FORUM FERMÉ


Partagez

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptySam 29 Nov - 22:47




rowan peter winslow
⊱ take my mind, take my pain. ⊰

ÂGE : il a vingt-deux ans. espoir. puis désespoir. vie. puis mort. c'est en dent de scie et chaque jour est une nouvelle épreuve. il ne veut plus grandir. il ne veut plus vieillir. juste peut-être partir. loin. là ou la trahison est une vertu. ou il pourrait jeter ses regrets à la mer. et les oublier. complètement. totalement. vingt-deux ans qu'il a le môme. le grand. l'entre-deux désopilant.
DATE DE NAISSANCE : une nuit de septembre. un vingt-trois, semble-t-il. pas même foutu de tomber sur une date importante. oh non. il aurait pu, rowan, tomber le jour de noël, le jour de la fin du monde, la saint-patrick, la saint-merlin, même pâques ! mais non. un vingt-trois. perdu dans le mois de septembre. il y a vingt-deux ans. toujours aussi insignifiant.
BAGUETTE : rowan, et sa baguette. c'est une belle histoire. un gamin haut comme trois pommes, hésitant, nerveux, les mains dans les poches de sa robe de sorcier qu'il refuse de quitter. il entre dans la boutique. se présente de sa voix basse, un sourire qui vacille aux lèvres. le fameux sourire bateau de rowan. il a pris une baguette. puis deux. puis trois. puis vingt. jamais la bonne. mr ollivander a fini par désespérer. c'est en voyant le sourire de rowan se noyer qu'il a su. qu'il a compris. on dit que la baguette peut annoncer les tourments. et il a su, il a su que ce serait le pommier qui aurait raison du môme. pommier, mal-être. tragiquement évident. en son centre, un cheveu de vélane. pour la tromperie. la beauté. pour la némésis qu'il deviendra. trente-centimètres. entre deux. toujours. bien. mal. c'est là le plus grand malheur de rowan. principalement prédisposée aux sorts défensifs, il est évident que la lâcheté de rowan s'y cache un peu. mr ollivander avait raison. c'est la baguette qui choisit le sorcier. parce que rowan, il n'aurait jamais choisi cette baguette nommée déchéance.
STATUT MATRIMONIAL : honteusement célibataire. dévoué à lui-même, attiré par l'interdit. d'un somptueux prénom de trois lettres, sa douce n'est autre que sa victime. il est bourreau. il est destruction. il est mensonge. souvent, on lui attribue le nom de lâche. alors il l'oublie. avec ses bouteilles. avec son whisky pur feu. avec des putains au cabaret. dégage de ma tête, nymphette. cho est à rowan ce qu'est lolita à nabokov. un interdit délicieusement attirant. avec ses longues jambes et ses sourires innocents. embrasse-moi, j'en crève, rêve-t-il souvent. mais c'est interdit. c'est contre-nature. c'est effrayant. il n'a pas le droit. il ne peut pas. il ne veut pas. il est en mission. alors il tourne les yeux pour mieux la détruire. meurs fragile créature. je te promets que ta nuit sera douce.
NATURE DU SANG : sang-mêlé. mélange malsain. support de tromperie. pour vivre, il a fait d'hideuses choses. et il l'a fait couler, ce sang presque impur. il en a maculé les rideaux blancs, les tapis gris. il en a maculé les murs ou elle dessinait. il en a maculé les parquets ou elle jouait. du sang, terriblement rouge. honteusement mêlé. petit orphelin d'un parent atrocement mort. de sa main. grand orphelin d'une mère qui ne peut pas aligner les deux bouts. survivre, c'est devenu trop difficile. sang-mêlé. orphelin. presque rien.
PROFESSION : officiellement, il est ce traître de winslow. infirmier dans l'hôpital de la délicieuse narcissa malfoy. celui qui a renié les gentils pour aller chez les méchants. et vivre. hideusement. mais proprement. il est toujours là, près à travailler. près à sauver des vies pathétiquement inutiles. officieusement, et après avoir tué son père, il a eu l'immense honneur d'intégrer la brigade rouge comme espion. pour se venger, en réalité. se venger d'un homme qui lui a tout volé. mais ça, personne ne le sait. personne ne l'a deviné. son objectif ? le détruire comme il l'a détruit. ainsi, il est devenu rowan, courageux. rowan, résistant. et étrangement, un rowan un peu moins transparent.
ANCIENNE MAISON : rowan, pas plus grand qu'un elfe de maison, s'est avancé vers le tabouret avec ce même sourire bateau. celui qu'il porte chaque jour depuis qu'il a onze ans. ce sourire incertain, qui naît d'un rien et meurt de tout. le choixpeau sur la tête, il a attendu longtemps. serpentard. serdaigle. l'hésitation qui lui a déchiré le coeur plusieurs fois. qu'avait-il fait pour aller chez les serpents ? bien heureusement, le choixpeau décidé de l'envoyer chez les intelligents. les patients. contraint à traîner avec luna lovegood, une parmi tant d'autres, il se découvrit un don évident pour l'observation, la discrétion, le mensonge. l'oubli de soi.
GROUPE : hurler. il veut juste ouvrir les vannes. laisser tomber les regrets. il veut redevenir lui-même. revoir lily-rose une dernière fois. lui dire au revoir. comme il faut. aimer cho. comme il faut. tuer jacob. à sa façon. lui enlever chaque organe un par un, en terminant par le coeur. et le donner à manger aux trolls. hurler. hear me roar. parce qu'au fond, il est simplement un loup solitaire qui a oublié comment on crie à la lune.
there are no men like me, only me
Rowan n’est pas un lâche. Quoi qu’en dise son cœur malade, il ne l’est pas. Il s’est battu pour bien des choses et il arrive, parfois, par le plus grand des hasards, que l’homme ne puisse plus lever son arme contre la dureté du monde. C’est triste, c’est dur, c’est même irréaliste mais c’est ainsi. Parfois, la vie a raison de tout ce qui peut constituer un être fait de chair et de colère. ✻ Rowan aimait sa famille plus que tout. Aujourd’hui, il doit s’occuper d’une mère malade et doit entretenir une stèle sombre. De sa fratrie, il ne reste que des lambeaux éparpillés. Et s'il garde la tête haute et toute sa dignité, il n'en est rien en privé. Il se laisse bien volonté prendre par les vices les plus élémentaires du monde. Dans sa maison se déchaînent bouteilles et putains avec des attraits de reine. Elles volent et elles prennent tout, ces garces en chaussures de verre mais il n'en a rien à faire. Il subit cette vie, les pensées tournées vers son jouet. ✻ Il mène une double-vie dont il se laisse aimablement submerger. D'un côté, il est l’impartial, le traître, l'effacé. De l'autre, il devient qui il veut. En passant du courageux à l'amoureux. Tous les rôles sont bons à être essayés et il le fait avec un plaisir malsain. Il est excellent menteur et son métier le lui rend bien. ✻ Il ne boit que du chocolat chaud. Sur la tasse brûlante, il pose ses doigts et soupire d'aise sous la délicieuse blessure que lui inflige la chaleur. C'est parfaitement stupide mais les plaisirs simples sont souvent les meilleurs. ✻ Menteur de la pire espèce qui soit, il en oublie souvent à quel point il se noie parmi ses subterfuges. Mais personne ne se rend compte des bêtises qu'il profère puisque lui-même a fini par y croire. ✻ Parmi le gouvernement, on le dit sans coeur et acharné. Il est souvent envoyé sur des missions suicidaires, ou comme assassin. Il manie l'art de la mort comme certain manie l'art du discours. Mais mieux encore, on arrive à trouver en lui une part d'espoir ce qui le rend apte à la confiance. Poison ambulant et malgré certains remords, il est fier de sa place.


HARRY POTTER EST MORT IL Y A DÉJÀ PLUS DE TROIS ANNÉES. VOLDEMORT ET SES MANGEMORTS SE SONT EMPARÉS DU MINISTÈRE ET CE-DERNIER EST DÉSORMAIS CORROMPU. QU'EST CE QUE CELA A CHANGE DANS VOTRE VIE ? RACONTEZ NOUS VOTRE QUOTIDIEN DANS CE NOUVEAU MONDE QUI EST NOIRCI PAR LA MALVEILLANCE DES HOMMES. Ces trois années, Rowan les a appelées déchéance. Elles se succèdent les unes aux autres, se ressemblent, se brisent contre l’horloge du temps et fracassent l’équilibre fragile de la balance. Pendant ces trois ans, Rowan est devenu un autre. Certains se sont affirmés et ont pris conscience de ce qu’ils étaient. Du bon, comme du mauvais côté. Certains ont pu devenir au grand jour ce qu’ils étaient dans la nuit noire. Certains se sont simplement tus comme on cesse de respirer, dans un silence macabre, en observant la situation qui se déroule devant nos yeux éteints sans agir, parce que la force, la volonté, la conviction manque et que les muscles n’obéissent plus. Puis il y a les Rowan. Ils sont peu. Ils sont faibles. Mais ils sont là. Les changeants, les autres. Ils sont devenus des inconnus pour sauver leurs familles, pour se sauver eux-mêmes. Le quotidien, ils ne l’ont pas changé, ils l’ont modelé selon leurs désirs. Ils sont devenus traîtres, espions. Ils ont intégré le camp secret des résistants, y ont planté leurs tentes et leurs habitudes sans se soucier des conséquences. Tomber amoureux ? Ca jamais. Tomber de haut, toujours. Se venger. Crever à petit feu. Se consumer avec le gouvernement, encore, encore. Il y a ces Rowan là, qui ont trimé pour se sauver, puis qui sont morts. Et ce sont les plus cruels, les plus abjects. Que peut-il y avoir de pire que d’être encore en vie pour admirer ce qui est déjà mort en nous ?
LE SANG DICTE LE MONDE. LES SANG-PURS DOMINENT ET LES AUTRES SUBISSENT. QUE PENSEZ-VOUS DE LA RÉSISTANCE QUI LUTTE CONTRE L'OPPRESSION ET SES ACTIONS DANGEREUSES COMME LES ASSASSINATS ET LE SABOTAGE ? QUELLE EST VOTRE POSITION POLITIQUE PAR RAPPORT A TOUT CELA. Le sang, il en a sur les doigts. De toute sorte. Du français, de l’anglais, du sang de troll, du pur et du moins pur, de l’imaginaire et du vrai, qu’il lave à la javelle, frénétiquement, incapable de jeter un sort. Le sang, il en a vu des tonnes. Du rouge, du noir, du délavé, du séché. Ça ne lui fait plus d’effets. Il n’a aucun avis. Enfin si, il a celui qui lui permet d’atteindre la case survie. C’est tout. On pourrait dialoguer mille ans sur ça mais il n’y a rien à dire de plus. La résistance, il en fait partie pour la mission. Briser Cho, tuer Jacob. Il la trouve sans intérêt. Fade, décolorée. Tout autant que le gouvernement. La vie a perdu son goût sucré. La seule couleur, le seul zeste de parfum, la seule poudre sucrée de sa journée, c’est Cho. Cho, l’étincelle. Cho, la chandelle. Mais il va l’éteindre, il va l’éteindre pour mieux la posséder. Parce qu’ici, maintenant, il n’est pas assez bien. Il n’est pas assez blanc immaculé. Il va la briser. La tuer. Et quand elle sera cadavre, enfin, il pourra la toucher sans se brûler.
Un cadavre, ça perd toute pureté.
⊹ FEUDEYMON ⊹
TOUS DROITS RÉSERVÉS (c)
- sous la cape d'invisibilité -
PSEUDO/PRÉNOM : eve, red stars.
ÂGE (FACULTATIF) : treize ans. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2534075639
PAYS/RÉGION : quelque part dans le placard de momo. What a Face
CONNEXION : tous les soirs. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3508571908
AVATAR : tyler posey.
AVIS SUR LE FORUM : c'est mon bb, je n'ai pas d'avis objectif. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 1885394892
COMMENT ES-TU ARRIVÉ(E) ICI : grâce au projet, avec marine. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3593521119
MON PERSONNAGE : [X] inventé ; [] scénario d'un membre ; [] prédéfini du forum
UN DERNIER MOT : rowan rules the world. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2155442247


Dernière édition par Rowan Winslow le Mer 3 Déc - 21:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptySam 29 Nov - 22:47




LOVE IS A GAME, WANNA PLAY?
⊱ you look like my next mistake. ⊰



« Elle est morte. T’entends, petit con ? Elle est morte avant que tu ne me tues et quoi que tu fasses, quoi que tu entendes, tu penseras à elle et ça va te tuer de torturer devant ses yeux vides de petit spectre. Parce que tu crois quoi, tu crois qu’elle va te lâcher ? Vous étiez deux petits imbéciles tellement proches. Elle ne te laissera jamais, jamais tu m’entends. Alors maintenant, tues-moi. Et montre lui lequel de nous deux est le monstre de tes cauchemars. »
.
Rowan ne bouge pas et l’écoute. Il serre la mâchoire, puis les poings, puis tout, mais il reste là, tout contracté, tout figé, parce qu’il est incapable de le faire, de tuer ce stupide moldu, de tuer cet imbécile, de tuer ce connard qui a pris la vie d’une gamine. Il en est incapable et ça lui donne la nausée, de ne pas pouvoir bouger et serrer sa gorge grasse. De ne pas pouvoir affronter la dure réalité. Parce que tout ça n’est que mensonge. Le sang qui coule dans ses veines. Ses yeux clos. Sa migraine. Son être tout entier. Rien n’est vrai.
Tout est devenu faux dès que Lily-Rose est morte. Dès qu’elle a cessé d’exister.
Elle aurait pu continuer de respirer encore longtemps, artificiellement. Il aurait pu faire battre son cœur encore quelques décennies. Histoire de l’avoir encore en vie. Il aurait pu. La maintenir contre lui et lui murmurer des jolis mots pour qu’elle parte en douceur. Pour qu’elle puisse croire un instant que c’est un rêve et se leurrer, se leurrer dans la mort parce qu’il ne supporte pas qu’elle ait vu la faucheuse de près. Il aurait pu.
Mais Lily, elle est morte sur le coup. Elle est tombée et c’était fini. C’était fini d’eux puis de tout, puis de cette famille et des autres. C’était fini du monde autour et du temps. C’était fini des heures et toutes les horloges, d’un coup, s’étaient arrêtées parce qu’après la mort de Lily, rien ne pouvait subsister. C’était fini des sourires. C’était fini de tout et surtout de rien et Rowan, lui, n’y pouvait pas grand-chose.
Elle est morte comme s’éteignent les étoiles, sans cris ni larmes. Les yeux implorant. Les yeux perdus. Les yeux grands ouverts.
Elle est morte apeurée, effrayée, désœuvrée, désabusée. Elle est morte comme une adulte. Elle aurait six ans en décembre. Et ce n’est pas juste, ce n’est pas juste que sa carmencita meurt comme ça, aussi faiblement. Ce n’est pas juste car elle a été la gamine la plus forte qu’il n’ait jamais connu et ça le rend malade, un peu mort aussi, qu’elle l’ait quitté sans dire au revoir. Pas un mot. Les yeux brillants encore, les yeux un peu vert.
C’est vrai que Lily, elle était jolie. D’une beauté pure, volcanique, enfantine et clairement à côté de tout. C’était l’enfant mirage, l’enfant volage. Elle était astre. Elle était lune.  Et quand Rowan l’observait, il avait un peu de mal à croire que cette gamine-là n’était pas magique.
Elle était, pourtant. Putain. Elle était plus que n’importe qui. Plus que lui, même.
Et elle est morte.
Il se dit que c’est mieux. Que c’est une tragédie mais que ça s’oublie. Sauf que personne n’a oublié Roméo et Juliette et que Lily, à coup sûr, était sa miniature de Capulet. Il se dit que c’est bon, qu’il pourra l’oublier comme on omet un anniversaire. Qu’il pourra enterrer les souvenirs tout entiers. Mais il sait, il sait que s’il creuse la tombe des fragrances de son passé, c’est sa propre tombe qu’il creuse.
On n’échappe pas à ses démons.
Ils ont fait un enterrement. Rowan a commencé sa mission avec les résistants mais il peut encore s’échapper seul en douce. Il est revenu. Le corps dans les bras, protégé d’un sortilège. Il est revenu et il a exigé un enterrement. Une stèle. N’importe quoi. Il a donné autant de gallions que les gens en voulaient. Puis il a inscrit son nom. Lily-Rose Winslow, un souvenir. Personne ne peut comprendre pourquoi cette inscription si forte et impersonnelle à la fois. Et c’est pour ça qu’il l’aime. Parce que c’est entre lui et Lily.
Ça a toujours été entre lui et Lily.
A l’enterrement, il y a eu du monde. Les fervents admirateurs du gouvernement venant hurler à qui veut bien l’entendre que les résistants sont des bouchers. Les gens qui veulent se faire voir et connaître. Ceux qui l’ont connu. Ceux qui ont cru la connaître. Les cons, les inconnus, les stupides, les vaniteux, la famille, la fausse famille, les amis, les faux-amis. Des gens. Puis Rowan. En jean. Les gens ont tourné les yeux vers lui, crachant sur son nom comme ils ont craché sur les résistants parce que c’est honteux de se pointer à un enterrement en jean. Mais Rowan s’est dit que Lily n’était plus là pour entendre les jérémiades des vieilles personnes et qu’il se fiche bien qu’elles disent des insanités, ces connasses ridées.
Lily est morte et c’est tout ce qui importe.
Il y avait la mère de Rowan, aussi. Ce n’était pas celle de Lily mais elle l’aimait tout autant. Elle l’a faite passée pour sa fille. Pour qu’elle ne meurt pas de ce nouveau gouvernement. Elle lui a attribué un don qu’elle n’aurait jamais eu, la petite carmencita. La mère de Rowan, elle s’est approchée de lui, la jolie Rosanna, et elle lui a caressé les cheveux comme un gamin. Et il s’est senti bien, tout à coup. Parce qu’elle était là pour le protéger.
Parce qu’elle, au moins, elle lui avait pardonné d’échouer.
Et si lui ne le ferait jamais, si le monde extérieur l’accuserait toujours à tort et à travers, elle, elle savait que ce n’était la faute de personne si ce n’est l’expéditeur du sort. Que c’était un malheureux concours de circonstance et que le rayon de soleil ne s’était pas éteint. La lumière n’avait pas disparu. Elle était devenue étoile.
Lily-Rose, c’est l’astre qui brille le plus.

« Alors, qu’est-ce que tu attends ? Sans pitié, vas-y. Vas-y, tues-moi, t’as jamais rêvé d’autres choses que ça. Ton moldu de père, hein, Rowan. Oh, tu ne veux pas que je prononce ton prénom ? Pourtant, ceinture en main, tu préférais que je t’appelle plutôt que je ne te frappe. Allez, dis-le que tu me détestes. Dis-le que je ne mérite rien d’autres que la mort. Tu sais que je l’ai frappée, une fois, ta précieuse Lily ? Cette gourgandine avait découpé ma chemise rouge. Et hop. Tu croyais vraiment qu’elle était tombée dans les escaliers ? Allons. Rowan. Dis-moi que tu le savais et que tu n’as rien fait parce que tu es lâche. Parce que tu es incapable de faire souffrir. Tu es l’éternel dominé qui crèvera la bouche ouverte en essayant de sauver sa pitoyable existence.  Tu le sais et ça te dégoûte. Et ça tu ne peux pas me tuer parce que sans moi, sans moi petit Rowan, tu deviendras l’être le plus hideux que les Winsolw aient connu. Son moi, fils, tu deviendras ton propre cauchemar. Et ça te terrifie, lâche que tu es. Alors vas-y, sors ton bâton et lance-moi un éclair vert. Vas-y. J’ai hâte de voir avec quel aplomb tu vas essayer de me donner tort. Pour échouer. Encore et encore.  »
.
Il le regarde. Puis ses yeux se ferment. Ses doigts cherchent un appui dans le vide. Y’a rien à faire, rien à sauver. Son père. Ca a toujours été compliqué. Un moldu qui en savait toujours trop. Qui, même sans être magicien, savait toujours vous rendre mal à l’aise. Stupide. Plus ignorant encore que lui. Un moldu qui avait toutes les cartes en main quand Rowan n’arrivait même pas à obtenir un roi. Son père, il le frappait. Violemment. Dès que Rowan faisait un pas de trop, coup de ceinture. Il n’en garde pas de vraies cicatrices, pas vraiment. Il y en a une cachée sur son épaule droite, longeant discrètement une ligne droite de quelques centimètres. Un coup sec.
Et ce n’est pas facile de grandir avec la peur croissante qu’un coup va s’abattre au moindre faux pas.
Son père, Rowan l’admirait autant qu’il le haïssait. Maintenant, puis demain, puis après. Parce que son père, c’était un tout. Même alcoolique, dépressif, complètement névrosé, il arrivait à être dur, puis froid, puis sarcastique. Il arrivait à être lui-même.
Et ça, Rowan n’y arrive pas. Rowan est quelqu’un puis Rowan est un autre. Il n’est vraiment lui qu’une fois devant les yeux bienveillants de sa future putain et il s’en veut d’utiliser une gamine pour se sentir un peu vivant. Il s’en veut d’utiliser Chang a des fins purement personnelles, puis pour la détruire pour faire souffrir un autre. Il s’en veut d’être ce connard manipulateur. Il s’en veut de penser à supprimer la rousse méfiante, puis les autres, tous les autres qui posent le regard sur son jouet. Et Cho, Cho qui ne regarde pas. Cho qui a les yeux qui pleurent cet enfoiré de Jacob. L’assassin.
Rowan a toujours admiré son père.
Puis il y a eu Lily et Rowan s’est mis à le haïr pour avoir trompé sa mère. Avec une jolie moldue. Totalement innocente. Trop jeune peut-être. Trop morte aussi. Puis parce qu’il ne pouvait accepter qu’elle aussi, elle soit frappée. L’enfant vague ne pouvait pas souffrir. Et pour Lily, Rowan aurait fait n’importe quoi.
Il n’y qu’avec Lily qui était en vie.
Il s’est rebellé. Puis il s’est enfui. Avec Lily. Et ils sont revenus plusieurs mois plus tard. Il a chassé le paternel du manoir. Il a chassé un passé encombrant pour y installer sa Lily, sa belle Lily aux cheveux d’or et aux yeux océans. Sa Lily à lui, sa carmencita aux charmes espagnols. Su bellissima hermana.
Et aujourd’hui, ce même père, qu’il aime, qu’il aime tellement fort que ça lui donne mal au cœur, qu’il aime avec tous ces défauts, qu’il aime avec le peu de qualités, qu’il aime du soir au matin, son père, son modèle, son idéal un peu bancal. Maintenant, il doit le tuer. Et il ne sait pas comment s’y prendre. Il ne sait pas s’il doit lever sa baguette et dire au revoir. S’il doit le frapper et l’étrangler. Il ne sait pas et ça lui donne la migraine, de réfléchir autant.
Alors il ouvre les yeux et il fixe son père. Homme tout cabossé, grisonnant, faible et vieux. Le ventre arrondi par des soirées de buvettes devant un match de foot à la télévision. Cet homme, qui n’a jamais été son père. Cet homme qui n’a rien d’un souvenir. Cet homme qui est devenu autre. Un autre. Comme tant avant. L’homme qui ne changeait pas s’est métamorphosé. Trop bouffé de l’intérieur, il est devenu une pourriture de l’extérieur. C’est bête ; c’est vraiment bête quand le temps reprend ses droits sur des créatures comme ça. Sur des créatures hideuses qui s’embellissent avec les années. Le temps n’a pas d’effet sur les gens comme le père de Rowan. Et ou est-il, le monstre ? Ou est-il, le cauchemar ? Ou est-il, le souvenir ? Il détourne les yeux vers le miroir. Et il le voit. Grand. Peau halée. Sourire destructeur. Grands yeux noisette dans lesquels on voit un bout du néant. Carrure parfaitement soignée. Effrayant et affriolant. Danger. Lui-même.
Il est devenu son propre cauchemar sans même s’en rendre compte.
Il ne sait pas si ça l’effraie vraiment ou le rassure. Si son estomac se retourne sous la félicité du moment où le dégoût, le dégoût pur et simple de la personne qu’il est et qu’il incarne dans le théâtre du monde et de la vie. Il ne sait pas et n’a pas envie de comprendre. Il est simplement un inconnu vêtu de blanc. Un autre qui devient pourriture, qui devient quelqu’un, qui prend conscience de son existence et qui est prêt à faire payer toutes ces années de torture.
.
« T’avais gagné bien avant ça, papa. Je me déteste déjà.
Avada Kedavra.
»
yellowflag (c) toute copie est prohibée



Dernière édition par Rowan Winslow le Mer 3 Déc - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyDim 30 Nov - 16:50

Tyler screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2696326756 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2696326756
jôtem, j'ai hâte d'en savoir plus sur ton nouveau personnage choupette I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyDim 30 Nov - 17:19

tyler screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3825880913 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 1779397188 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 1885394892 je veux un lien screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2870128747
rebienvenue en tout cas et avec nos métiers on va se croiser screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3839010037 I love you
Revenir en haut Aller en bas
Pansy Parkinson
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 201
ϟ PSEUDO : l'oisillon bleu.
ϟ AVATAR : alice englert.
ϟ CRÉDITS : hollow bastion (avatar).
ϟ MES COMPTES : dh.
ϟ ÂGE : vingt-et-une années.
ϟ SANG SORCIER : ascendance pure bien que déshonorée.
ϟ PROFESSION : elle travaille en tant que serveuse au chaudron baveur.
ϟ ANCIENNE MAISON : elle a étudiée sous les couleurs de la maison de salazar sepentard.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : Taillée dans du bois de melèze, la baguette de la jeune brune contient en son coeur une écaille de sirène. Mesurant vingt-huit centièmètres, sa baguette à des prédispositions aux sorts défensifs.
ϟ PATRONUS : son patronus prend la forme d'un paon.
ϟ ÉPOUVANTARD : la vision du vide, de l'altitude.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : un esprit solitaire, un coeur complexe et froid dont les pensées sont tournées vers un seul être cependant.
ϟ POINTS RP : 18196

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyDim 30 Nov - 17:27

Ah Tyler, super choix ! screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2929279609
Re bienvenue I love you


you will be all that I seek in a twisted light I would live inside you words will be all that I keep in an open space they would live inside you. w/ chvrches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Starkweather
ADMIN ∞ we rule the world
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 1044
ϟ PSEUDO : blackthorns (kim)
ϟ AVATAR : teresa badass palmer.
ϟ CRÉDITS : myself.
ϟ MES COMPTES : nope.
done with your shit.
ϟ ÂGE : vingt-et-un ans, seulement.
ϟ SANG SORCIER : sa mère était une sorcière et son père un moldu; la jeune femme revendique fièrement son sang mêlé.
ϟ PROFESSION : elle occupe depuis peu la position de leader des red thunder avec ginny weasley; cependant, elle maintient ses fonctions de mécanicienne et feu-follet auprès de la résistance.
ϟ ANCIENNE MAISON : gryffondor, lionne bafouée, courage balancé à la gueule du monde.
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : elle a perdu sa vraie baguette à azkaban; celle qu'elle utilise présentement, elle l'a volée, et attend mieux.
ϟ PATRONUS : le prince des nuées de baudelaire, un fier albatros qu'elle ne fait que bien rarement apparaître.
ϟ ÉPOUVANTARD : un détraqueur pointant sur elle une baguette; et le doloris frappe, frappe...
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire déterminée à le rester. (ou pas.)
ϟ POINTS RP : 17281

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyDim 30 Nov - 17:54

RE BBEEVEE screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2696326756 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3508571908 réserve-moi un lien screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3713397922


arsonist's lullabye
when i was younger my senses fooled me, thought gasoline was on my clothes. i knew that something would always rule me; i knew the scent was mine alone. all you have is your fire, and the place you need to reach. don't ever tame your demons, but always keep them on a leash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1592-victoire-if-you-get-hurt-hurt-the
Eden Wise
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 266
ϟ PSEUDO : addie
ϟ AVATAR : nico tortorella
ϟ CRÉDITS : avatar: ♣ cheschire cat
ϟ MES COMPTES : nope
screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Tumblr_inline_ncw1hvUFXh1srjrb4
ϟ ÂGE : vingt-deux ans
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé, de par sa mère désormais décédée
ϟ PROFESSION : potionniste au département de l'héritage du sang sorcier
ϟ ANCIENNE MAISON : poufsouffle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : composée de bois d'acajou, contient un dard d'acromentula, mesure 27,5 centimètres, prédisposée aux sortilèges offensifs
ϟ PATRONUS : jadis une panthère noire. dorénavant, quelques bribes d'argent
ϟ ÉPOUVANTARD : le noir complet
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire
ϟ POINTS RP : 17671

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyDim 30 Nov - 17:58

Tyler screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3865868227
Rebienvenue & bonne continuation pour ta fiche :)


I try to keep myself out of your bad dreams.
I wanna hunt like David. ✻ “I keep kicking at the curb with my worn out shoes and I keep running into stranger's that say I know you. I wanna hunt like David, I wanna kill me a giant man, I wanna slay my demons, but I got lots of them, I got lots of them.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.feudeymon.com/t1055-eden-peut-on-reellement-tout-effa
Invité
Invité

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyDim 30 Nov - 18:01

Bon hein, pas bienvenu, pas de calins, pas de bisous.....REBIENVENU

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 4267979547
screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 1084901888 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 1084901888 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 1084901888
Revenir en haut Aller en bas
Neville Longbottom
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 494
ϟ PSEUDO : AlDente - Cloé
ϟ AVATAR : Theo James
ϟ CRÉDITS : Gentle heart (avatar) Beylin (signature)
ϟ MES COMPTES : Nope
screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 552156nevinah2
ϟ ÂGE : 21 ans
ϟ SANG SORCIER : Pur.
ϟ PROFESSION : En fuite - Leader de la résistance.
ϟ ANCIENNE MAISON : Gryffondor FTW
ϟ PATRONUS : Un lynx
ϟ ÉPOUVANTARD : La victoire de Lord Voldemort.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : Trop de travail, il s'y plonge pour oublier.
ϟ POINTS RP : 17876

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyDim 30 Nov - 18:09

Réserve-moi un lien I love you Méga choix de vava en tout cas screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3865868227


Dernière édition par Neville Longbottom le Dim 30 Nov - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Chang
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 968
ϟ PSEUDO : amortentia (morgane)
ϟ AVATAR : arden cho
ϟ CRÉDITS : Bombshell et LITTLE WOLF.
ϟ MES COMPTES : x
screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Tumblr_inline_nelyygP7Rt1scj794
ϟ ÂGE : vingt-deux ans
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé
ϟ PROFESSION : ancienne fugitive, elle est désormais bras droit de neville et sauveuse dans la résistance
ϟ ANCIENNE MAISON : serdaigle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : fait d'un bois de séquoia et d'une plume d'hippogriffe, elle mesure vingt-six centimètres et est prédisposée aux sortilèges défensifs
ϟ PATRONUS : un cygne
ϟ ÉPOUVANTARD : le deuil, la mort
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire au coeur de glace, éprise de deux hommes qui hantent ses nuits les plus sombres.
ϟ POINTS RP : 18580

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyDim 30 Nov - 18:19

JE MARQUE MON TERRITOIRE screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 t
ton vava, ton pseudo, ton titre, ton perso, ta signa, toi, voilà screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265
jôtem ma femme What a Face


heal
take my mind and take my pain ✻ like an empty bottle takes the rain, and heal. take my past and take my sins, like an empty sail takes the wind. and heal.


screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 401594720 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyDim 30 Nov - 20:37

avec plaisir pour les liens. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3508571908 (vous savez ou me trouver, de toute façon. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3713397922 )
et merci à tous. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3713397922 sauf helios. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyLun 1 Déc - 11:30

tiens tiens screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3508571908 rebienvenue toi screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3865868227 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3207508622
Revenir en haut Aller en bas
Mafalda Weasley
ADMIN ∞ we rule the world
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 902
ϟ PSEUDO : red stars. aka eve.
ϟ AVATAR : holland roden.
ϟ CRÉDITS : tumblr (signa) twisted lips (avatar)
ϟ MES COMPTES : astorius greengarce.
screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 225905mafaldafiled
ϟ ÂGE : vingt-deux océans.
ϟ SANG SORCIER : sang-pur, qu'elle laisse couler, parce qu'il la dégoûte.
ϟ PROFESSION : aucune, elle est recherchée par voldemort et ses sbires.
ϟ ANCIENNE MAISON : elle n'a pas étudié à poudlard mais beauxbâtons, elle était chez les antares.
ϟ PATRONUS : un caméléon.
ϟ ÉPOUVANTARD : la perte. de contrôle, de ses amis proches.
ϟ STATUT MATRIMONIAL : il la hante, silhouette blanche au milieu des ténèbres. mais elle lui tourne le dos, encore, et lui assène un 'c'est compliqué' sans même le croire.
ϟ POINTS RP : 16989

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyJeu 4 Déc - 21:51

marlene. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3508571908 merci. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2696326756
ah et je m'auto-valide. screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 3426057732


« it's hard letting go, i'm finally at peace, but it feels wrong, slow I'm getting up, my hands and feet are weaker than before. and you are folded on the bed where i rest my head, there's nothing i can see, darkness becomes me. »  w/ of monsters and men.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cho Chang
WIZARDS ∞ It's where my demons hide
ϟ HIBOUX ENVOYÉS : 968
ϟ PSEUDO : amortentia (morgane)
ϟ AVATAR : arden cho
ϟ CRÉDITS : Bombshell et LITTLE WOLF.
ϟ MES COMPTES : x
screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Tumblr_inline_nelyygP7Rt1scj794
ϟ ÂGE : vingt-deux ans
ϟ SANG SORCIER : sang-mêlé
ϟ PROFESSION : ancienne fugitive, elle est désormais bras droit de neville et sauveuse dans la résistance
ϟ ANCIENNE MAISON : serdaigle
ϟ BAGUETTE MAGIQUE : fait d'un bois de séquoia et d'une plume d'hippogriffe, elle mesure vingt-six centimètres et est prédisposée aux sortilèges défensifs
ϟ PATRONUS : un cygne
ϟ ÉPOUVANTARD : le deuil, la mort
ϟ STATUT MATRIMONIAL : célibataire au coeur de glace, éprise de deux hommes qui hantent ses nuits les plus sombres.
ϟ POINTS RP : 18580

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) EmptyJeu 4 Déc - 21:54

je te fais des bébés screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265 screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 2577139265


heal
take my mind and take my pain ✻ like an empty bottle takes the rain, and heal. take my past and take my sins, like an empty sail takes the wind. and heal.


screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) 401594720 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Vide
MessageSujet: Re: screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan) Empty

Revenir en haut Aller en bas

screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» screaming, crying, perfect storms, i could make all the tables turn. (rowan)
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Perfect night ♪
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» « I'm not perfect but I keep trying...» ~ Mia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEUDEYMON :: 
Farces et attrapes pour sorciers facétieux
 :: 
ϟ divide ut regnes
 :: ϟ envoyer son dossier par hibou :: ϟ fiches validées
-