, il est furieux contre toi. » Je réduisais l'espace entre mon aîné et ma personne, rétorquant : « Je parle à qui je veux, Connor. Et mêle-toi de tes affaires. » « Mes affaires ? Mais tu es mes affaires abruti. T'es en train de salir toute notre famille à traîner avec des sang-de-bourbe, et tu veux que je te regarde tout foutre en l'air parce que t'es qu'un gosse qui sait pas voir plus haut que son nez ? Qui n'a aucun honneur ? Qui n'est qu'un petit égoïste qui pense qu'à lui ?  Si maman te voyait, elle... » Mon sourire s'évanouit derechef, avant que je ne pousse brutalement mon frère en arrière. Puis, une bagarre à la moldue s'en suivit. Je ne voyais aucun intérêt à sortir ma baguette magique : je voulais qu'il souffre. Je désirais qu'il brûle comme cette fichue maison que j'étais incapable d'effacer de ma mémoire. Je désirais sentir la douleur que je lui imposais. Quelques autres élèves nous séparèrent, non sans difficultés, laissant Connor vociférer : « Regarde-toi, te battre à la moldue ! » Il cracha sur le sol, un filet de sang dégoulinant sur son menton. Il fallut toutes les forces du Serdaigle à mes côtés pour m'empêcher d'attaquer à nouveau mon frère. « T'es une vraie disgrâce. D'abord Poufsouffle, et puis maintenant ça. » Il démontra vaguement ma personne, et cette fois-ci uniquement la présence des professeurs pu stopper le conflit. Dans le bureau d'un de ceux-ci, je sentais mon cœur marteler douloureusement ma poitrine, et j'ignorais s'il s'agissait davantage de rage ou de peur. J'étais incapable d'expliciter si ce qui me rendait en colère était les propos injurieux de mon frère à mon égard, avoir utilisé notre mère pour marquer un point, ou avoir attaqué Saoirse. Dans tous les cas, je savais pertinemment que lorsque j'avais remarqué qu'elle n'était plus présente sur le terrain, je ne m'étais jamais senti aussi misérable. Je ne m'étais jamais senti aussi coupable de n'avoir su stopper l'inévitable. J'étais conscient qu'un jour ou l'autre les Wise la blesserait. J'avais juste prié pour que ce ne soit jamais moi qui le fasse, et que je sache minimiser les dégâts dans toutes les circonstances imaginables.

1998 - La purge



Silencieux, mes yeux se déposèrent sur le visage assoupi en face de moi. Je n'osais émettre le moindre mouvement, terrifié à l'idée de briser ce moment, pétrifié à l'idée de le perdre alors que je désirais tant qu'il dure à jamais. Mes iris esquissaient ses traits, sa peau de porcelaine, ses longs cheveux roux emmêlés, ses lèvres rosées telles les fleurs délicates de notre enfance. J'avais voué ma vie à la protéger, car je me savais impossible de vivre sans elle. Je maudissais l'univers dans lequel nous vivions pour la persécuter, pour qu'elle doit mener cette vie d'horreurs sanguinaires quand elle ne méritait que la beauté d'un monde que je craignais néanmoins perdu. Je m'étais oublié totalement, je me fichais bien de mon bonheur, de ma sécurité. Ma vie ne tournait plus qu'à elle, lui appartenait tout entière. De toute façon, il m’apparaissait catégorique qu'une existence sans elle ne valait la peine d'être vécue.

Les souvenirs me hantaient tandis que je m'efforçais de les considérer comme des consignes à notre survie. L'exécution de mai 1998, je la revoyais lever sa baguette dans un geste inespéré. Ce moment-ci fut le premier lors duquel j'avais réellement pu entrevoir un monde sans elle, et ma réaction avait été des plus immédiates. Mon esprit avait désiré continuer, avait souhaité apercevoir le pire, et je m'étais promis de ne jamais lui redonner ce droit. Quitte à surveiller l'irlandaise constamment. Quitte à se retrouver au fin fond de l'Irlande du Nord ou dans les landes du Pays de Galles. Mon amour pour elle avait jaillit de mon être comme la colère qui s'était émanée des propos que je lui avais déclamés, des promesses de protection, de ma présence continuelle à ses côtés que je lui avais assurée. Je me fichais bien de nos conditions de vie pour le moment, ou de notre location. Je ne voulais que sa survie. J'étais prêt à tout pour elle. Je me suis donné pour elle. Je l'aimais de tout mon cœur comme de toute mon âme.

Je me suis perdu, pour elle. Et jamais je ne l'aurais regretté.


Présent


Cela faisait trois ans que l'on m'avait ramené à mon père tel un trophée perdu, tel un amas de lambeaux qu'on espérait voir rapporter par le futur.

Fenrir Greyback m'avait détruit. Il avait envoyé mon existence de jeune sorcier dans un monde qui semblait être prodigieusement parallèle à celui que j'avais mené jusqu'à présent. Je n'étais même plus humain. Je ne semblais même pas pouvoir survivre. Le lyncanthrope s'était manifestement acharné sur moi comme si sa propre vie en dépendait. Comme s'il souhaitait obtenir quelque chose de moi, du fond de mes entrailles. Comme si je n'avais été que de la chaire à canon, qu'un bouclier humain. Les hypothèses se multipliaient, personne ne comprenait, n'imaginait ce qui avait pu réellement se passer la nuit de mon agression. Le mystère m'enrobait, un des nombreux qui m'enlacent depuis ce jour. On me voyait mort, j'avais survécu. Survécu. Un terme bien littéral. Mon cœur battait encore, mais les gênes de loup-garou me transformaient en bête à chaque pleine lune. Mon cœur battait encore, mais ma mémoire défaillait. Mon cœur battait encore, mais était constamment noué, certain qu'il y avait quelque chose qui manquait, quelque chose de brisé. Comme si Greyback avait su m'ôter une partie de ce combattant et que personne n'avait su la remettre en place.

Ma première année avait été celle de ma convalescence et de la résolution. Je m'étais résolu à accepter cette condition de loup-garou, tout en reprenant des forces puis position au sein des vivants. J'avais été une véritable poupée de chiffon pendant cette année, ne semblant avoir de la vie que lorsque la bête remplaçait l'homme. Je discernais encore mon père soupirer que ça n'allait pas durer. Qu'un mois finirait par être fatal. Que peut-être que toute cette peine ne valait finalement rien, que c'était reculer pour mieux sauter. Mieux sombrer.

Le loup m'avait-il redonné la vie ? Avais-je survécu uniquement grâce à lui ? Les guérisseurs se convainquaient qu'un homme n'aurait pu essuyer ces blessures. Alors, n'étais-je plus qu'animal ? Devais-je donc ma place à cette infortune ? Un cadeau empoisonné, maudit, d'un agresseur que je ne reconnaissais même plus ? La deuxième année était celle du marionnettiste.

L'homme se tenant debout, il fallait dorénavant emplir sa tête. Répondre à ses questions. Et Merlin que j'en avais, si bien que j'ignorais sur quoi me fallait-il interroger mon entourage. J'apprenais la situation du monde des sorciers, j'apprenais la guerre, l'importance du sang, les conflits, les combats, les morts, la peur, la perte. Je naissais dans la guerre. Bien vite, mon père joua de ses relations et puis un de ses amis proches mangemort me prit sous son aile, si l'on peut le nommer ainsi. J'appris à devenir un soldat du ministère. A mépriser les nés-moldus. A regretter mon sang souillé. J'appris à combattre pour un monde sans lien avec les moldus. Pour un monde pur, composé uniquement de sorcier dont la magie ruisselait dans les veines. J'appris à vivre de cette manière, à penser de cette façon. Être manichéen.

Mais il y avait quelque chose qui, inlassablement, manquait. Quelque chose que je pourchassais en même temps de mes souvenirs d'une vie que j'avais oublié depuis mon échange à demi-mortel avec Greyback. Je me sentais perdu, prodigieusement paumé dans ce monde. J'avais le sentiment intarissable que je n'y appartenais pas, que les incohérences régissaient ma vie. Et le pire, c'est que j'étais incapable de poser des mots, des explications, sur ces sensations, sur cet instinct d'une vie passée et qui se devait effacée. Je suivais les idéaux de mon père tout en ressentant cet inconfort, cette sensation de ne pas être à ma place, cette impression d'être un étranger, un imposteur, dans une vie qui pourtant nécessitait d'être la mienne.

Il y avait quelque chose qui me manquait. Quelque chose aussi puissant que mon monde en lui-même. Et par Merlin que je le cherchais, par Merlin que ça me frustrait de ne pas le trouver. J'essayais de me persuader de laisser ce fantôme en paix, puis il me rappelait constamment que je me devais de le fixer, pour pouvoir enfin continuer en paix.
lass="espace">
feudeymon © 2014




I try to keep myself out of your bad dreams.
I wanna hunt like David. ✻ “I keep kicking at the curb with my worn out shoes and I keep running into stranger's that say I know you. I wanna hunt like David, I wanna kill me a giant man, I wanna slay my demons, but I got lots of them, I got lots of them.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1055-eden-peut-on-reellement-tout-effa
avatar
ADMIN ∞ we rule the world
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 902
ϟ PSEUDO : red stars. aka eve.
ϟ AVATAR : holland roden.
ϟ CRÉDITS : tumblr (signa) twisted lips (avatar)
ϟ MES COMPTES : astorius greengarce.

ϟ ÂGE : vingt-deux océans.
ϟ SANG SORCIER : sang-pur, qu'elle laisse couler, parce qu'il la dégoûte.
ϟ PROFESSION : aucune, elle est recherchée par voldemort et ses sbires.
ϟ ANCIENNE MAISON : elle n'a pas étudié à poudlard mais beauxbâtons, elle était chez les antares.
ϟ PATRONUS : un caméléon.
ϟ ÉPOUVANTARD : la perte. de contrôle, de ses amis proches.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : il la hante, silhouette blanche au milieu des ténèbres. mais elle lui tourne le dos, encore, et lui assène un 'c'est compliqué' sans même le croire.
ϟ POINTS RP : 13629

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Sam 18 Juil - 23:24

eden.
je suis contente de te retrouver ici. (puis le sao/eden, voilà quoi. )
rebienvenue, tu connais la maison. I love you si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas.


« it's hard letting go, i'm finally at peace, but it feels wrong, slow I'm getting up, my hands and feet are weaker than before. and you are folded on the bed where i rest my head, there's nothing i can see, darkness becomes me. »  w/ of monsters and men.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 229
ϟ PSEUDO : Asaëlle
ϟ AVATAR : Alina Kovalenko
ϟ CRÉDITS : Ma papuche d'amour Helios ♥
ϟ MES COMPTES : Calista Yaxley (redheah power !)
ϟ ÂGE : 21 ans
ϟ SANG SORCIER : Sang-de-bourbe, une abomination pour certain, sa fierté.
ϟ PROFESSION : aucune
ϟ ANCIENNE MAISON : Hufflepuff
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : Taillée dans du bois de sycomore, d'une longueur de 33 centimètres, renfermant une écaille de dragon et prédisposée aux sortilèges informulés
ϟ PATRONUS : Un hérisson
ϟ ÉPOUVANTARD : Elle même couverte du sang d'innocents
ϟ STATUT MATRIMONIAL : On croit que c'est simple, il l'aime, elle l'aime, pourtant elle le détruira, Eden, elle le sait.
ϟ POINTS RP : 13806

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 0:49

Je suis tellement contente de te retrouver Il n'y a que toi pour jouer Eden ♥️




   
« Cryin' nobody know, nobody knows my pain, when I see that it's risen; that full moon again »
Saoirse Eliora Lenihan ▬ In the day i’m not so bad i wish i could always be with you. In the night i’m just so bad. This is a lonely, scary and not such a fairy tale ! It’s called werewolf !
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t801-saoirse-lenihan-la-libert
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 548
ϟ PSEUDO : cookie (vicky)
ϟ AVATAR : emily bett rickards
ϟ CRÉDITS : avatar par shiya
ϟ MES COMPTES : aucun

ϟ ÂGE : tout juste vingt-deux ans
ϟ SANG SORCIER : sang pur, mais considérée traître à son sang par voldemort et ses sbires
ϟ PROFESSION : autrefois fugitive, la voilà qui reprend lentement ses activités d'herboriste
ϟ ANCIENNE MAISON : le choixpeau l'a envoyée chez les blaireaux, poufsouffle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois de vigne et larme de phoenix, sa baguette est prédisposée aux sorts de guérison
ϟ PATRONUS : autrefois, un loup, aujourd'hui, il prend la forme d'une loutre comme celui de son défunt frère
ϟ ÉPOUVANTARD : la créature prend la forme de la marque des ténèbres flottant au dessus de sa tête
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, le coeur déchiré entre le passé et un fantôme
ϟ POINTS RP : 14152

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 0:51

EDEN
trop contente de te retrouver, j'adorais notre lien


if i break the glass then i'll have to fly, there's no one to catch me if i take a dive. i'm scared of change and the days stay the same. the world is spinning but only in gray. somebody make me feel alive and shatter me.! ☆ shatter me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 291
ϟ PSEUDO : Zuz' (léa)
ϟ AVATAR : Emilia Clarke
ϟ CRÉDITS : swan(vava), tumblr ( gif), okinnel ( sign)
ϟ MES COMPTES : nope

ϟ ÂGE : vingt sept années
ϟ SANG SORCIER : Aussi pur que doit être le sang d'un Travers.
ϟ PROFESSION : tireuse d'élite de baguette magique pour la brigade rouge & Chef de la brigade rouge
ϟ ANCIENNE MAISON : la maison des jaunes et noirs, la maison des loyaux, Poufsouffle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois de cerisier, ventricule de dragon, vingt-six centimètre, prédisposé aux informulés
ϟ PATRONUS : bien étrange mais son patronus prend la forme d'une louve, et elle ne sent cache pas
ϟ ÉPOUVANTARD : la trahison de ma famille, ne voir que la lâcheté dans mon regard et la couardise.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : fiancée à un homme qu'elle ne connait même pas
ϟ POINTS RP : 14191

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 10:52

Re bienvenue parmi nous



   - You win ou you die, there is no middle ground -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 57
ϟ PSEUDO : Malou (cha')
ϟ AVATAR : Colin O'Donoghue
ϟ CRÉDITS : tumblr
ϟ MES COMPTES : Celui la ç a suffit non ?

ϟ ÂGE : 31ans
ϟ SANG SORCIER : Pur. Mais il n'en tire aucune fierté.
ϟ PROFESSION : Médicomage
ϟ ANCIENNE MAISON : Serdaigle, il lui manquait un peu de courage pour être un lion, un peu de Loyauté pour être un blaireau
ϟ PATRONUS : un gros, gros loup de sibérie
ϟ ÉPOUVANTARD : son fils, lacéré et mordu par son alter égo lupin.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : Veuf, avec un enfant en bas âge.
ϟ POINTS RP : 11741

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 11:25

Un autre loup Rebienvenue copain de pelage, à très vite j'espère


If my daddy is a Wolf, does it make me a Puppy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 76
ϟ PSEUDO : sparks, laura.
ϟ AVATAR : shelley hennig.
ϟ CRÉDITS : @rosewins/avatar.
ϟ MES COMPTES : esmée only.

ϟ ÂGE : vingt-trois balais s'envolant au rythme où le vent souffle entre les arbres.
ϟ SANG SORCIER : le sang coulant dans ses veines est mêlé et elle l'affiche avec fierté.
ϟ PROFESSION : c'est sans grande surprise que la jeune penrose suivit la tradition familiale, elle est actuellement poursuiveuse pour les flèches d'appleby.
ϟ ANCIENNE MAISON : prônant intelligence et sagesse, esmée a affiché les couleurs bleu et argent de rowena serdaigle durant ses années à poudlard.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : taillée dans du bois de séquoia, possédant une aile de fée en son coeur et mesurant vingt-quatre virgule cinq centimètres, la baguette d'esmée est prédisposée aux sortilèges informulés.
ϟ PATRONUS : son patrons prend la forme d'un majestueux loup arctique, méfiant et sauvage.
ϟ ÉPOUVANTARD : la chute des penrose alors qu'ils tentent d'aider la résistance.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : seule, corrompue par la solitude et son délicat goût glacial.
ϟ POINTS RP : 11738

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 14:26

rebienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ∞ we rule the world
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 1044
ϟ PSEUDO : blackthorns (kim)
ϟ AVATAR : teresa badass palmer.
ϟ CRÉDITS : myself.
ϟ MES COMPTES : nope.
done with your shit.
ϟ ÂGE : vingt-et-un ans, seulement.
ϟ SANG SORCIER : sa mère était une sorcière et son père un moldu; la jeune femme revendique fièrement son sang mêlé.
ϟ PROFESSION : elle occupe depuis peu la position de leader des red thunder avec ginny weasley; cependant, elle maintient ses fonctions de mécanicienne et feu-follet auprès de la résistance.
ϟ ANCIENNE MAISON : gryffondor, lionne bafouée, courage balancé à la gueule du monde.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : elle a perdu sa vraie baguette à azkaban; celle qu'elle utilise présentement, elle l'a volée, et attend mieux.
ϟ PATRONUS : le prince des nuées de baudelaire, un fier albatros qu'elle ne fait que bien rarement apparaître.
ϟ ÉPOUVANTARD : un détraqueur pointant sur elle une baguette; et le doloris frappe, frappe...
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire déterminée à le rester. (ou pas.)
ϟ POINTS RP : 13921

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 17:39

RETOUR DE MON SHIP Arrow
rebienvenue par ici, tu connais le coin I love you


arsonist's lullabye
when i was younger my senses fooled me, thought gasoline was on my clothes. i knew that something would always rule me; i knew the scent was mine alone. all you have is your fire, and the place you need to reach. don't ever tame your demons, but always keep them on a leash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1592-victoire-if-you-get-hurt-hurt-the
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 266
ϟ PSEUDO : addie
ϟ AVATAR : nico tortorella
ϟ CRÉDITS : avatar: ♣ cheschire cat
ϟ MES COMPTES : nope

ϟ ÂGE : vingt-deux ans
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, de par sa mère désormais décédée
ϟ PROFESSION : potionniste au département de l'héritage du sang sorcier
ϟ ANCIENNE MAISON : poufsouffle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : composée de bois d'acajou, contient un dard d'acromentula, mesure 27,5 centimètres, prédisposée aux sortilèges offensifs
ϟ PATRONUS : jadis une panthère noire. dorénavant, quelques bribes d'argent
ϟ ÉPOUVANTARD : le noir complet
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire
ϟ POINTS RP : 14311

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 18:09

Merci beaucoup de votre accueil !


I try to keep myself out of your bad dreams.
I wanna hunt like David. ✻ “I keep kicking at the curb with my worn out shoes and I keep running into stranger's that say I know you. I wanna hunt like David, I wanna kill me a giant man, I wanna slay my demons, but I got lots of them, I got lots of them.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1055-eden-peut-on-reellement-tout-effa
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 122
ϟ PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
ϟ AVATAR : jenna coleman
ϟ CRÉDITS : tearsflight
ϟ MES COMPTES : pas schyzo les mecs

ϟ ÂGE : vingt-sept ans que tu arpentes londres.
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, aucune idée d'où te vient le peu de sang moldu. mais, c'est le dernier de tes soucis.
ϟ PROFESSION : médicomage, plus qu'une vocation.
ϟ ANCIENNE MAISON : la noble maison de rowena serdaigle, les aigles érudits et sages.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois d'épicéa, crin de licorne, vingt-quatre virgule dix-huit centimètres, prédisposée aux soins de guérison.
ϟ PATRONUS : un lapin, allez savoir pourquoi.
ϟ ÉPOUVANTARD : ta soeur te lançant un avada kedavra pour l'avoir dénoncé. alors que oui, elle est cracmole.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, libre comme l'air. ça fait bien longtemps qu'un homme a partagé ton lit.
ϟ POINTS RP : 11829

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 19:31

rebienvenue I love you


show me the stars
The most important leaf in human history. It’s full of stories, full of history, and full of a future that never got lived. Days that should have been, but never were, passed onto me. This leaf isn’t just the past, it’s a whole future that never happened.-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1647-uranie-every-christmas-is-last-ch
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 160
ϟ PSEUDO : Sissy (Sane)
ϟ AVATAR : Evan Peters
ϟ CRÉDITS : .lollipops (avatar) Tumblr (Gifs) belzébuth (code signature)
ϟ MES COMPTES : Aucun signe de schizophrénie pour le moment (:

ϟ ÂGE : vingt + 2
ϟ SANG SORCIER : Insupportablement pur
ϟ PROFESSION : travaille à la taverne miteuse the broken crown.
ϟ ANCIENNE MAISON : Poufsouffle, les jaunes et noirs gouverneront le monde
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : 20cm tout juste en chène blanc et contient un croc de dragon
ϟ PATRONUS : un sanglier, mais il n'a pas montré le bout de son nez depuis des lustres
ϟ ÉPOUVANTARD : Autrefois, son épouvantard prenait la forme du seigneur des ténèbres, mais sa fait un sacré bout de temps qu'il n'a pas croisé ses spectres de la mort...
ϟ STATUT MATRIMONIAL : en couple avec les ténèbres.
ϟ POINTS RP : 13717

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 22:09

Coquin Trop contente de te retrouver par ici


broken soul

 
I wanna hide the truth. I wanna shelter you. But with the beast inside. There’s nowhere we can hide. No matter what we breed. We still are made of greed. This is my kingdom come. When you feel my heat. Look into my eyes. It’s where my demons hide. Don’t get too close. It’s dark inside. It’s where my demons hide ♫♪ imagine dragons © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1307-life-was-such-a-precious-thing-ea
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 119
ϟ PSEUDO : LYDIA. (Morgane)
ϟ AVATAR : Sam Claflin.
ϟ CRÉDITS : @charlielaqueeen (avatar)
ϟ MES COMPTES : hugo l'escargot, pis c'est tout.

ϟ ÂGE : vingt-trois hivers.
ϟ SANG SORCIER : sang pur, et les dommages qui vont avec.
ϟ PROFESSION : amoureux des mots, écrivain, journaliste, poète, il écrit.
ϟ ANCIENNE MAISON : beauxbâtons, le chic à la française.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois de cerisier, cheveu de sirène, prédisposée aux sortilèges informulés, 22 centimètres.
ϟ PATRONUS : un lion, mais la bête s'efface de plus en plus pour ne laisser place qu'à un félin perdu.
ϟ ÉPOUVANTARD : un clown en porcelaine.
ϟ POINTS RP : 11850

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 22:27

rebienvenue. I love you



And I try, oh my god do I try, I try all the time in this institution. And I pray, oh my god do I pray, I pray every single day for a revolution. And so I cry sometimes when I'm lying in bed. Just to get it all out what's in my head.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 271
ϟ PSEUDO : VOYOU.
ϟ AVATAR : Sophie Turner
ϟ CRÉDITS : avatar : © Wicked | Gifs : © Tumblr | Signature : © Alaska | Citation ; Revenge
ϟ MES COMPTES : Chair fraîche

ϟ ÂGE : vingt ans.
ϟ SANG SORCIER : Officiellement pure, officieusement traître à son sang.
ϟ PROFESSION : Plutôt difficile de trouver un job quand on est une sorcière recherchée
ϟ ANCIENNE MAISON : Give me your ROAR.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : vingt trois centimètre et demi de Chêne Rouge contenant une écorce de Saule Cogneur, elle est prédisposée aux sortilèges offensifs
ϟ PATRONUS : Un cheval, plus particulièrement un Curly.
ϟ ÉPOUVANTARD : La fin de l'espoir.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : Célibataire au cœur rongé par la culpabilité
ϟ POINTS RP : 14439

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 19 Juil - 23:31

MON MAMOUR *_*
Que de bonheur de te revoir ♥
Jotem jotem jotem


and now we are alive
Dans la société les femmes sont considérées comme le « sexe faible », mais dans la nature la femelle peut être bien plus féroce que son homologue masculin. @Emily Thorne ≈ Revenge©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 266
ϟ PSEUDO : addie
ϟ AVATAR : nico tortorella
ϟ CRÉDITS : avatar: ♣ cheschire cat
ϟ MES COMPTES : nope

ϟ ÂGE : vingt-deux ans
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, de par sa mère désormais décédée
ϟ PROFESSION : potionniste au département de l'héritage du sang sorcier
ϟ ANCIENNE MAISON : poufsouffle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : composée de bois d'acajou, contient un dard d'acromentula, mesure 27,5 centimètres, prédisposée aux sortilèges offensifs
ϟ PATRONUS : jadis une panthère noire. dorénavant, quelques bribes d'argent
ϟ ÉPOUVANTARD : le noir complet
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire
ϟ POINTS RP : 14311

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Lun 20 Juil - 1:35

Merci à vous !


I try to keep myself out of your bad dreams.
I wanna hunt like David. ✻ “I keep kicking at the curb with my worn out shoes and I keep running into stranger's that say I know you. I wanna hunt like David, I wanna kill me a giant man, I wanna slay my demons, but I got lots of them, I got lots of them.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1055-eden-peut-on-reellement-tout-effa
avatar
ADMIN ∞ we rule the world
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 902
ϟ PSEUDO : red stars. aka eve.
ϟ AVATAR : holland roden.
ϟ CRÉDITS : tumblr (signa) twisted lips (avatar)
ϟ MES COMPTES : astorius greengarce.

ϟ ÂGE : vingt-deux océans.
ϟ SANG SORCIER : sang-pur, qu'elle laisse couler, parce qu'il la dégoûte.
ϟ PROFESSION : aucune, elle est recherchée par voldemort et ses sbires.
ϟ ANCIENNE MAISON : elle n'a pas étudié à poudlard mais beauxbâtons, elle était chez les antares.
ϟ PATRONUS : un caméléon.
ϟ ÉPOUVANTARD : la perte. de contrôle, de ses amis proches.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : il la hante, silhouette blanche au milieu des ténèbres. mais elle lui tourne le dos, encore, et lui assène un 'c'est compliqué' sans même le croire.
ϟ POINTS RP : 13629

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ? Dim 26 Juil - 13:20






abracadabra, te voici parmi nous !
tu es validé, bravo, on te jette des cotillons !


le pauvre. ta fiche est magnifique, mais quand même.
en tout cas, rebienvenue par ici.

Félicitations petite chouette, te voici validée ! Alors, tu peux désormais venir rp et t'éclater avec nous sur le forum ! Le flood est ouvert, mais aussi la chatbox ! Ne néglige ni l'un, ni l'autre. Pour commencer, tu peux recenser ton avatar afin qu'il puisse apparaître dans le bottin voilà voilà, tu auras ta carte chocogrenouille personnalisée !
Ensuite, afin de t'intégrer sur le forum, de faire ton petit nid douillet, tu vas pouvoir créer tes liens en ouvrant un sujet. Nous te proposons un modèle que tu trouveras dans ce sujet. Tu vas aussi devoir te recenser dans différents sujets. Dans un premier temps, la nature de ton sang, puis ensuite, ta profession si tu souhaites travailler, bien entendu. Si ton personnage est un ennemi du gouvernement, fais un tour par ici pour te recenser. A la fin, tu pourras aussi recenser ton patronus dans ce sujet et dans le cas où ton personnage a un don magique, il faudra également le recenser ici. Quand tout ceci est fait, tu peux créer un scénario, mais lis bien les règles qui se trouvent par ici, et si tu n'as pas le courage de créer un scénario entier, tu peux aller exposer tes semi-liens ici. I love you Nous te souhaitons donc un agréable jeu parmi nous. N'oublie pas de venir nous laisser un petit mot dans le flood et si tu as des questions, nous sommes à ton entière disposition.


feudeymon ©️ 2014


« it's hard letting go, i'm finally at peace, but it feels wrong, slow I'm getting up, my hands and feet are weaker than before. and you are folded on the bed where i rest my head, there's nothing i can see, darkness becomes me. »  w/ of monsters and men.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: eden ϟ peut-on réellement tout effacer ?

Revenir en haut Aller en bas

eden ϟ peut-on réellement tout effacer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» On ne peut pas plaire à tout le monde
» "Personne ne peut être heureux tout seul" [Pv Marvel]
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]
» Tout homme qui marche peut s'égarer. [Jay & Louanne]
» Lorsqu'on peut tout savoir, il faut savoir aussi tout taire ▬ Heather

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEUDEYMON :: 
créer un personnage
 :: Envoyer son dossier par hibou :: ϟ fiches validées
-