FORUM FERMÉ


Partagez| .

Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 229
ϟ PSEUDO : Asaëlle
ϟ AVATAR : Alina Kovalenko
ϟ CRÉDITS : Ma papuche d'amour Helios ♥
ϟ MES COMPTES : Calista Yaxley (redheah power !)
ϟ ÂGE : 21 ans
ϟ SANG SORCIER : Sang-de-bourbe, une abomination pour certain, sa fierté.
ϟ PROFESSION : aucune
ϟ ANCIENNE MAISON : Hufflepuff
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : Taillée dans du bois de sycomore, d'une longueur de 33 centimètres, renfermant une écaille de dragon et prédisposée aux sortilèges informulés
ϟ PATRONUS : Un hérisson
ϟ ÉPOUVANTARD : Elle même couverte du sang d'innocents
ϟ STATUT MATRIMONIAL : On croit que c'est simple, il l'aime, elle l'aime, pourtant elle le détruira, Eden, elle le sait.
ϟ POINTS RP : 10966

MessageSujet: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Sam 18 Juil - 20:31



Saoirse Eliora Lenihan
- « On ne va pas mendier sa liberté aux autres. La liberté, il faut la prendre.  » -

ÂGE, LIEU ET DATE DE NAISSANCE — Âgée de 21 ans, j'ai vu le jour à Cork le 17 septembre 1980. PROFESSION — Aucune ayant passé ces dernières années à me cacher ayant bien vite finis par oublier mes rêves de devenir auror. NATURE DU SANG — Sang de bourbe comme ils aiment le dire mais j'en suis plus que fière.BAGUETTE — Elle est restera ma plus fidèle amie, quoiqu'il arrive ils ne me la prendront pas. Taillée dans du bois de sycomore, d'une longueur de 33 centimètres, renfermant une écaille de dragon et pour mon plus grand plaisir prédisposée aux sortilèges informulés. STATUT MATRIMONIAL — Célibataire, il est hors de question que quelqu'un se sente obligé de me protéger ou m'empêche d'aller jusqu'au bout des choses ANCIENNE MAISON — Poufsouffle fut ma seconde famille, bien que nous passions pour bien peu aux yeux des autres je n'ai jamais eu l'impression d'être inférieure à une des autres maisons. J'aimais ma maison dont la loyauté était le mot d'ordre. PATRONUS — un hérisson EPOUVANTARD — Moi-même recouverte du sang d'innocents CICATRICES ET MARQUES VISIBLES — "Mudblood" gravé sur mon avant-bras gauche souvenir d'une petite séance entre leurs mains... Ainsi que la cicatrice qui marqua la fin de mon enfance, les restes de l'une des pires nuits de ma vie. Sur mon flanc vous pourrez remarquer la marque laissée par les crocs de Greyback alors que je tentais d'échapper aux Rafleurs, je ne dois ma vie sauve qu'à Eden... GROUPE — Red thunder

introduction

LA GUERRE FACONNE LES HOMMES A SON IMAGE – La jeune femme rousse que tu peux entrapercevoir à présent n’est plus celle qu’elle a pu être auparavant. La jeune fille réservée et timide a laissé derrière elle ses angoisses. Ce serait à tort de dire qu’elles ont entièrement disparu, il faudrait être bien fou pour ne pas avoir peur dans le monde dans lequel les sorciers vivent à présent. Elle a seulement réussi à les refouler au plus profond d’elle-même, ne les laissant plus apparaitre. Elle a troqué ses rougissements intempestifs contre un franc-parler quelque peu trop prononcé au goût de beaucoup de personnes.  La guerre lui a tout pris, sans famille et ayant perdu la personne comptant les plus à ses yeux elle se refuse à présent de s’attacher à quiconque, elle sait qu’elle ne supporterait pas de perdre à nouveau quelqu’un.
ET EN FAIT RESSORTIR LE PIRE – La guerre n’a pas seulement endurcie l’ancienne Poufsouffle, elle a également fait d’elle une chose qu’elle a eu plus que du mal à accepter, il n’est d’ailleurs pas certain qu’elle ait réellement accepté sa nouvelle nature au jour d’aujourd’hui… Elle revoit en ce qu’elle est aujourd’hui l’ombre de son bourreau, celui qui malgré sa mort la hantera jusqu’à la fin de sa vie chaque nuit de pleine lune durant laquelle la bête se réveille.
Bien qu’à présent elle ait pu se procurer les ingrédients nécessaires pour calmer ses pulsions animales, elle n’oubliera jamais la sensation lors de sa première transformation ni son premier réveil. La douleur avait été telle qu’elle avait l’impression que chacun de ses muscles, chacun de ses os étaient en train de se broyer, elle avait l’impression que tout son corps était en feu, son cri de douleur c’était peu à peu en un hurlement animal, puis ce fut le trou noir. Lorsqu’elle rouvrit les yeux une énième part d’elle-même avait péri,  l’odeur de l’humus imprégnait ses narines, mêlée à une odeur ferreuse qui prenait à la gorge, son corps nu était recouvert de sang séché alors qu’à quelques centaines de mètres de là un cri aiguë de peur se fit entendre.
IL EXISTE POURTANT TOUJOURS UNE LUEUR D’ESPOIR – Malgré tout la guerre n'a pas enlevé à Saoirse sa persévérance et sa loyauté envers ses idées dont elle ne démord jamais quitte à faire face à n'importe qui, défendant bec et ongle ce en quoi elle croit, la route aura beau être longue, tortueuse et encombrée de milles et une embûche elle fera face à son destin aujourd'hui encore plus qu'hier pour que ceux qui ont péri ne l'aient pas fait en vain. La vie mérite d'être vécue et elle fera parti de ceux qui auront œuvré pour qu'un jour la paix puisse de nouveau revenir en Angleterre.



Harry Potter est mort il y a plus de trois années déjà. Voldemort et ses partisans se sont alors emparés du Ministère, le pouvoir fut corrompu. Qu'as-tu pensé de cette période? Quel rôle as-tu joué? Merci de répondre ici à nos questions, n'hésitez pas à détailler vos réponses afin que nous puissions mieux vous cerner et comprendre comment votre personnage fonctionne, sa vie quotidienne et comment il réagit face à ce monde qui l'entoure.
Les résistants ont repris le Ministère et Voldemort a fui à Poudlard. Que penses-tu de cette situation? Va t-elle durer? Soutiens-tu les résistants et leurs combats? Les penses-tu capable de tenir? Merci de répondre ici à nos questions, n'hésitez pas à détailler vos réponses afin que nous puissions mieux vous cerner. La résistance occupe une place importante sur le forum, nous devons savoir votre avis vis-à-vis d'elle et de ceux qui pensent encore que Voldemort peut être vaincu. Développez votre réponse.
Quel est ton souvenir le plus douloureux? Celui qui te hante jour et nuit? Tu en a forcément un, tout le monde ayant été amené à faire des choses horribles... Mon souvenir le plus douloureux ? Je ne pourrais pas n'en citer qu'un seul, ils sont deux à me hanter à chaque fois que je ferme les yeux... La dernière nuit où j'ai pu voir le visage d'Eden, et celle où je me suis réveillée la première fois avec du sang d'un innocent sur les mains...
Malgré tout ce qu'il s'est passé, penses-tu que tout peut redevenir comme avant? Avant Voldemort, le martyr des nés-moldus, la résistance, la mort de Harry, lorsqu'il faisait bon vivre en Grande-Bretagne? Rien ne sera jamais plus comme avant, on ne peut pas reconstruire sur les ruines d'un passé déjà détruit, il n'y a plus rien ici pour ceux qui étaient là avant, avant tout ça. La seule et unique chose que nous pouvons encore faire c'est tenter d'offrir aux générations futures un avenir, un réel avenir dans lequel elles n'auront pas honte de ce qu'elles peuvent être, où personne n'aura à trembler pour la nature de son sang ou sa particularité. Il est trop tard pour nous, bien trop tard, nos corps, nos esprits sont meurtris, marqués par la douleur et hanté par nos propres démons, par les choses que nous avons pu accomplir, par toutes ces choses parfois peu glorieuses mais nécessaire malgré leur atrocité. On ne peut pas faire revenir les morts à la vie, on ne peut pas oublier on peut seulement tenter d'apprendre à vivre avec tout cela et rien de plus. Ne nous voilons pas la face, plus rien ne pourra jamais être comme avant. On pourra toujours se rapprocher de ce que la vie aura pu être par le passé, mais nous ne sommes plus les mêmes personnes qu'auparavant alors comment arriver à vivre à nouveau comme avant ?


Asaëlle

ÂGE (FACULTATIF) — 22 ans Ϟ PAYS/RÉGION — France/Aquitaine Ϟ CONNEXION  — 5/7 Ϟ AVATAR — Alina Kovalenko Ϟ AVIS SUR LE FORUM — si je reviens après les six mois de fermeture c'est qu'il n'est pas si mal que ça    Ϟ COMMENT ES-TU ARRIVÉ(E) ICI — j'étais déjà là à la version précédente et on me jette pas comme ça moi je suis pire qu'un chewing-gum    Ϟ MON PERSONNAGE — [x] inventé ; [] scénario d'un membre ; [] prédéfini du forum Ϟ SOUHAITES-TU ÊTRE PARRAINE? —  [] oui [x] non. Ϟ UN DERNIER MOT —  
feudeymon © 2014






   
« Cryin' nobody know, nobody knows my pain, when I see that it's risen; that full moon again »
Saoirse Eliora Lenihan ▬ In the day i’m not so bad i wish i could always be with you. In the night i’m just so bad. This is a lonely, scary and not such a fairy tale ! It’s called werewolf !
   

(c) Myuu.BANG!

   


Dernière édition par Saoirse Lenihan le Lun 24 Aoû - 13:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t801-saoirse-lenihan-la-libert
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 229
ϟ PSEUDO : Asaëlle
ϟ AVATAR : Alina Kovalenko
ϟ CRÉDITS : Ma papuche d'amour Helios ♥
ϟ MES COMPTES : Calista Yaxley (redheah power !)
ϟ ÂGE : 21 ans
ϟ SANG SORCIER : Sang-de-bourbe, une abomination pour certain, sa fierté.
ϟ PROFESSION : aucune
ϟ ANCIENNE MAISON : Hufflepuff
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : Taillée dans du bois de sycomore, d'une longueur de 33 centimètres, renfermant une écaille de dragon et prédisposée aux sortilèges informulés
ϟ PATRONUS : Un hérisson
ϟ ÉPOUVANTARD : Elle même couverte du sang d'innocents
ϟ STATUT MATRIMONIAL : On croit que c'est simple, il l'aime, elle l'aime, pourtant elle le détruira, Eden, elle le sait.
ϟ POINTS RP : 10966

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Sam 18 Juil - 20:40




On ne peut dire la perte, on ne peut que la ressentir.

1er mai 1998.

Les douze coups de midi raisonnent alors qu’un silence de mort plane sur la place. Ma main se serre sur le poignet d’Eden alors que les visages de mes anciens camarades apparaissent bientôt suivis par le professeur McGonagall et les frères Weasley, les larmes me montent aux yeux. Des larmes de tristesse, de rage et de colère, non pas une colère destinée à leurs bourreaux, non une colère m’étant directement destinée, j’avais honte, une honte indescriptible. Comment pouvais-je rester là, à les regarder affronter leurs derniers instants avec tellement de courage alors que je me retrouvais incapable de faire le moindre geste pour tenter de les sauver. Je me sentais sale, je me sentais totalement inutile et impuissante. J’étais lâche, je faisais honte à mon ancienne maison. Les larmes se mirent à rouler le long de mes joues jusqu’à venir mourir sur mes lèvres et dans mon cou. J’admirais la façon dont Eden arrivait encore à les fixer avec cet air si sûr de lui, il pressa doucement mon bras et me murmura quelque chose que je ne compris pas trop obnubilée par la mort de mes derniers espoirs.
Lorsque le dernier coup raisonna le premier éclair vert apparu, aucun mot n’avait été prononcé, rien n’avait précédé. Les corps tombent un par un dans un bruit sourd, lorsque le corps d’Hermione s’écroula à son tour je ne pus retenir un gémissement, elle était comme moi, elle venait du même milieu, nous savions tous autant que nous étions que tous les gens de mon « espèce » termineraient comme elle. Nous n’étions rien pour eux, rien d’autre que des nuisibles à détruire. Mon corps entier se mit à trembler alors que ma main plongeait dans la poche intérieure de mon gilet pour en tirer ma baguette dans un geste totalement désespéré.

Soudainement et avant que je ne puisse terminer mon geste,  je me sentie tirée à travers la foule, Eden m’éloignant des mangemorts pour qui mon comportement n’était pas passé inaperçu. Un « plop » sonore se fit entendre alors que nous nous étions éloignés de la place. Lorsqu’il me relâcha enfin j’atterris les fesses les premières au sol « Non mais ça va pas ?! Pourquoi tu as fait ça ?! Tu es complètement folle Saoirse ! », aucun mots ne sorti d’entre mes lèvres, mon monde s’effritait peu à peu, alors qu’il s’accroupissait en face de moi « Je ne veux pas te perdre toi aussi, je ne supporterais pas de te voir finir sur cette foutue place ! » son souffle était saccadé, j’avais l’impression de pouvoir palper sa colère tant elle émanait de sa personne.
Une fois de plus les larmes me montèrent aux yeux et je vins nicher mon visage dans le creux de son cou « Tu ne comprends pas Eden ? Ne vois-tu pas ce que cela va engendrer ? Ils vont nous traquer, ils vont nous exterminer tout comme Hitler l’a fait en Europe dans les années 40, tu ne connais pas tout ça toi Eden, tu n’as pas été à l’école moldue. L’Histoire qu’elle soit moldue ou sorcière n’est qu’un éternel recommencement… On aurait dû fuir Eden, on aurait dû suivre Neville, Cho et les autres… Ils ont perdu la raison Eden… Il n’y a plus d’espoir. » J’éclatais en sanglots en prononçant ma dernière phrase. Je ne voulais pas vivre dans ce monde, je ne voulais pas perdre ceux que j’aimais et encore moins qu’ils périssent par ma faute, pourtant ce funèbre destin me semblait inévitable. Les bras d’Eden finir par venir m’enlacer exerçant une légère pression sur mon corps, dernière chose arrivant encore à calmer quelque peu mes crises de peur. « Calmes-toi. Je ne te laisserais pas quoiqu’il advienne… »

7 juillet 1998.

« Saoirse lèves-toi vite ! Il faut filer d’ici ! » Voilà deux mois que mon pressentiment c’était fait réel, voilà des mois que nous courions à travers le pays, allant jusqu’à se cacher dans les confins de la Grande Bretagne, passant par le Pays de Galle et l’Irlande. Je n’en pouvais plus de cette vie si seulement on pouvait encore appeler cela ainsi. Le coup de grâce m’avait été porté lorsque dans notre fuite nous avions atterri non loin de Cork et que j’avais eu la mauvaise idée de passer vérifier que tout allait bien pour mes parents. Là où se tenait habituellement la modeste maison dans laquelle j’avais grandi il n’y avait plus rien. C’était comme si toutes ces années n’avaient pas existé, quelque chose c’était brisé en moi. J’étais restée muette, seule ma respiration c’était faite de plus en plus bruyante alors que je cédais à une crise de spasmophilie. Ils n’avaient rien fait, absolument rien, ils étaient totalement étrangers à ce monde, pourquoi devaient ils en être les victimes ?! Lorsque je retrouvais enfin la parole un cri de bête blessée s’échappa d’entre mes lèvres, je jurais de trouver la personne ayant participé à cela et de la tuer quoi qu’il m’en coute, je n’en pouvais plus d’entendre la liste des morts ou disparus s’allonger de jours en jours. J’en devenais totalement folle, si bien qu’Eden avait décidé d’éviter à présent toutes les villes préférant à ces dernières les campagnes reculées dans lesquelles nous étions les moins susceptibles de croiser des connaissances ou des ruines de notre passé.
Ouvrant difficilement mes paupières gonflées de sommeil je me retrouvais nez à nez avec le visage inquiet d’Eden. « Ils arrivent, je ne sais pas comment mais les maléfices n’ont pas été efficace, les rafleurs Saoirse, vite ! » me levant d’un bon en entendant ces dernières paroles je ramassais aussi vite tout ce que je pu et m’emparais de ma baguette avant de le suivre dans une course effrénée à travers les bois, l’air lacéré mes poumons et la chaleur écrasante de l’été n’arrangeait rien, j’avais l’impression de ne plus arriver à respirer. « Ne te relâches pas ! Ils sont derrière nous ! » Ma tête commençait à tourner, voilà plusieurs jours que nous n’avions rien mangé et la fatigue commençait grandement à se faire sentir « On y est presque… Ils doivent l’avoir déposé en bas de cette colline. »Je n’avais pas la moindre d’idée de quoi il pouvait bien parler, ma vue se brouillait petit à petit alors que des sorts fusaient de toutes part sifflant à nos oreilles. Eden répliquait sans regarder où il visait mais des râles confirmèrent que certains atteignirent nos poursuivants.

Mon corps vacilla alors que mes pieds se prirent dans une racine dépassant du sol, la chute fut inévitable, je dévalais la pente, m’écorchant sur des ronces et autres plantes dont je n’aurais su dire le nom. Lorsque je me stoppais enfin un cri de bête effroyable se fit entendre me glaçant le sang. Tentant de me relever et cherchant Eden des yeux mon regard se posa sur Greyback, mes lèvres se mirent à trembler alors que je cherchais vainement ma baguette « Bonsoir Sang-de-bourbe… Qui est-ce-que tu cherches ainsi…. Oh ! Mais tu es la fille de ces stupides rouquins de Cork, tu as le même regard stupide…  Me supplieras-tu à ton tour comme ton père ? Pathérique moldu… » La peur fit place à la colère et la haine, trouvant enfin ma baguette je la brandissait en hurlant le premier sort qui me passa par la tête, un sort bien loin de mes propres principes [color:394a= MediumSeaGreen]« SECTUMSEMPRA » dans ma colère je n’avais pas pris la peine de viser et mon sort ricocha lamentablement sur l’arbre se trouvant sur sa gauche alors qu’il laissait échapper un rire moqueur « Pauvre, pauvre petite chose… »

Son regard se fit carnassier alors qu’un sourire mauvais anima son visage, il se tenait droit devant moi, me surplombant de toute sa hauteur, reculant apeurée je le sentais prêt à se jeter sur moi alors que la lune quittait sa cachette et venait déverser sa lueur funeste sur le loup-garou lui rendant sa véritable apparence. Tout tournait dans ma tête à une vitesse folle, où était Eden, les autres l’avaient ils attrapé, comment me débarrasser de cette affreuse créature ? Je n’arrivais plus à réfléchir, tout s’embrouiller, je n’arrivais pas à me relever mes jambes refusant de me porter. J’allais crever, ici dans cette forêt dont j’ignorais le nom, tué par celui que j’avais espéré tuer depuis des jours, des semaines sans pouvoir faire le moindre geste. Je me détestais aujourd’hui encore plus qu’auparavant. Inutile encore et toujours.
La bête se jeta droit sur moi, dans un espoir perdu je me jetais sur le côté pour lui échapper, ses crocs se plantèrent dans mon flanc m’arrachant un cri sordide en ampli en douleur. J’avais l’impression de brûler vive, la douleur était atroce, je senti mes os se fissurer sous sa morsure. Les larmes brouillèrent de nouveau ma vue. La voix d’Eden retentit hurlant mon prénom, j’étais totalement incapable de lui répondre. Greyback me lâcha lorsque le corps d’Eden vint le percuter de plein fouet, le loup-garou se releva lui assénant un coup de griffes lui lacérant le visage. Je poussais un gémissement en voyant celui qui avait toujours veillé sur moi envoyé au sol.
La respiration saccadée je laissais échapper dans un cri « EDEN NON ! VAS-T-EN ! » il cracha un peu de sang avant de se redresser sur ses avant-bras et m’adressa un petit sourire « Je ne te… laisserai pas je… te l’ai promis… » Il était le dernier des idiots, je le vit se relever totalement impuissante, d’une main tremblante je récupérais ma baguette et envoyais un nouveau sort dans la direction du loup-garou qui l’évita d’un simple bond sans lâcher du regard Eden. Il se jeta une nouvelle fois sur lui le mordant sauvagement à plusieurs endroits, me tirant de nouveau un hurlement, les autres rafleurs ameutés par les cris arrivèrent en courant. Les mots sortirent tout  seul de ma gorge, stupéfixant dans tous les sens je tentais de les empêcher d’atteindre Eden. Lorsque mon regard se posa de nouveau sur la dernière personne qui me restait, il me fixait, étendu sur le sol, le regard se voilant peu à peu « Prends le Saoirse… Attrapes… la bouteille… je t’en supplie… »

La bouteille ? Un portoloin ? Mon regard se mit à chercher la dite chose, une vieille bouteille de vin vide attira enfin mon attention à un peu plus d’un mètre de moi. Il était hors de question que j’atterrisse dieu seul sait où en l’abandonnant, j’avais déjà abandonné ma famille, il était hors de question qu’il en soit de même avec lui… « NON ! Je ne te laisserai pas ici ! » Un nouveau sourire illumina son regard et au même moment il leva sa baguette, d’un sortilège informulé il m’envoya voler jusqu’au portoloin ma main tombant droit sur la bouteille crasseuse, alors que tout commençait à se brouiller autour de moi je cru l’entendre me hurler avec le peu de force lui restant « Je t’aime »

15 août 2001.

Les années ont passées et pourtant c’est encore le même rêve récurrent que je fais. Le même effroyable cauchemar. Un mélange des deux pires souvenirs de ma courte existence. Je revis à chaque fois cette nuit de juillet, pourtant je ne vois pas la scène de mon réel point de vue, non cette fois-ci c’est moi la bête enfonçant ses crocs dans le corps d’Eden, je m’entends lui hurler de fuir, alors que l’autre moi se délecte de la sensation chaude de son sang coulant à l’intérieure de ma gorge, sa chair est si ferme et savoureuse. J’y prends du plaisir, le dévorer me semble être la meilleure chose au monde. Je me hais, à cet instant précis je me donne envie de vomir. Et puis… soudainement je me réveille en sueur alors qu’il prononce ces derniers mots.

J’ai fini par me résoudre, j’ai fini par comprendre que rien ne servait de ressasser le passé, que rien ne se ferait si nous n’agissions pas. Eden m’avait offert une chance inespérée, celle de vivre, vivre malgré la malédiction dont j’étais à présent l’objet. Je ne pouvais pas me permettre de me laisser aller et de les laisser faire ce qu’ils voulaient de l’animal que j’étais devenue. Il m’avait offert une nouvelle chance en m’envoyant au château des Shafiq, la souffrance avait ses limites mais pas la peur, pourtant je voulais éradiquer cette peur, par tous les moyens, je ne voulais pas que son geste ait été vain. Je ne salirais pas sa mémoire.
Greyback était mort, je n’avais pas pu prendre sa vie, j’aurais voulu lui faire subir ce qu’avait dû endurer Eden et même plus encore. J’aurais aimé par-dessus tout être présente le jour de son exécution pouvoir voir son expression lorsque du chasseur il passerait au chassé, lorsque la bête se retrouverait incapable d’être le dominant.
Je n’avais pas pu moi-même exercer ma vengeance, mon esprit n’avait pas retrouvé la paix après cela et ne la retrouverait probablement pas avant que la liberté soit rendue à tous, sang-mêlés, nés-moldus, créatures, et même sang-purs.  

La colère n’avait fait que s’accroitre en moi, transformant ma peur en force, je n’étais pas la personne la plus forte physiquement, mentalement ni même la plus douée, mais ma détermination n’avait fait que s’amplifier, quoiqu’il faille faire à présent je le ferais, je n’ai de toute façon plus rien à perdre. La décision que je pris quelques jours plus tôt ne fit pas l’objet d’une longue réflexion, j’admirais Neuville, mais à présent ses actes ne suffisaient plus, à présent nous devions agir. La liberté ne se faisait malheureusement qu’au prix du sacrifice et de perte, nous le savions tous autant que nous étions et ça Seamus l’avait compris lui aussi. La question ne se posa pas lorsqu’il s’éleva pour former les Red Thunder, la guerre était déclarée, la résistance ne mourrait pas. Quand l’un d’entre nous tombera d’autres se lèveront à leur tour pour prendre sa place.
Je ne ferais pas honte au prénom que mes parents ont pu m’offrir à la naissance. La liberté ne se mendie pas. Elle se prend.

feudeymon © 2014






   
« Cryin' nobody know, nobody knows my pain, when I see that it's risen; that full moon again »
Saoirse Eliora Lenihan ▬ In the day i’m not so bad i wish i could always be with you. In the night i’m just so bad. This is a lonely, scary and not such a fairy tale ! It’s called werewolf !
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t801-saoirse-lenihan-la-libert
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 291
ϟ PSEUDO : Zuz' (léa)
ϟ AVATAR : Emilia Clarke
ϟ CRÉDITS : swan(vava), tumblr ( gif), okinnel ( sign)
ϟ MES COMPTES : nope

ϟ ÂGE : vingt sept années
ϟ SANG SORCIER : Aussi pur que doit être le sang d'un Travers.
ϟ PROFESSION : tireuse d'élite de baguette magique pour la brigade rouge & Chef de la brigade rouge
ϟ ANCIENNE MAISON : la maison des jaunes et noirs, la maison des loyaux, Poufsouffle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois de cerisier, ventricule de dragon, vingt-six centimètre, prédisposé aux informulés
ϟ PATRONUS : bien étrange mais son patronus prend la forme d'une louve, et elle ne sent cache pas
ϟ ÉPOUVANTARD : la trahison de ma famille, ne voir que la lâcheté dans mon regard et la couardise.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : fiancée à un homme qu'elle ne connait même pas
ϟ POINTS RP : 11351

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Sam 18 Juil - 20:47

Re bienvenue Sao



   - You win ou you die, there is no middle ground -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ADMIN ∞ we rule the world
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 1044
ϟ PSEUDO : blackthorns (kim)
ϟ AVATAR : teresa badass palmer.
ϟ CRÉDITS : myself.
ϟ MES COMPTES : nope.
done with your shit.
ϟ ÂGE : vingt-et-un ans, seulement.
ϟ SANG SORCIER : sa mère était une sorcière et son père un moldu; la jeune femme revendique fièrement son sang mêlé.
ϟ PROFESSION : elle occupe depuis peu la position de leader des red thunder avec ginny weasley; cependant, elle maintient ses fonctions de mécanicienne et feu-follet auprès de la résistance.
ϟ ANCIENNE MAISON : gryffondor, lionne bafouée, courage balancé à la gueule du monde.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : elle a perdu sa vraie baguette à azkaban; celle qu'elle utilise présentement, elle l'a volée, et attend mieux.
ϟ PATRONUS : le prince des nuées de baudelaire, un fier albatros qu'elle ne fait que bien rarement apparaître.
ϟ ÉPOUVANTARD : un détraqueur pointant sur elle une baguette; et le doloris frappe, frappe...
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire déterminée à le rester. (ou pas.)
ϟ POINTS RP : 11081

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Sam 18 Juil - 20:52

retour de sao queen rebienvenue par ici, tu connais la maison


arsonist's lullabye
when i was younger my senses fooled me, thought gasoline was on my clothes. i knew that something would always rule me; i knew the scent was mine alone. all you have is your fire, and the place you need to reach. don't ever tame your demons, but always keep them on a leash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1592-victoire-if-you-get-hurt-hurt-the
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 229
ϟ PSEUDO : Asaëlle
ϟ AVATAR : Alina Kovalenko
ϟ CRÉDITS : Ma papuche d'amour Helios ♥
ϟ MES COMPTES : Calista Yaxley (redheah power !)
ϟ ÂGE : 21 ans
ϟ SANG SORCIER : Sang-de-bourbe, une abomination pour certain, sa fierté.
ϟ PROFESSION : aucune
ϟ ANCIENNE MAISON : Hufflepuff
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : Taillée dans du bois de sycomore, d'une longueur de 33 centimètres, renfermant une écaille de dragon et prédisposée aux sortilèges informulés
ϟ PATRONUS : Un hérisson
ϟ ÉPOUVANTARD : Elle même couverte du sang d'innocents
ϟ STATUT MATRIMONIAL : On croit que c'est simple, il l'aime, elle l'aime, pourtant elle le détruira, Eden, elle le sait.
ϟ POINTS RP : 10966

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Sam 18 Juil - 20:59

Merci les filles !!!

Vicky - Je suis pire que de la glue vous ne vous débarrasserez pas de moi comme ça




   
« Cryin' nobody know, nobody knows my pain, when I see that it's risen; that full moon again »
Saoirse Eliora Lenihan ▬ In the day i’m not so bad i wish i could always be with you. In the night i’m just so bad. This is a lonely, scary and not such a fairy tale ! It’s called werewolf !
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t801-saoirse-lenihan-la-libert
avatar
ADMIN ∞ we rule the world
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 902
ϟ PSEUDO : red stars. aka eve.
ϟ AVATAR : holland roden.
ϟ CRÉDITS : tumblr (signa) twisted lips (avatar)
ϟ MES COMPTES : astorius greengarce.

ϟ ÂGE : vingt-deux océans.
ϟ SANG SORCIER : sang-pur, qu'elle laisse couler, parce qu'il la dégoûte.
ϟ PROFESSION : aucune, elle est recherchée par voldemort et ses sbires.
ϟ ANCIENNE MAISON : elle n'a pas étudié à poudlard mais beauxbâtons, elle était chez les antares.
ϟ PATRONUS : un caméléon.
ϟ ÉPOUVANTARD : la perte. de contrôle, de ses amis proches.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : il la hante, silhouette blanche au milieu des ténèbres. mais elle lui tourne le dos, encore, et lui assène un 'c'est compliqué' sans même le croire.
ϟ POINTS RP : 10789

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Sam 18 Juil - 21:22

le retour de sao.
rebienvenue ici, tu connais la maison.


« it's hard letting go, i'm finally at peace, but it feels wrong, slow I'm getting up, my hands and feet are weaker than before. and you are folded on the bed where i rest my head, there's nothing i can see, darkness becomes me. »  w/ of monsters and men.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 548
ϟ PSEUDO : cookie (vicky)
ϟ AVATAR : emily bett rickards
ϟ CRÉDITS : avatar par shiya
ϟ MES COMPTES : aucun

ϟ ÂGE : tout juste vingt-deux ans
ϟ SANG SORCIER : sang pur, mais considérée traître à son sang par voldemort et ses sbires
ϟ PROFESSION : autrefois fugitive, la voilà qui reprend lentement ses activités d'herboriste
ϟ ANCIENNE MAISON : le choixpeau l'a envoyée chez les blaireaux, poufsouffle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois de vigne et larme de phoenix, sa baguette est prédisposée aux sorts de guérison
ϟ PATRONUS : autrefois, un loup, aujourd'hui, il prend la forme d'une loutre comme celui de son défunt frère
ϟ ÉPOUVANTARD : la créature prend la forme de la marque des ténèbres flottant au dessus de sa tête
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, le coeur déchiré entre le passé et un fantôme
ϟ POINTS RP : 11312

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Dim 19 Juil - 0:52

rebienvenue ma belle contente de te retrouver, j'ai plus envie qu'on ne s'aime pas


if i break the glass then i'll have to fly, there's no one to catch me if i take a dive. i'm scared of change and the days stay the same. the world is spinning but only in gray. somebody make me feel alive and shatter me.! ☆ shatter me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 57
ϟ PSEUDO : Malou (cha')
ϟ AVATAR : Colin O'Donoghue
ϟ CRÉDITS : tumblr
ϟ MES COMPTES : Celui la ç a suffit non ?

ϟ ÂGE : 31ans
ϟ SANG SORCIER : Pur. Mais il n'en tire aucune fierté.
ϟ PROFESSION : Médicomage
ϟ ANCIENNE MAISON : Serdaigle, il lui manquait un peu de courage pour être un lion, un peu de Loyauté pour être un blaireau
ϟ PATRONUS : un gros, gros loup de sibérie
ϟ ÉPOUVANTARD : son fils, lacéré et mordu par son alter égo lupin.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : Veuf, avec un enfant en bas âge.
ϟ POINTS RP : 8901

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Dim 19 Juil - 9:03

Rebienvenue d'après ce que j'ai compris, bon courage pour ta re rédaction de fiche


If my daddy is a Wolf, does it make me a Puppy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 122
ϟ PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
ϟ AVATAR : jenna coleman
ϟ CRÉDITS : tearsflight
ϟ MES COMPTES : pas schyzo les mecs

ϟ ÂGE : vingt-sept ans que tu arpentes londres.
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, aucune idée d'où te vient le peu de sang moldu. mais, c'est le dernier de tes soucis.
ϟ PROFESSION : médicomage, plus qu'une vocation.
ϟ ANCIENNE MAISON : la noble maison de rowena serdaigle, les aigles érudits et sages.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : bois d'épicéa, crin de licorne, vingt-quatre virgule dix-huit centimètres, prédisposée aux soins de guérison.
ϟ PATRONUS : un lapin, allez savoir pourquoi.
ϟ ÉPOUVANTARD : ta soeur te lançant un avada kedavra pour l'avoir dénoncé. alors que oui, elle est cracmole.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire, libre comme l'air. ça fait bien longtemps qu'un homme a partagé ton lit.
ϟ POINTS RP : 8989

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Dim 19 Juil - 10:38

rebienvenue d'après ce que j'ai compris ! qu'elle est belle cette rousse, je ne la connaissais pas mais dieu, une vraie bebom


show me the stars
The most important leaf in human history. It’s full of stories, full of history, and full of a future that never got lived. Days that should have been, but never were, passed onto me. This leaf isn’t just the past, it’s a whole future that never happened.-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1647-uranie-every-christmas-is-last-ch
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 76
ϟ PSEUDO : sparks, laura.
ϟ AVATAR : shelley hennig.
ϟ CRÉDITS : @rosewins/avatar.
ϟ MES COMPTES : esmée only.

ϟ ÂGE : vingt-trois balais s'envolant au rythme où le vent souffle entre les arbres.
ϟ SANG SORCIER : le sang coulant dans ses veines est mêlé et elle l'affiche avec fierté.
ϟ PROFESSION : c'est sans grande surprise que la jeune penrose suivit la tradition familiale, elle est actuellement poursuiveuse pour les flèches d'appleby.
ϟ ANCIENNE MAISON : prônant intelligence et sagesse, esmée a affiché les couleurs bleu et argent de rowena serdaigle durant ses années à poudlard.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : taillée dans du bois de séquoia, possédant une aile de fée en son coeur et mesurant vingt-quatre virgule cinq centimètres, la baguette d'esmée est prédisposée aux sortilèges informulés.
ϟ PATRONUS : son patrons prend la forme d'un majestueux loup arctique, méfiant et sauvage.
ϟ ÉPOUVANTARD : la chute des penrose alors qu'ils tentent d'aider la résistance.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : seule, corrompue par la solitude et son délicat goût glacial.
ϟ POINTS RP : 8898

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Dim 19 Juil - 14:27

qu'elle est belle.
rebienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 229
ϟ PSEUDO : Asaëlle
ϟ AVATAR : Alina Kovalenko
ϟ CRÉDITS : Ma papuche d'amour Helios ♥
ϟ MES COMPTES : Calista Yaxley (redheah power !)
ϟ ÂGE : 21 ans
ϟ SANG SORCIER : Sang-de-bourbe, une abomination pour certain, sa fierté.
ϟ PROFESSION : aucune
ϟ ANCIENNE MAISON : Hufflepuff
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : Taillée dans du bois de sycomore, d'une longueur de 33 centimètres, renfermant une écaille de dragon et prédisposée aux sortilèges informulés
ϟ PATRONUS : Un hérisson
ϟ ÉPOUVANTARD : Elle même couverte du sang d'innocents
ϟ STATUT MATRIMONIAL : On croit que c'est simple, il l'aime, elle l'aime, pourtant elle le détruira, Eden, elle le sait.
ϟ POINTS RP : 10966

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice Mer 29 Juil - 9:22

Merci à tous j'aurais juste besoin d'un petit délai pour ma fiche car je suis en vacances et je ne pense pas pouvoir compléter ma fiche avant la semaine prochaine merci mes amours




   
« Cryin' nobody know, nobody knows my pain, when I see that it's risen; that full moon again »
Saoirse Eliora Lenihan ▬ In the day i’m not so bad i wish i could always be with you. In the night i’m just so bad. This is a lonely, scary and not such a fairy tale ! It’s called werewolf !
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t801-saoirse-lenihan-la-libert
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice

Revenir en haut Aller en bas

Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Saoirse Lenihan - La liberté aura le goût amer de la perte et du sacrifice
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEUDEYMON :: 
créer un personnage
 :: Envoyer son dossier par hibou
-