FORUM FERMÉ


Partagez| .

a meal between two white coats + malachi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 122
ϟ PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
ϟ AVATAR : jenna coleman
ϟ CRÉDITS : tearsflight
ϟ MES COMPTES : pas schyzo les mecs

ϟ ÂGE : vingt-sept ans que tu arpentes londres.
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, aucune idée d'où te vient le peu de sang moldu. mais, c'est le dernier de tes soucis.
ϟ PROFESSION : médicomage, plus qu'une vocation.
ϟ ANCIENNE MAISON : la noble maison de rowena serdaigle, les aigles érudits et sages.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois d'épicéa, crin de licorne, vingt-quatre virgule dix-huit centimètres, prédisposée aux soins de guérison.
ϟ PATRONUS : un lapin, allez savoir pourquoi.
ϟ ÉPOUVANTARD : ta soeur te lançant un avada kedavra pour l'avoir dénoncé. alors que oui, elle est cracmole.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, libre comme l'air. ça fait bien longtemps qu'un homme a partagé ton lit.
ϟ POINTS RP : 11829

MessageSujet: a meal between two white coats + malachi Dim 19 Juil - 11:29

❝ a meal between two white coats + malachi&uranie ❞ Tes rendez-vous de la matinée sont à présent terminés alors que l'horloge annonce treize heures moins dix. Si tu étais persuadée en arrivant à l'hôpital ce matin que ton début de journée s'annoncerait plus ou moins paisible, tu t'es lourdement trompée. La faute à une seule et unique personne. Ton patient de dix heures a eu le mérite de te mettre hors de toi, toi qui a toujours tout fait pour considérer Rowan Breslinn comme n'importe quel patient, pas comme celui que tu as toujours haï de tout ton être. Mais, visiblement, pour ce dernier rendez-vous de routine, il avait décidé de s'amuser un peu, de critiquer tes compétences, tout ça avec un franc succès. Et les joutes verbales, celles que vous vous lancez depuis si longtemps, ont commencé. Encore et pour toujours. Quand finalement, Breslinn s'en est allé, le démon de la colère brûlait en toi comme un feu incendiant un immeuble. Alors, oui, les patients qui sont passés après lui, n'ont pas eu la chance de tomber sur l'habituelle Uranie, celle qui sourit, celle qui conseille, celle qui soigne avec douceur et bienveillance. Ta hargne envers l'ancien serpent s'est renforcée à cette idée ; il avait réussi ce pour quoi il était venu. Te gâcher la journée.

Alors, tu souffles quand tu prends enfin ta pause déjeunée. Oui, tu respires enfin, reprenant tes esprits. Fort heureusement, tu sais que ton repas risque fort d'être bien plus sympathique que les heures précédentes et pour cause, tu rejoins Malachi à la cafétéria, au cinquième étage, pour partager un bon repas entre médicomages, mais avant tout, entre amis de longue date. Tu te rappelles encore de la première fois où ton regard s'est posé sur Malachi Greengrass. À l'époque, tu n'étais qu'une petite fille de onze ans et lui, le préfet de Serdaigle. C'était le jour de la rentrée, le jour de ta répartition et les préfets avaient eu pour responsabilité de guider les petits nouveaux à leur salle commune respective. Et c'était Malachi qui s'était chargé des premières années de Serdaigle. Rien de bien particulier, simple rencontre banale entre deux camarades de la même maison, l'un plus âgé, l'autre découvrant sa nouvelle vie d'étudiante à Poudlard. Puis, un jour, tout a changé entre vous. Un lien s'est créé, quelque chose de nouveau, une profonde amitié, une fraternité. Il faisait déjà nuit quand Malachi t'a retrouvée, dans un coin de la salle commune, pleurant à chaudes larmes. Tu as fini dans ses bras, lui racontant tes peurs, tes doutes, le manque. Depuis ce jour-là, il ne s'est pas passé un seul instant où tu l'as quitté ton Malachi. Toujours à lui raconter tes petits tracas, toujours à lui demander de l'aide quand tu en avais besoin. Comme une petite sœur se confiant à son frère aîné. Il était ton point de repère à Poudlard, et quand finalement, il a quitté l'école, tu as dû t'adapter en conséquence. Les lettres sont vite devenues le moyen pour toi de lui communiquer ce qu'il se passait à l'école et quand tu n'étais pas à Poudlard, il y avait toujours moyen de passer du temps avec lui. Et à ta plus grande joie, depuis tout ce temps, rien n'a changé entre vous. Toujours la même confiance mutuelle, la même complicité.

Tes pas te mènent tout droit à la cafétéria du cinquième. Ton regard balaie un instant les lieux, à la recherche de ton médicomage préféré et en un instant, tu le repères dans sa tenue caractéristique de votre métier, ses cheveux bruns sauvages reconnaissables au loin. Alors, tu attrapes un plateau, te fais servir par les restauratrices, regardes d'un mauvais œil l'aspect étrange de ton ragoût et te diriges vers la petite table où est assis Malachi. Sans grand management, toujours passablement énervée, tu t’assois en face de lui, t'exclamant : « Franchement, si on ne tombe pas malade avec ce truc, ça relève du miracle ! » D'un geste de la tête, tu lui désignes ton assiette et tu souris affectueusement, malgré tout. Malgré l'abominable matinée que tu viens de passer. Malgré l'aspect peu appétissant de ton repas. Ravie de déjeuner avec lui.



show me the stars
The most important leaf in human history. It’s full of stories, full of history, and full of a future that never got lived. Days that should have been, but never were, passed onto me. This leaf isn’t just the past, it’s a whole future that never happened.-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1647-uranie-every-christmas-is-last-ch
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 57
ϟ PSEUDO : Malou (cha')
ϟ AVATAR : Colin O'Donoghue
ϟ CRÉDITS : tumblr
ϟ MES COMPTES : Celui la ç a suffit non ?

ϟ ÂGE : 31ans
ϟ SANG SORCIER : Pur. Mais il n'en tire aucune fierté.
ϟ PROFESSION : Médicomage
ϟ ANCIENNE MAISON : Serdaigle, il lui manquait un peu de courage pour être un lion, un peu de Loyauté pour être un blaireau
ϟ PATRONUS : un gros, gros loup de sibérie
ϟ ÉPOUVANTARD : son fils, lacéré et mordu par son alter égo lupin.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : Veuf, avec un enfant en bas âge.
ϟ POINTS RP : 11741

MessageSujet: Re: a meal between two white coats + malachi Dim 19 Juil - 13:28

❝ a meal between two white coats + malachi&uranie ❞Uranie et Malachi, c’était une histoire qui avait commencé il y a plus de 15 ans. Malachi avait attaché pour la toute première fois son insigne de préfet sur sa robe de sorcier, et s’était présenté dans la salle commune pour accueillir les premières années de la nouvelle promo. Il avait diné avec Riker Mc Fadey en compagnie de tous les autres serdaigles, attendant avec impatience de voir les petits nouveaux arriver.  Malachi les avait fixés avec une certaine tendresse : il avait été à leur place 4 ans auparavant, une éternité à ses yeux. Il avait vu les petits se répartir entre les 4 maisons, les serdaigles récoltant leur lot de bizuths. Parmi eux, une fillette tout juste sortie de l’enfance, avec ses grands yeux chocolat et son air émerveillé. Malachi l’avait accompagné avec tous ces futurs camarades de chambre jusqu’à la salle commune des aigles, leur attribuant chacun un lit, distribuant les emplois du temps et leur énonçant les règles de vie de la maison, etcetera etcetera … Il tâchait de remplir son rôle de préfet à la perfection, en essayant de ne pas terroriser non plus les enfants, qui pour la première fois pour la plupart d’entre eux, quittaient leur famille et leurs amis. C’était le cas pour Uranie, que Mal avait retrouvé quelques semaines après la rentrée à pleurer dans un des fauteuils de la salle commune à plus de deux heures du matin. Il s’ était assis à coté d’elle pour qu’elle lui expliquer la cause de ce gros chagrin et, à sa grande surprise, la petite était venue se faufiler dans ses bras en sanglotant, lui parlant de ses parents, de sa sœur, qui lui manquaient terriblement et qu’elle voulait revoir au plus vite. Elle ne voulait pas rester à Poudlard, elle trouvait ça trop dur, elle était trop seule, et tous les doutes que tous les écoliers pouvaient avoir lors de leur première année. Alors patiemment, l’adolescent l’avait réconforté, la berçant contre lui en lui racontant que, lui aussi s’était senti bien seul les premières semaines mais que c’était allé mieux avec le temps. Elle allait se faire des amis, c’était sur, et elle finirait par rechigner à retourner chez ses parents pour les fêtes. D’ailleurs si elle voulait, elle pourrait l’accompagner au match de quidditch du lendemain : il lui présenterait quelques élèves de serdaigles de son année et des plus vieux, qui pourraient l’aider si elle avait le moindre souci dans un cours : les serdaigles avaient rarement de souci en cours, mais quand c’était le cas, ils étaient naturellement entourés des meilleurs tuteurs de l’école.

Bien sur aujourd’hui, Uranie avait grandi et n’avait plus besoin de Malachi pour se faire des amis ou se défendre contre les inopportuns. Cependant, c’était avec plaisir qu’il l’avait vu suivre le même chemin que lui, à savoir la médecine, à la fin de ses études. Il était interne alors qu’elle commençait sa formation, et ne s’étaient plus quittés de plus, comme dans le bons vieux temps. Les rumeurs étaient allées de bon train à l’époque, rumeurs vite refroidis par le mariage de Malachi avec Clarice, mariage auquel Uranie avait bien sur été invitée. Clarice n’avait jamais été vraiment jalouse de la jolie brune : elle avait rapidement compris qu’Uranie avait pris la place de sœur que Malachi n’avait jamais eu naturellement. A présent, comme deux bons frère et sœur, ils se retrouvaient souvent à leur du repas pendant leur pause, à discuter de tout et de rien entre deux patients. Malachi avait fini une dizaine de minutes avant son amie, et en avait profité pour faire du charme à la cantinière pour être exempté de ratatouille infâme : le loup garou avait besoin d’un énorme apport en protéine quotidien, qu’une pauvre assiette de légumes et le ragout ne satisferaient probablement pas. Aussi il déploya des trésors de sourires charmeurs et de voix veloutée pour convaincre la restauratrice de troquer le plat du jour pour quelque chose de plus consistant. Au final, il avait réussi à extorquer un morceau de steack ressemblant plus à une semelle de chaussure qu’à un vrai morceau de viande à la sorciere rustaude, mais malgré tout, c’était mieux que rien. Il était en train de s’escrimer à découper sa viande avec un couteau ridiculement rond et inoffensif, alors qu’Uranie s’asseyait avec fracas en face de lui, le faisant lever les yeux de son repas.

« Franchement, si on ne tombe pas malade avec ce truc, ça relève du miracle ! »

- Bonjour mon lapin, moi aussi je suis content de te voir !

Le surnom était du à la forme prise par le patronus physique de la jeune femme. Il savait que ça l’agaçait parfois un peu qu’il l’appelle comme ça, mais il ne se refusait jamais le plaisir de la taquiner un peu. Cependant, le pli soucieux sur le front d’ordinaire si lisse de la jeune femme lui fit hausser un sourcil :

- Il faudra aller au 3ème prendre de l’antidote, au cas ou, on est jamais trop prudent… * il pencha la tête sur le coté* Rude matinée ? Tu t’es faite vomir dessus ?

C’était déjà arrivé, une fois, à cause d’un maléfice jeté par une jeune femme qui s’était faite plaquée le jour de la St Valentin. Le malotru en avait eu à ses frais, et les blouses des deux médicomages aussi. C’était devenue une de leurs anecdotes communes préférées.




If my daddy is a Wolf, does it make me a Puppy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 122
ϟ PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
ϟ AVATAR : jenna coleman
ϟ CRÉDITS : tearsflight
ϟ MES COMPTES : pas schyzo les mecs

ϟ ÂGE : vingt-sept ans que tu arpentes londres.
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, aucune idée d'où te vient le peu de sang moldu. mais, c'est le dernier de tes soucis.
ϟ PROFESSION : médicomage, plus qu'une vocation.
ϟ ANCIENNE MAISON : la noble maison de rowena serdaigle, les aigles érudits et sages.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois d'épicéa, crin de licorne, vingt-quatre virgule dix-huit centimètres, prédisposée aux soins de guérison.
ϟ PATRONUS : un lapin, allez savoir pourquoi.
ϟ ÉPOUVANTARD : ta soeur te lançant un avada kedavra pour l'avoir dénoncé. alors que oui, elle est cracmole.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, libre comme l'air. ça fait bien longtemps qu'un homme a partagé ton lit.
ϟ POINTS RP : 11829

MessageSujet: Re: a meal between two white coats + malachi Dim 19 Juil - 17:05

❝ a meal between two white coats + malachi&uranie ❞ Tu viens de t'installer sans la moindre délicatesse en face de ton collège et ami, te plaignant dors et déjà de la nourriture des cantinières. Visiblement, Malachi semble avoir convaincu les dames pour qu'il puisse manger autre chose que ce ragoût. Ton regard s'attarde sur son assiette, retourne sur la tienne et tu ne peux t'empêcher d'esquisser une grimace. Tu aurais tellement préféré manger son assiette que la tienne, et tu es persuadée que même contre tout les gallions du monde, Mal n'échangerait la sienne pour rien au monde. « Bonjour mon lapin, moi aussi je suis content de te voir ! » Te salues Malachi alors que tu es toujours intéressée par la contemplation de vos repas respectifs. Tu ris. Avec tout ça, tu as oublié de le saluer et son surnom affectif est presque le bienvenu. Si l'entendre t'appeler ''mon lapin'' peut t'agacer, aujourd'hui, c'est tout le contraire. Il te remet de bonne humeur. Il te change les idées et c'est tout ce que tu demandes depuis dix heures. Qu'on remplace tes idées noires par autre chose. Qu'on détourne ton attention de ta matinée infernale et le brun le fait déjà très bien, comme il l'a toujours fait. « Excuse-moi, moi aussi, je suis contente de te voir. » Tu t'excuses, c'est la moindre des choses. Tu es arrivée en pestant contre le monde entier alors que le pauvre n'avait absolument rien demandé, tu lui dois bien ça. Surtout que, oui, même si tu n'en donnes pas l'impression, tu es vraiment ravie de le voir. En même temps, tout ce qui concerne le médicomage, de près ou de loin, a tendance à te toujours te ravir.

Ton collègue semble remarque ta mine soucieuse et tes sourcils correctement épilés froncés. Et il s'inquiète Malachi. Toujours en train de veiller à ce que tu sois heureuse, en pleine forme, à ce que tu ne manques de rien. Il est comme ça l'ancien Serdaigle. Il s'occupe de ses proches avec un tel investissement qu'aujourd'hui, tu aurais aimé en faire autant avec ta sœur, à l'époque où tout a basculé. Tu l'admires le brun. Jamais il ne s'est contenté de vivre dans la peur, jamais. Contrairement à la peureuse que tu es. Des fois, tu aimerais être un peu plus courageuse pour affronter la triste réalité, mais tu sais que c'est impossible. Tu secoues imperceptiblement la tête. Voilà qu'après l'emmerdeur premier du nom, tu te mets à penser à tes actes regrettés. Non, tu dois penser positivement, oublier tes démons le temps d'un repas. Après, tu pourras te remettre à rugir sur la première infirmière venue, mais pas à table. Pas en présence de ton ami. Il s’inquiéterait trop. « Ne t'en fais pas, si je sens une indigestion débarquer, je me précipite au troisième pour l'antidote. Manquerait plus que je me mette à vomir sur mes patients. » Un soupir franchit tes lèvres quand il aborde ton rude avant-midi. À la limite, tu aurais préféré te faire vomir par un garçon tout fraichement célibataire sur lequel s'est vengée son ex que t'occuper de Rowan. Ça aurait été tellement plus facile même si tu avais dû subir l'odeur pendant un bon moment. Et tu parles en connaissance de cause. Effectivement, un jour, Malachi et toi, vous êtes occupés d'un homme qui avait rompu avec sa copine le jour de la Saint-Valentin. Autant dire que la fille en question l'a mal pris et lui a lancé un puissant Crache-Limace. C'était loin d'être agréable, mais ça vous fait de bonnes anecdotes à raconter. Un mal pour un bien, dirait ton père. « Crois-moi, j'aurais préféré me faire vomir dessus que m'occuper de Rowan Breslinn… Franchement, ce mec ne manque pas de culot ! » Nouveau soupir. Tu pourrais te lancer dans un argumentaire passionné contre cet homme, mais il reste le meilleur ami de Malachi. Et par respect pour lui, tu n'utiliseras aucun nom d'oiseaux devant lui. Ça te semble logique.


Non mais franchement, tu n'en reviens toujours pas. Avec tout ce que tu as fait pour lui, après cinq ans de soins correctement exécutés, il trouve encore le moyen de te dire que tu es complètement incompétente. Raah. Comment peut-il oser te dire une chose pareille ?! Sur toute la conversation, cette remarque est très certainement celle qui t'est restée le plus en travers de la gorge. Et tu as besoin de savoir, si oui ou non, ton incompétence est seulement une invention de la part de Breslinn ou s'il s'agit bel et bien de la vérité. Et qui selon toi, est le mieux placé pour te répondre ? Malachi ! « Dis… Tu trouves… Enfin, est-ce que tu trouves que je m'occupe mal de mes patients ?  Je veux dire, si c'est le cas, j'ai besoin de savoir dans quel domaine m'améliorer. » Tu demandes en jouant avec ton ragoût. Tu n'indiques pas d'où te vient cette idée stupide mais tu es persuadée qu'il saura deviner de qui vient ce genre de paroles dures et froides. Au moins, tu vas être fixée.  




show me the stars
The most important leaf in human history. It’s full of stories, full of history, and full of a future that never got lived. Days that should have been, but never were, passed onto me. This leaf isn’t just the past, it’s a whole future that never happened.-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1647-uranie-every-christmas-is-last-ch
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: a meal between two white coats + malachi

Revenir en haut Aller en bas

a meal between two white coats + malachi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Young Haitian MD named White House fellow
» Can't Blame White People.
» The white countess.~
» Ryan White et Max Pacioretty
» Présentation Remy White [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEUDEYMON :: 
Londres, la capitale anglaise
 :: St Mungo's Hospital for Magical Maladies and Injuries :: 
ϟ le 4ème et 5ème étages
-